Les bonnes habitudes alimentaires pour à la fois bien manger et déstresser

Par , le mercredi 27 janvier 2016. Mise à jour mercredi 27 janvier 2016

Dans les moments difficiles, chacun réagit différemment en matière d’alimentation. Si chez certaines personnes, le stress coupe l’appétit, chez d’autres, la réaction est plutôt inverse. En effet, pour trouver du réconfort, la plupart d’entre nous ont tendance à succomber à la gourmandise. Si le grignotage procure un soulagement sur le moment, le déséquilibre alimentaire quant à lui persiste et peut intensifier notre état de stress. Comment trouver l’équilibre ?

Alimentation et stress. Photo Pixabay.

Alimentation et stress. Photo Pixabay.

Pour être en forme et de meilleure humeur

Notre alimentation influence directement notre humeur et notre état d’esprit. Une mauvaise habitude alimentaire peut ainsi aggraver la nervosité. Pour gérer celle-ci, le choix des aliments à consommer doit être déterminant. En effet, il est possible d’apaiser le stress grâce aux apports nutritifs de certaines nourritures telles que :

  • Les asperges et les avoines : qui agissent directement sur notre système nerveux grâce à leur composition riche en vitamine B9. En favorisant la production d’un neurotransmetteur de bonne humeur appelé sérotonine, cette substance dispose d’un effet antidépressif.
  • Les poissons gras: qui renferment une forte teneur en acide gras oméga 3. Ce supplément alimentaire diminue l’anxiété et vous aide à maîtriser le stress.
  • Les amandes et noix de cajoux: sont riches en magnésium. En effet, cet oligo-élément équilibre notre état nerveux. Il est ainsi efficace pour soulager le stress.
  • Le chocolat noir: qui aide notre organisme à lutter contre l’état d’anxiété. Toutefois, pour ce type d’aliment, la consommation abusive n’est jamais recommandée.
  • Les avoines: qui renferment une quantité importante de tryptophane. Cet acide animé permet au système nerveux la fabrication de sérotonine.

Outre la consommation des aliments riches en substances antistress, les produits de phytothérapie peuvent également aider l’organisme à combattre le stress et l’anxiété. Aussi, pour votre détente et sommeil, un large choix de ces produits est disponible sur ce site, spécialiste de la phytothérapie. En revanche, un régime alimentaire équilibré diminue aussi la nervosité. La prise d’une collation toutes les 3 heures comme le yaourt, le fromage… réduit les envies de grignotage.

Ce qu’il faut à tout prix éviter

Pour assurer la gestion de l’état de stress, il y a des points à retenir. Tout d’abord, afin d’aider l’organisme à s’adapter à une habitude alimentaire plus saine, il ne faut pas considérer le changement comme une diète. Cette pensée pourrait augmenter l’anxiété et engendrer une sensation de mal-être. Puis, si en cas de stress, une personne a l’habitude de grignoter des aliments riches en glucides, il n’est jamais recommandé d’arrêter d’un seul coup d’en manger. La carence en cette substance peut entraîner la fatigue. Ainsi, pour adopter un régime alimentaire stable, il vaut mieux privilégier les nourritures qui ne sont pas digérées rapidement par l’organisme comme les riz, les pommes de terre, etc.

Par ailleurs, afin d’éviter les problèmes de sommeil, il est judicieux d’éviter la caféine et les aliments très épicés après 15 h. Cette bonne habitude permet de limiter l’état de stress lié au manque de sommeil. Enfin, il faut s’abstenir des boissons alcoolisées. En favorisant la déshydratation, ces dernières aggravent la nervosité avec la fatigue.

 

Attention ! Ne pas utiliser les commentaires pour les questions de santé au risque de ne pas recevoir de réponse ! Pour vos questions de santé, notre forum et un de nos médecins se fera le plaisir de vos répondre ! Merci.

Débats, discussions et commentaires : 2 commentaires.

  1. Bonjour,merci pour ce travail

  2. Bonjour,

    Merci pour ces conseils très utiles. Il me semble que le thé vert est également efficace ( par sa teneur en théanine, qui aurait des effets apaisants).

    Bonne soirée/journée.

Laissez un commentaire