Cancer du sein

Par , le lundi 02 mai 2011. Mise à jour dimanche 22 novembre 2015
Classé dans: >

Le cancer du sein est l’un des cancers les plus fréquents chez les femmes. La plupart des cas surviennent chez des femmes de plus de 50 ans.

Si le cancer du sein est diagnostiqué à un stade précoce, il a des bonnes chances de guérison.

En général, plus le stade du cancer du sein est avancé moins sera la chance de l’efficacité du traitement. Toutefois, dans tous les cas le traitement peut ralentir la progression du cancer.

Comprendre la structure le sein.

Le tissu mammaire est attachée aux muscles de la paroi thoracique et il s’étend jusqu’aux aisselles. Les seins contiennent :

  • Beaucoup de lobules qui sont constitués de tissu glandulaire. Ils produisent du lait après l’accouchement.
  • Les canaux galactophores : Ce sont des canaux qui prennent le lait des lobules vers le mamelon.
  • Le tissu adipeux et le tissu conjonctif de soutient.
  • Les vaisseaux sanguins, les canaux lymphatiques et les nerfs (comme toutes autre région du corps).

Beaucoup de femmes trouvent que leurs seins deviennent sensibles et augmentés de taille avant les règles.

Les seins modifient aussi leur taille et forme avec l’âge, la grossesse, et avec les changements de poids.

Ce qui est important, c’est que vous apprenez à connaître vos seins (aspect, sensation, couleur) et signalez tout changement à un médecin.

Qu’est-ce qu’un cancer ?

Le cancer est une maladie des cellules du corps. Ils deviennent des des cellules anormales, appelées « cellules cancéreuses », la cellule cancéreuse est une cellule qui se multiplie de façon anormale et anarchique, formant une tumeur maligne.

Les tumeurs malignes envahissent les tissus et les organes voisins, et peuvent causer des dégâts importants.

Les cellules cancéreuses peuvent également se déplacer aux autres régions du corps (poumon, os, foie, cerveau…etc.). ou elles se multiplient pour former des tumeurs secondaires ou « métastases ».

Certains cancers sont plus graves que d’autres, certains sont plus faciles à traiter que d’autres (en particulier s’ils sont diagnostiqués à un stade précoce), certains ont un meilleur pronostic que d’autres.

 

Qu’est-ce que le cancer du sein?

Le cancer du sein est l’un des cancers les plus fréquents : Environ une femme sur neuf développera un cancer du sein au cours de sa vie. Plus de 42.000 femmes sont atteintes chaque année par le cancer du seins en France.

La plupart des cas de cancer du sein se développe chez les femmes âgées de plus de 50 ans, mais les jeunes femmes sont parfois touchés aussi par ce cancer.

Le cancer du sein peut aussi se développer chez les hommes, même cela est rare.

Le cancer du sein se développe à partir d’une cellule cancéreuse qui se développe dans un canal ou un lobule du sein.

Il y a des plusieurs types de cancer du sein qui sont importants à connaître, puisque le traitement et le pronostic varient selon le type du cancer.

Le cancer du sein invasif.

La plupart des cancers du sein sont diagnostiqués lorsque la tumeur, qui s’est développée à partir d’un canal ou d’un lobule, a envahi le tissu mammaire de l’entourage.

C’est ce qu’on appelle cancer du sein invasif. Un cancer du sein invasif fait également 2 types ; le premier type où les cellules cancéreuses ont envahi les vaisseaux sanguins (cancer infiltré), et le deuxième ou les vaisseaux sont intactes (non-infiltré).

Le cancer du sein in-situ.

Certains cancers du sein sont diagnostiqués lorsque les cellules cancéreuses sont encore au sein d’un canal ou un lobule, ils sont appelés « carcinome in situ ».

Le carcinome canalaire in situ est le type le plus commun de cancer du sein non invasif, et il retrouvé dans environ 1 cas sur 5 nouveaux cas de cancer du sein.

Un carcinome in situ est plus facile à traiter et a un meilleur pronostic qu’un cancer invasif.

Grade des cellules cancéreuses

Un échantillon du tissu du cancer du sein sera examiné sous microscope. En prenant en considération certains critères, les cellules du cancer peuvent être classées, ce grade est appelé SBR.

A titre indicatif, plus le grade est bas, meilleur sera la réponse aux traitements, comme la chimiothérapie et la radiothérapie.

  • Grade 1 (SBR I) : les cellules cancéreuses ont tendance à se développer plus lentement et de façon moins agressive.
  • Grade 2 (SBR II) : les cellule sont de qualité moyenne.
  • Grade 3 (SBR III) : les cellules cancéreuses ont tendance à avoir une croissance rapide et plus agressive.

Présence de récepteurs.

Certaines cellules du cancer du sein ont des récepteurs pour les hormones (oestrogènes, HER2), ou autres substance, au niveau de leurs surfaces.

 

Quelles sont les causes du cancer du sein ?

Une tumeur cancéreuse commence à partir d’une cellule anormale.

La raison exacte pour laquelle une cellule devient cancéreuse n’est pas claire.

On pense que quelque chose modifie certains gènes dans la cellule, cela la rend anormale et elle commence a se diviser sans contrôle.

Cependant, il y a certains facteurs qui augmentent le risque d’avoir un cancer du sein :

  • Le vieillissement. Le risque de développer un cancer du sein double environ tous les 10 ans. La plupart des cas se développent chez les femmes de plus de 50 ans.
  • Région géographique. Le taux de cancer du sein varie selon les pays. Cela peut s’expliquer par des facteurs génétiques ou environnementaux.
  • L’histoire familiale. Cela signifie que si vous avez des proches qui ont eu un cancer du sein, En particulier, si elles étaient moins de 50 ans au moment du diagnostic.
  • Être sans enfant, ou si vous avoir le premier enfant après l’âge de 30 ans.
  • L’âge précoce des premiers règles.
  • Ayant une ménopause après 55 ans.
  • THS (traitement hormonal substitutif) depuis plusieurs années (femmes de plus de 50 ans) augmente légèrement le risque.
  • Avoir des seins denses.
  • Des antécédents de certaines maladies bénignes du sein (fibrome).
  • Le mode de vie: peu d’exercice, l’obésité; consommation d’alcool.
  • Le travail de nuit. Une étude récente a suggéré que les femmes qui travaillent la nuit peuvent avoir un risque légèrement accru de développer un cancer du sein.

 

Les antécédents familiaux et les tests génétiques.

Environ 5-10% des cas de cancer du sein sont causés par un «gène défectueux» qui peut être héréditaire. Le cancer du sein qui est lié à un gène défectueux touche, le plus souvent, les femmes dans leur 30  et 40 ans.

Si vous avez l’un des éléments suivants dans votre famille, vous devez peut-être voir votre médecin et de discuter la possibilité de consulter une clinique de cancérologie:

  • Trois proches (du même côté de la famille) qui ont développé un cancer du sein ou un cancer de l’ovaire à n’importe quel âge.
  • Deux proches (du même côté de la famille) qui ont développé un cancer du sein ou un cancer de l’ovaire à un âge inférieur à 60 ans.
  • Une proche ayant développé un cancer du sein à un âge inférieur à 40 ans.
  • Un cas de cancer du sein chez un parent de sexe masculin.
  • Une proche avec un cancer dans les deux seins.

Quels sont les symptômes du cancer du sein?

1. Une tuméfaction (masse) au niveau du sein.

C’est le premier symptôme du cancer du sein, notez que il existebeaucoup de tumeurs de sein ne sont pas cancéreuses.

Souvent elles sont des kystes remplis de liquide ou de fibromes, qui sont bénignes.

Toutefois, vous devriez toujours consulter un médecin si vous trouverez une masse au niveau de votre sein.

2. Autres symptômes.

Les autres symptômes qui peuvent être remarqués dans le sein affecté par un cancer comprennent:

  • Les variations dans la taille ou la forme d’un sein.
  • Épaississement de certaines régions de la peau sur une partie du sein.
  • Rétraction du mamelon.
  • Rarement, un écoulement du mamelon (qui peut être sanglant).
  • Un type rare de cancer du sein provoque une éruption autour du mamelon qui peut ressembler à l’eczéma.
  • Rarement une douleur est ressentie dans un sein.

La douleur n’est pas un symptôme habituel au début. Beaucoup de femmes développent des douleurs aux seins (mastodynie) et généralement ce n’est pas causée par le cancer.

Le premier endroit ou le cancer du sein va se propager est les ganglions lymphatiques dans l’aisselle (creux axillaire); Si cela se produit, un gonflement dans l’aisselle peut être senti. Si le cancer se propage à d’autres parties du corps, divers autres symptômes peuvent se développer (toux, douleurs osseuses…etc.).

Comment le cancer du sein est-il diagnostiqué?

Évaluation initiale.

Si une masse est découverte au niveau du sein, ou des symptômes anormaux qui fait suspecter un cancer, le médecin va habituellement examiner les seins et les aisselles (creux axillaires). Vous devez normalement être examinée par un spécialiste en gynécologie obstétriques.

Parfois, une biopsie d’une masse évidente est demandée, mais habituellement d’autres examen sont faits en premier lieux, comme:

  • Mammographie. Il s’agit d’un examen radiologique (rayon X) du tissu mammaire, qui peut détecter des changements dans la densité du tissu mammaire indiquant la présence ou non d’une tumeur.
  • Échographie du sein et du creux axillaire.
  • IRM du sein. Il s’agit le plus souvent d’un examen effectuée pour les jeunes femmes, surtout celles ayant des antécédents de cancer du sein familiaux.

 

Biopsie – Confirmer le diagnostic.

Une biopsie c’est le prélèvement d’un échantillon de tissu à partir de la tumeur. L’échantillon est examiné au microscope pour rechercher des cellules anormales.

Le médecin peut effectuer une biopsie avec une aiguille qui est insérée dans la masse mammaire, parfois, le médecin utilise une mammographie ou une échographie pour plus de précision lors de la ponction. Parfois, une petite opération est nécessaire pour obtenir un échantillon de biopsie (surtout si la tumeur est profonde).

La biopsie peut confirmer ou exclure le diagnostic du cancer du sein. En outre les cellules d’une tumeur peuvent être examinées pour déterminer leur grade et le statut des récepteurs.

Stadification du cancer

Si on confirme le diagnostic de cancer du sein, des examens supplémentaires sont nécessaires pour évaluer son étendue.

Par exemple, des analyses de sang, une échographie de l’abdomen, radiographie du thorax, une scintigraphie osseuse…etc.

Cette évaluation est appelée «Staging» du cancer ou stadification. L’objectif est de savoir:

  • La taille de la tumeur.
  • La propagation ou non aux ganglions lymphatiques locaux dans l’aisselle.
  • La propagation ou non aux autres régions du corps (métastases).

Connaître le stade du cancer, le grade SBR des cellules et l’existence ou non des récepteurs sur les cellules ; permet aux médecins de choisir les meilleures options de traitement.

Il donne également une indication raisonnable sur le pronostic.

 

Comment le cancer du sein est-il traité?

Comme la plupart des cancer de l’être humain, les options de traitement qui peuvent être utilisées incluent la chirurgie, la chimiothérapie, la radiothérapie plus le traitement hormonal et immunologique. Souvent, une combinaison de deux ou plusieurs de ces traitements sont utilisés.

Le type de traitement utilisé dépendent de:

  • Du cancer lui-même – Sa taille et son stade (atteinte ganglionnaire, métastases), le grade des cellules cancéreuses, et les récepteurs , hormonaux et HER2.
  • La patiente – Son âge, ménopausée ou non, l’état de santé général et les préférences personnelles du traitement.

La patiente devra avoir une discussion approfondie avec un spécialiste qui connaît son cas.

Il sera en mesure de donner les avantages et inconvénients, le taux de succès probable, les effets secondaires possibles et d’autres détails sur les différentes options de traitement possibles.

La chirurgie du cancer du sein.

Plusieurs type d’intervention chirurgicales sur le cancer du sein sont possibles selon le cas:

  • Chirurgie conservatrice du sein. C’est souvent une option si la tumeur n’est pas trop grand. La «Tumorectomie» (ou une exérèse locale large) est un type d’opération où seulement la tumeur et le tissu mammaire qui l’entoure sont enlevés. Il est habituel qu’une radiothérapie suit à cette opération, en visant de tuer les cellules cancéreuses qui peuvent être laissées dans le reste du sein.
  • Ablation du sein atteint (ou Mastectomie). Cela peut être nécessaire s’il y a une grosse tumeur ou si la tumeur est dans le milieu du sein. Il est souvent possible d’avoir une chirurgie esthétique pour la reconstruction du sein, cela est généralement fait plusieurs mois ou années après la première opération.

Quelle que soit l’opération faite, on y associe un « curage ganglionnaire », c’est-à-dire enlever un ou plusieurs ganglions lymphatiques de l’aisselle. Ces ganglions lymphatiques sont le premier lieux de propagation du cancer du sein. ces ganglions lymphatiques enlevés sont examinés au microscope à la recherche des cellules cancéreuses.

Chimiothérapie.

La chimiothérapie utilise des médicaments anticancéreux, qui tuent les cellules cancéreuses, ou les empêchent de se multiplier.

Lorsque la chimiothérapie est utilisée en complément de la chirurgie, il est connu comme «la chimiothérapie adjuvante ».

La chimiothérapie est parfois donnée avant la chirurgie pour réduire la taille de la tumeur, alors la chirurgie le maximum conservatrice avant plus de chance de succès. Ceci est connu comme «la chimiothérapie néo-adjuvante ».

La chimiothérapie peut également être utilisée pour traiter le cancer du sein propagé à d’autres régions du corps (métastasé).

Radiothérapie.

La radiothérapie est un traitement qui utilise des rayonnements de haute énergie, qui sont axés sur le tissu cancéreux. Cela tue les cellules cancéreuses, et arrête leur multiplication.

Pour le cancer du sein, la radiothérapie est principalement utilisé avant ou après la chirurgie, et pas seule, Et elle est appelée «la radiothérapie adjuvante ».

Traitements hormonal.

Certains types de cancer du sein sont sensibles l’hormone féminin « l’œstrogène », (et parfois à la progestérone); l’œstrogènes et la progestérone sont fabriquées par les ovaires. Ces hormones stimulent les cellules cancéreuses, et favorise leur multiplication.

Les traitements qui réduisent le niveau de ces hormones, et les empêcher d’agir, sont couramment utilisés chez les personnes atteintes du cancer du sein. Ce traitement hormonal fonctionne mieux chez les femmes qui ont des cancers « hormono-sensibles ».

Le traitement hormonal comprend: les bloquants de l’œstrogène (Tamoxifène), les inhibiteurs de l’aromatase (Anastrozole, Létrozole, Exémestane) et les analogues de la GnRH (Goséréline).

Un traitement alternatif, qui peut être considéré chez les femmes avant la ménopause, est l’ablation des ovaires (ou de les détruire avec la radiothérapie). Cela empêche la production de l’œstrogène.

L’immunothérapie : La Trastuzumab (Herceptin®).

La Trastuzumab est un médicament qui peut être administré aux femmes qui ont un grand nombre de récepteurs HER2 sur les cellules cancéreuses.

Il s’agit d’un anticorps monoclonal. Il agit en empêchant les cellules cancéreuses de se diviser.

En fin de compte, la démarche thérapeutique varie considérablement d’un cas a un autre, et dépend de nombreux facteurs.

Quel est le pronostic du cancer du sein ?

Le pronostic du cancer du sein s’est beaucoup amélioré ces dernières années. les décès dus au cancer du sein sont maintenant au plus bas taux depuis 40 ans.

Ceci est principalement dû à l’amélioration du traitement du cancer du sein. Le pronostic est meilleur dans les cas diagnostiqués a stade précoce (petite taille sans propagation au ganglions lymphatiques) en général, le plus avancé est le stade du cancer , le moins de chance que le traitement sera curatif.

Le dépistage du cancer du sein

L’auto-palpation des seins est un geste simple qui permet aux femmes de repérer n’importe quel changement anormal dans leurs seins, et de le signaler a leur médecin.

Les femmes âgés entre 50 et 70 sont invités à passer une mammographie de routine tous les trois ans.

La mammographie est un examen radiologique simple, et vise à détecter le cancer du sein à un stade précoce, lorsque le traitement est plus susceptible d’être curative.

Les tests génétiques et le dépistage par mammographie peuvent également être proposés aux jeunes femmes ayant des antécédents familiaux de cancer du sein.

Attention ! Ne pas utiliser les commentaires pour les questions de santé au risque de ne pas recevoir de réponse ! Pour vos questions de santé, notre forum et un de nos médecins se fera le plaisir de vos répondre ! Merci.

Débats, discussions et commentaires : 3 commentaires.

  1. j ai un un nedrome benin j ai traiter mais j ai toujours mal au niveaux du bras gauche

  2. jai un cencer de sien grade 3 jai 48 avec 5enfant est ce que jei une chance de guirire je suis dalgerie si vous pouver maider je vous parler a der amie je suis seule et triste

  3. Bonjour,

    Bonjour moi aussi jaiun cencer du sein etjai 5enfents jai entamai ma radioterapi courage.

Laissez un commentaire