BNP – facteur natriurétique de type B

Par Dr. A. Bakzinski , le mercredi 14 août 2013. Mise à jour mardi 17 novembre 2015
Classé dans:

Le facteur natriurétique de type B ou BNP (Brain Natriuretic Peptide), initialement isolé à partir du cerveau de porc (d’où son nom), est un peptide synthétisé par les myocytes des ventricules cardiaques, sous l’effet de l’élévation des pressions ventriculaires gauches et de l’étirement des cellules cardiaques.

Prélèvement

Prélever sur tubes plastiques secs.

Valeurs usuelles

Le BNP est sécrété sous la forme d’un pro-BNP secondairement clivé en une molécule active, le BNP, et un fragment N-terminal inactif, le NT-pro-BNP. Le dosage de l’une ou l’autre forme donne des renseignements équivalents. Mais la demi-vie du NT-pro-BNP étant 3 à 4 fois plus longue que celle du BNP, la concentration du NT pro-BNP circulant est supérieure à celle du BNP.

La concentration plasmatique de BNP s’élève avec l’âge. Elle est légèrement plus élevée chez la femme surtout en cas de traitement hormonal substitutif de la ménopause.

Il existe plusieurs méthodes de dosage aussi bien pour la forme active que pour le NT-pro-BNP. Bien que les valeurs normales soient assez superposables quelles que soient les méthodes, il est prudent de se renseigner auprès du laboratoire.

À titre indicatif, chez l’adulte :

BNP :

  • après 55 ans :

–        < 50 pg/mL (ng/L) chez l’homme,

–        < 75 pg/mL chez la femme ;

  • après 75 ans :

–        < 75 pg/mL chez l’homme,

–        < 95 pg/mL chez la femme.

NT-pro-BNP :

  • après 55 ans :

–        < 125 pg/mL chez l’homme,

–        < 200 pg/mL chez la femme ;

  • après 75 ans : < 300 pg/mL.

Certains laboratoires expriment les résultats en pmol/L.

Facteur de conversion :

• 1pg/mL = 0,29 pmol/L.

Clinique

Insuffisance cardiaque

Face à une suspicion d’insuffisance cardiaque (IC), doser le BNP très précocement (juste après l’examen clinique, l’ECG et la radiographie du thorax) comme le recommande la Société européenne de cardiologie permet dans bien des cas de porter rapidement le diagnostic de défaillance cardiaque. En effet un BNP inférieur à 100þþpg/mL (ou un NT-pro-BNP < 300 pg/mL) permet d’éliminer avec une grande probabilité le diagnostic d’insuffisance cardiaque (valeur prédictive négative > 90 %).

En revanche, ce diagnostic est très probable lorsque le BNP est supérieur à 400 pg/mL (ou le NT-pro BNP > 1 500 pg/mL) et cette élévation est bien corrélée à l’intensité de la dyspnée ainsi qu’aux pressions de remplissage du ventricule gauche.

Entre 100 et 400 pg/mL, il n’est pas possible de conclure formellement. Une échographie est indiquée qui déterminera la fonction systolique et diastolique ventriculaire gauche, et les pressions artérielles pulmonaires.

L’élévation du BNP a aussi une signification pronostique car elle est corrélée à la sévérité de l’IC. Il a été proposé de doser le BNP après toute hospitalisation pour décompensation cardiaque aiguë ; une concentration supérieure à 700 pg/mL multiplierait le risque de rechute par 15. Supérieur à 400 pg/mL, le risque serait multiplié par 5.

Le BNP peut être dosé pour adapter le traitement (inhibiteurs de l’enzyme de conversion, antagonistes de l’angiotensine II, bêtabloquants) qui doit le faire baisser.

Chez les patients atteints d’IC, le BNP est un marqueur du risque de mort subite généralement due à une fibrillation ventriculaire et pour certains il permet de sélectionner les patients susceptibles de bénéficier d’un défibrillateur implantable.

Syndromes coronariens aigus (SCA)

La concentration de BNP ou de NT-pro-BNP est élevée dans les syndromes coronariens aigus. C’est un marqueur, utile en cas de SCA sans élévation du segment ST, permettant une meilleure stratification du risque (risque majoré si BNP > 80 pg/mL).

Après son augmentation, le BNP revient à la normale en 4-5 semaines.

Remarque

Une insuffisance rénale sévère (l’élimination du BNP et du NT-pro-BNP est rénale), une défaillance ventriculaire droite aiguë secondaire à une embolie pulmonaire ou une insuffisance respiratoire, une fibrillation auriculaire augmentent le BNP en dehors de toute insuffisance cardiaque gauche clinique.

Une concentration de BNP doit être interprétée en fonction du contexte clinique et de la radiographie du thorax.

BNP (pg/mL) Signification
<40 Exclut une cardiopathie avec une valeur prédictive négative

supérieure, proche de 100 %

< 100 Exclut une insuffisance cardiaque congestive avec une valeur  prédictive négative > 90 %
> 400 Insuffisance cardiaque congestive
100-400 Suspicion d’insuffisance cardiaque à confirmer par échographie

 

Sources & bibliographie

  • René Caquet. 2010. 250 examens de labotaroire Prescription et interprétation. Edition Masson, Belgique, 384 p.

Attention ! Ne pas utiliser les commentaires pour les questions de santé au risque de ne pas recevoir de réponse ! Pour vos questions de santé, notre forum et un de nos médecins se fera le plaisir de vos répondre ! Merci.

Débats, discussions et commentaires : Un commentaire.

  1. Bonjour,
    Quelle est la place du dosage du BNP et de la Troponine chez le sportif ?

Laissez un commentaire