Crise d’asthme sévère

Par , le dimanche 14 octobre 2012. Mise à jour dimanche 22 novembre 2015
Classé dans:

Les crises d’asthme sévère est une crise d’asthme potentiellement mortelle appelée également état de mal asthmatique.

Qu’est ce qui se passe pendant une crise d’asthme sévère?

Une crise d’asthme sévère est une crise qui ne répond pas à l’utilisation habituelle de bronchodilatateurs inhalés et elle est associée à des symptômes d’insuffisance respiratoire qualifiés d’état de mal asthmatique qui peut être mortel et nécessite une prise en charge médicale immédiate. Il est important de reconnaitre ce type de crises d’asthme et de l’empêcher de se produire précocement.

Quels sont les symptômes d’une crise d’asthme sévère?

Les symptômes d’une crise d’asthme sévère peuvent inclure une difficulté persistante a la respiration et une incapacité à parler en phrases complètes. Vous pouvez avoir un essoufflement, même en décubitus. Votre poitrine peut se sentir fermée et vos lèvres peuvent avoir une cyanose. En plus, vous pouvez sentir une agitation, confusion, ou une incapacité à se concentrer. Vous pouvez vouter vos épaules, assis ou debout pour respirer plus facilement, et avoir une contracture sur les muscles du cou et l’abdomen. Ce sont des signes d’une défaillance imminente du système respiratoire.

Vous ne pouvez qu’avoir la respiration sifflante et la toux avec une crise sévère d’asthme. En fait, la présence de sifflements ou de la toux n’est pas une norme fiable pour juger de la gravité d’une crise d’asthme. Les crises d’asthme très sévère peuvent affecter les voies respiratoires sans que y’aura une respiration sifflante ni la toux vue le manque de l’air.

Y a-t-il des signes d’alarme d’une crise d’asthme sévère?

Une crise grave d’asthme survient souvent après quelques signes alarmants. Elle peut se produire rapidement après apparition de telles signes et atteindre rapidement l’asphyxie. Des recherches ont montré que les patients à haut risque d’une crise d’asthme sévère ont un mauvais contrôle des allergènes ou des déclencheurs de l’asthme à la maison et / ou au lieu du travail. Ces personnes peuvent également avoir une utilisation peu fréquente d’un débitmètre de pointe et des corticostéroïdes inhalés. Les stéroïdes inhalés sont de puissants médicaments anti-inflammatoires qui sont très efficaces dans la réduction de l’inflammation associées à l’asthme.

Est-ce que une respiration sifflante indique une crise d’asthme sévère?

La respiration sifflante n’indique pas nécessairement un asthme. Elle peut aussi être un signe d’autres problèmes de santé, comme les infections respiratoires, l’insuffisance cardiaque, et d’autres problèmes parfois plus graves. Elle peut aussi traduire une simple crise d’asthme sans gravité.

Qu’est ce qu’il provoque une crise d’asthme sévère?

Puisque les causes d’une crise d’asthme aigue grave ne sont pas connues, les gens ont souvent des antécédents de telles crises  qui peuvent être la conséquence d’un mauvais traitement de l’asthme. Les personnes atteintes de ces crises peuvent avoir aussi des antécédents  d’intubation ou d’hospitalisation pour l’asthme. Aussi, ceux qui ont une mauvaise santé mentale ou des facteurs de stress sont plus à risque de développer une crise d’asthme potentiellement mortelle. C’est pourquoi une surveillance continue de la fonction pulmonaire à l’aide d’un débitmètre de pointe est nécessaire dans tous ceux qui sont atteint d’un asthme persistant.

Comment  diagnostiquer une crise d’asthme sévère ?

Pour diagnostiquer une crise d’asthme grave comme un état de mal asthmatique, votre médecin collecte les signes physiques tels que votre conscience, la fatigue et l’utilisation des muscles respiratoires accessoires lors la respiration. Votre médecin va étudier votre fonction respiratoire, ausculter votre respiration sifflante au cours de l’inhalation et l’exhalation, et votre pouls. Il peut aussi mesurer du débit expiratoire de pointe et la saturation en oxygène. Autres symptômes physiques peuvent être trouvés au niveau de la poitrine, la bouche, le pharynx et les voies aériennes supérieures.

Comment traiter une crise d’asthme sévère?

Une crise d’asthme grave ne peut pas disparaitre rapidement avec le traitement de routine habituel ou avec les inhalateurs contre l’asthme. L’utilisation continue d’un nébuliseur et des injections de drogues telles que l’adrénaline et la prednisone sont souvent nécessaires. D’autres thérapies peuvent inclure des injections de terbutaline, du sulfate de magnésium (qui induit la relaxation des muscles lisses des voies aériennes), et les inhibiteurs des leucotriènes, qui sont des médicaments anti-inflammatoires.

Au cours d’une crise d’asthme sévère qui ne répond pas aux médicaments habituels, un respirateur mécanique peut être nécessaire pour aider les poumons et les muscles respiratoires. Un masque est appliqué ou une sonde d’intubation est inséré par le nez ou la bouche. Ces appareils respiratoires sont temporaires et sont retirés lorsque la crise disparaitra et les poumons sont suffisamment rétablies pour reprendre la respiration. Une hospitalisation de courte durée dans une unité de soins intensifs peut être nécessaire pour une crise aiguë.

Pour éviter l’hospitalisation d’une crise d’asthme sévère, il est impératif de commencer immédiatement un traitement précoce dès les premiers signes à la maison ou au bureau de votre médecin. Si vous êtes asthmatiques, il est également important de consulter votre médecin fréquemment pour surveiller votre fonction pulmonaire et d’évaluer vos médicaments contre l’asthme. De plus, l’utilisation de votre débitmètre de pointe plusieurs fois par jour est parfois nécessaire peut vous aider à contrôler votre respiration, vous pouvez donc commencer le traitement immédiatement si vous remarquez une baisse des chiffres du débitmètre même si vous vous sentez bien.

Comment un état de mal asthmatique se diffère d’une crise d’asthme aiguë?

Une crise d’asthme aigue soudaine est habituellement causée par une exposition à des allergènes ou a une infection des voies respiratoires supérieures. La gravité de la crise d’asthme dépend de comment votre asthme est contrôlé (qui reflète que l’inflammation des voies aériennes est contrôlée). Une crise d’asthme aiguë est potentiellement mortelle, car elle peut persister malgré l’utilisation de vos médicaments habituels de secours rapide (bronchodilatateurs inhalés). Lorsque la crise d’asthme aiguë ne répond pas au traitement avec un inhalateur de l’asthme (salbutamol), elle peut alors être un état de mal asthmatique, d’où la nécessité de soins médicaux immédiats et du traitement.

Généralement, les crises d’asthme ne s’arrêtent pas spontanément sans traitement de l’asthme. Si vous ignorez les premiers d’une crise d’asthme, vous vous mettez à risque de développer un état de mal asthmatique, ce qui peut nécessiter une hospitalisation pour instaurer un traitement adéquat.

Si vous avez une crise d’asthme qui ne répond pas à votre inhalateur bronchodilatateur d’habitude, donc c’est une urgence médicale. Et ces attaques sévères nécessitant des soins immédiats d’urgence.

Attention ! Ne pas utiliser les commentaires pour les questions de santé au risque de ne pas recevoir de réponse ! Pour vos questions de santé, notre forum et un de nos médecins se fera le plaisir de vos répondre ! Merci.

Débats, discussions et commentaires : 7 commentaires.

  1. l’enfant a è ans, ses parents sont séparés ils vivent chacun avec une autre personne, sa maman attend une petite fille dans les jours qui arrivent.
    Justement j’ai fait un résumé de ce qui se passe depuis dimanche dernier. Je pense avoir mis tous les détails.
    Qu’en pensez-vous ? merci de me répondre.
    Je voulais vous signaler que nous avons un chat noir, qui passe ses journées dehors, et le gamin ne le touche jamais car elle fuit dès qu’il est la.
    Cet animal ne va pas dans sa chambre, le soir il dort dans la cuisine et la journée dehors, vers 18h l’animal rentre et va directement dans ma chambre.
    moi je ne le touche même pas quand mon petit fils est la.
    La poussière est faite tous les jours et l’aspirateur aussi.
    Je vous donne tous les détails afin que vous analisiez bien la situation.
    Mon mari est anxieux à mort et panique j’essaie de rester maitre mais quelque fois c’est dur avec mon mari.

    ———————————————–

    1er soir par de problème malgré des soupirs assez profonds avant de dormir et pendant le film que l’on regardait lui et moi, mais a dormi correctement

    2è soir le premier jour il éternuait, et son nez devait être mouché très souvent.
    Le soir même il avait déjà du mal à respirer le soir. Mais finalement il a fini par s’endormir normalement, lorsque j’allais le voir dans sa chambre il respirait très vite
    Sa poitrine se soulevait plus vite que la normale.

    3è soir, la journée s’est très bien passée sans aucun problème de respiration, ni éternuement, jusqu’au soir lorsque nous regardions un petit film lui et moi j’ai constaté qu’il respirait avec difficulté,
    et au moment de dormir il peinait vraiment à respirer et j’ai constaté de la peur dans ses yeux il était inquiet. C’est la que nous lui avons fait un coup de ventoline et tout est rentré dans l’ordre.
    ventoline salbutamol 100 microgrammes .
    4è jour, il se réveille de bonne humeur san
    s aucun problème et mange très très bien, j’attend d’être à ce soir pour voir s’il nous fait encore une crise.

  2. ma femme a fait toutes les analyses nécessaires pour savoir d’où venait son asthme.
    elle n’a rien dans le sang et n’est allergique à rien.
    Pourtant tous les matins elle doit s’inhaler avec un appareil et des médicaments.
    Quel serait le remède efficace ?

  3. Bonjour,

  4. Bonjour,

    Ma soeur est morte dans des circonstances très douteuses.
    Un soir elle nous a téléphoné, et nous avons discuté avec elle d’une manièere normale; et elle n’a fait aucun signe de souffrance ou d’une fatigue quelque soit. Apres deux heures, nous étions informer par son marie qu’elle est morte.
    Ainsi, est ce que un simple examen du cadvre par un médecin à la morgue sans passer par l’othopesie ou autres…, peut définir que les causes de la mort <> Merci, j’attends vous explications.

  5. Bonjour,

    j’étais souffrante des crises d’asthme quand j’étais petite,il y a risque que ça récidive à l’age avancé? y a t-il pas un traitement de prévention? J’aimerai un éclaircissement.

  6. Bonjour,
    boujour j’ai arreter mon traiment pour l’asthme pendant 1 moi pour raison personne j’ai du reprendre car du mal a respirait et je pouvait preque pu parler probleme ces que magre que j’ai reprit le traiment je suis fatguer du mal a respirait jai controler mon soufle il et bon mai du mal a soufler avec des douleur dans les poumon et parfoit une toux je voudrai votre avi pour savoir si doit consuleter en urgence ou si ca peu atendre mon render vous cher le médecin merci

  7. Bonjour,

    KALATHOUMI NASSUR, bonjour oui il ya un risque tu devrai voir un nmedecin car moi ces pareil je suis asthmatique depuit 6 ans et pendans des annee tous aller bien et il ya un an jai fait une forte crise qui ma conduit au urgence heureucement javai un inalateur de coter je te conseil de revoir un médecin et de toujour avoir un inalateur au cas ou bon courage a toi

Laissez un commentaire