Diphtérie

Par , le dimanche 22 mai 2011. Mise à jour dimanche 22 novembre 2015
Classé dans:

La diphtérie

La diphtérie est une maladie infectieuse touchant les voies respiratoires supérieures. Elle est causée par une bactérie qui fabrique des substances toxiques, cette bactérie est appelée Corynebacterium diphtheriae.

Aujourd’hui, la diphtérie est devenue rare dans les pays développés grâce à la généralisation de la vaccination contre cette maladie.

Qu’est-ce que la diphtérie?

La diphtérie est une infection bactérienne grave qui affecte généralement les parois (muqueuses) des voies respiratoires supérieures (nez, gorge).

Les bactéries se multiplient sur la muqueuse de la gorge, le nez ou le larynx où elles se divisent et sécrètent une substance toxique ou « toxine diphtérique ».

La diphtérie provoque généralement des maux de gorge, fièvre, gonflement des ganglions et de la faiblesse.

Mais le signe caractéristique est la formation de membranes blanchâtres recouvrant la gorge enflammée, c’est « l’angine pseudomembraneuse ».

Ces membranes peuvent bloquer les voies respiratoires par les adhérences, causant des problèmes de respiration parfois même l’asphyxie.

La toxine diphtérique pénètre dans la circulation sanguine et peut entraîner des lésions du muscle cardiaque, des reins et de système nerveux.

Il existe des médicaments pour traiter la diphtérie, cependant, à un stade avancé, la diphtérie peut causer des dégâts graves dans le corps ; jusqu’à 10% des personnes qui sont atteints de la diphtérie décèdent.

Qu’est ce que cause la diphtérie?

La bactérie qui cause la diphtérie est appelée Corynebacterium diphtheriae.

Habituellement cette bactérie se multiplie sur la surface des muqueuses de la gorge. Et se propage par:

  • Gouttelettes de salive. Quand une personne infectée éternue ou tousse, des centaines de gouttelettes de salive contaminées se propagent dans l’air, les personnes à proximité peuvent les inhaler. La diphtérie se propage efficacement de cette façon, en particulier dans les espaces clos.
  • Objets contaminés. Par exemple la manipulation des mouchoirs utilisés d’une personne infectée, boire de son verre, dans de rares cas, la diphtérie se propage sur les objets ménagers, tels que les serviettes ou les jouets.

N.B : Une personne qui infectée par la bactérie de la diphtérie et qui n’a pas été traités peut infecter les personnes non vaccinées jusqu’à une période de six semaines après l’infection initiale, même si elle ne présente pas de symptômes, c’est ce qu’on appelle « un porteur sain ».

Qui peut être atteint par la diphtérie?

Les personnes qui ont un risque accru de contracter la diphtérie sont:

  • Les enfants et les adultes qui n’ont pas de carnet de vaccination à jour.
  • Les personnes vivant dans des logements surpeuplés ou insalubres.
  • Les gens qui ont un système immunitaire affaibli (âge avancé, traitement pour cancer)
  • Toute personne qui se rend dans une zone endémique par la diphtérie.

La diphtérie est rare en France et en Europe en général, où la vaccination obligatoire contre la diphtérie a été instaurée depuis des décennies.

Il n’y a eu aucune épidémie de diphtérie dans les pays occidentaux depuis les années 1940. Mais des cas isolés sont encore retrouvés, car une minorité de la population n’est pas totalement protégés par la vaccination, et la diphtérie peut être importée de l’étranger par l’immigration.

Cependant, la diphtérie est encore courante dans les pays en voie de développement où le taux de vaccination est faible.

La maladie est une menace pour les personnes non vaccinées ou insuffisamment vaccinés qui voyagent internationalement ou ont des contacts avec des personnes des pays moins développés.

Quels sont les symptômes de la maladie?

La période d’incubation – qui est la période entre  le début de l’infection et l’apparition des premiers signes de la maladie – est habituellement de deux à cinq jours.

Les signes et symptômes de la diphtérie peut inclure:

  • Des maux de la gorge.
  • Perte d’appétit.
  • Fièvre et frissons.
  • Malaise et fatigue générale.
  • Douleur à la déglutition.
  • Gonflement des ganglions (adénopathies) au niveau du cou.
  • Des membranes grise ou blanchâtres qui recouvrent la gorge et les amygdales (appelées fausses membranes diphtériques).
  • Difficulté à respirer.
  • Écoulement nasal.

Parfois avec atteinte du larynx (croup) ou les poumons.

Dans deux à six semaines, des dommages au système nerveux et au cœur peuvent survenir, et se manifestent par une irrégularités du rythme cardiaque et la paralysie ou coma. Dans le pire des cas, cela peut causer des troubles graves du rythme cardiaque voir un arrêt cardiaque.

Chez certaines personnes, l’infection par la bactérie ne se manifeste que par des symptômes bénins, parfois sans aucun symptômes, c’est ce qu’on appelle « portage asymptomatique », ou le sujet peut quand même, transmettre la maladie aux autres.

Un deuxième forme de la diphtérie peut affecter la peau, causant une douleur typique, rougeur et gonflement. Une ulcération recouverte d’une membrane grise peut également se développer dans la diphtérie cutanée.

Cette forme est plus fréquent dans les climats tropicaux.

Dans de rares cas, la diphtérie touche les yeux.

Quand consulter un médecin ?

Appelez votre médecin immédiatement si vous ou votre enfant a été exposé à une personne ayant la diphtérie surtout si vous ne savez pas si votre enfant a été vacciné.

Comment la diphtérie est-elle diagnostiquée?

Les Médecins peuvent soupçonner la diphtérie chez un enfant qui a des maux de gorge avec des amygdales augmentées de taille, et recouvert de membranes grisâtres, c’est « l’angine pseudomembraneuse ».

Le diagnostic est confirmé par un prélèvement des membranes de la gorge ; s’il y a une croissance de la bactérie responsable de la diphtérie dans une culture de laboratoire.

Le médecins peut aussi prélever un échantillon d’une plaie pour vérifier le type de diphtérie s’il s’agit d’une diphtérie cutanée.

Si le médecin suspecte la diphtérie, le traitement commence immédiatement, même sans attendre les résultats de la recherche bactériologique.

Comment traiter la diphtérie?

Les enfants et les adultes atteint de la diphtérie sont souvent hospitalisés. Ils peuvent être isolés dans une unité de soins intensifs puisque la diphtérie peut se propager facilement à quiconque insuffisamment immunisé contre la maladie.

La diphtérie est une maladie grave qui doit être traitée immédiatement et vigoureusement par :

  • Une Antitoxine. L’antitoxine, injecté par voie veineuse ou intramusculaire, neutralise la toxine diphtérique déjà en circulation dans le corps. Avant de donner l’antitoxine, les médecins peuvent effectuer des tests d’allergie cutanée pour s’assurer que la personne infectée n’est pas allergique à l’antitoxine. Pour éviter les effets secondaires, les médecins donnent ce traitement en commençant par des petites doses de l’antitoxine puis en augmentant progressivement la dose.
  • Les antibiotiques. La diphtérie est également traitée avec des antibiotiques, généralement la pénicilline ou l’érythromycine. Les antibiotiques aident à combattre les bactéries et à se débarrasser de l’infections.
  • La ventilation artificielle avec un assistance respiratoire peuvent souvent être nécessaire.

Les traitements préventifs

Si vous avez été exposé à une personne infectée par la diphtérie, votre médecin peut vous proposer un traitement préventif et vous prescrire des antibiotiques. Vous pouvez également avoir besoin d’une dose de rappel du vaccin contre la diphtérie.

Le pronostic de la diphtérie

La mortalité dans les pays pauvres est élevé, jusqu’à 30 à 40 %, tandis que dans les pays occidentaux elle est comprise entre 5 et 10 % – en partie parce que la maladie peut être confondue dans les premiers stades avec autres infections, ce qui entraîne un retard de traitement.

Sans traitement, la diphtérie peut mener à:

  • Les problèmes respiratoires. la bactérie de la diphtérie produit une toxine, qui endommage la muqueuse de la gorge et conduit a la formation de membranes qui peuvent gêner la respiration.
  • Atteinte cardiaque. La toxine diphtérique peut se propager dans la circulation sanguine et atteindre autres tissus du corps, tels que le muscle cardiaque, provoquant des complications comme une inflammation du muscle cardiaque (la myocardite). L’atteinte cardiaque peut être légère, apparaît-elle comme des anomalies mineures sur un électrocardiogramme (ECG), ou sévère, conduisant à une insuffisance cardiaque et la mort subite.
  • Atteinte du système nerveux. La toxine peut aussi toucher le système nerveux. La Cible typique sont les nerfs de la gorge, causant des difficultés à avaler. Les nerfs des bras et des jambes peuvent aussi s’enflammer, entraînant une faiblesse. Si la toxine atteint les nerfs de la respiration, la respiration peut alors devenir impossible sans un respirateur artificiel.

Avec un traitement adapté et administré suffisamment tôt, la plupart des gens atteint de la diphtérie survivent ces complications, mais la récupération est souvent lente.
Les effets à long terme peut être observée sous la forme de paralysie, en particulier dans le visage, ainsi que des troubles de rythme cardiaque.

Comment prévenir la diphtérie?

Avant que les antibiotiques soient disponibles, la diphtérie était une maladie courante chez les jeunes enfants.

Aujourd’hui, la maladie n’est pas seulement traitable, mais aussi évitable avec le vaccin.

La vaccination contre la diphtérie est généralement associée à un vaccin contre le tétanos et autre contre la coqueluche. Ce vaccin, est connu comme Vaccin Diphtérie-Tétanos-Coqueluche ou tout simplement D.T.Coq ou D.T.C.

La vaccination consiste en une série de cinq injections, généralement administré dans le bras ou la cuisse, donnée aux enfants à ces âges:

  • 2 mois
  • 4 mois
  • 6 mois
  • 12 à 18 mois
  • 4 à 6 ans

Le vaccin contre la diphtérie est efficace dans la prévention de la maladie.

Certains enfants peuvent avoir une légère fièvre, irritabilité, somnolence ou une sensibilité au site d’injection après une vaccination DTC. Ce sont des effets secondaires courants, et généralement sans danger.

Très rarement, le vaccin DTC entraîne des complications plus marqués, comme une réaction allergique (urticaire ou une éruption cutanée), ou des convulsions – ces complications peuvent être traitées.

Mais une chose est sure, on peut pas avoir la diphtérie par le vaccin.

Après la première série de vaccination dans l’enfance, des rappels du vaccin antidiphtérique sont nécessaires pour maintenir l’immunité. C’est parce que l’immunité à la diphtérie s’estompe avec le temps.

Les enfants ont besoin de leur vaccin de rappel à l’âge de 12 ans.

Puis un de rappel est recommandé 10 années plus tard, puis répétée tout les 10 ans.

Un rappel est particulièrement important en cas de voyage à une zone ou la diphtérie est fréquente.

Attention ! Ne pas utiliser les commentaires pour les questions de santé au risque de ne pas recevoir de réponse ! Pour vos questions de santé, notre forum et un de nos médecins se fera le plaisir de vos répondre ! Merci.

Débats, discussions et commentaires : 2 commentaires.

  1. cet article ne sert à rien

  2. Bonjour,

    Ma fille a fait le rappel a l age de 5 ans suite au calendrier vaccinal.mais apres le vaccin elle a une febricule avec un gonflement sur le sit d injection .
    Est ce q il est necessaire de faire le rappel a 10ans.merci d avance

Laissez un commentaire