Insémination artificielle

Par Boussekine Fatima Zohra , le Mardi 13 septembre 2011. Classé dans: >

insemination artificielle : techniques et procédésL’insémination artificielle est une technique qui peut aider à traiter certains types de stérilité chez les hommes et les femmes. Dans cette procédure, les spermatozoïdes sont injectés dans le col utérin d’une femme, dans les trompes de Fallope, ou directement dans l’utérus. Ce qui rapproche les spermatozoïdes des ovocytes.

Idéalement, l’insémination artificielle augmente la chance de la conception. L’insémination intra-utérine (IIU), dans laquelle le sperme est injecté directement dans l’utérus, est la forme la plus fréquente de l’insémination artificielle.

Bien que le taux de grossesse chez les femmes subissant l’insémination artificielle n’est pas aussi élevé que dans d’autres techniques plus poussées, néanmoins cette technique possède un avantage important: technique simple avec peu d’effets secondaires. Pour ces raisons, votre médecin peut la recommander comme un traitement de premier intention de l’infertilité.

Quel type d’infertilité peut-elle être traitée par l’insémination artificielle?

L’insémination artificielle peut être utilisée pour de nombreux types de stérilité. C’est le traitement de l’infertilité masculine qui présente une oligospermie (diminution de la concentration des spermatozoïdes) ou une asthénospermie (c’est l’insuffisance de mobilité des spermatozoïdes). L’insémination artificielle peut être utilisée également chez les femmes qui ont une endométriose ou des anomalies de l’un de leurs organes reproducteurs.

Les femmes avec une glaire cervicale non réceptive sont également de bonnes candidates pour l’insémination artificielle. Chez ces femmes, le mucus entourant le col est hostile aux spermatozoïdes et les empêche de pénétrer dans l’utérus et les trompes de Fallope. L’insémination artificielle permet aux spermatozoïdes de dépasser entièrement la glaire cervicale. Les médecins suggèrent souvent l’insémination artificielle quand ils ne peuvent pas déterminer la raison de l’infertilité du couple.

Comment se réalise l’insémination artificielle ?

L’insémination artificielle passe par plusieurs étapes :

  1. La stimulation ovarienne

Elle consiste à stimuler les ovaires à fin d’obtenir plusieurs ovocytes matures. Le traitement comporte des injections quotidiennes intramusculaires ou intra-cutanées de l’hormone folliculo-stimulante (FSH recombinante) : Puregon® ou Gonal-f®. Le traitement commence au 3ème jour du cycle jusqu’à obtention d’une croissance folliculaire adéquate.

Le traitement est accompagné d’une surveillance biologique et échographique.

  1. Le déclenchement de l’ovulation

Il se fait après la maturation folliculaire finale, une injection d’HCG recombinante (Ovitrelle® 250mg) se fait après 24 à 48 heures après la dernière injection de FSH.

L’ovulation aura lieu 40 heures après cette injection.

  1. Le recueil du sperme

Le recueil du sperme se fait par masturbation le jour même de l’insémination. Après masturbation le sperme est recueilli et mis dans un récipient stérile, le sperme subit ensuite une séquence de modification : le plasma est séparé des spermatozoïdes, les cellules anormales sont éliminées, et seule les spermatozoïdes mobiles sont sélectionnés par centrifugation.

  1. Insémination

Les spermatozoïdes sont ensuite placés dans un mince tube appelé cathéter qui va être introduit par le vagin et le col de l’utérus. L’insémination artificielle est une méthode relativement indolore. Certaines femmes ont des crampes pendant la procédure et des légers saignements par la suite. Immédiatement après la procédure le médecin va probablement vous allonger pendant 15 à 45 minutes pour donner au sperme une chance de féconder l’ovocyte. Après cela, vous pouvez reprendre vos activités habituelles.

Deux inséminations artificielles sont faites par cycle.

Dans la plupart des cas aucun traitement n’est prescrit après l’insémination. Les règles surviennent environ 12 jours après l’insémination s’il y a échec, sinon s’il les règles n’apparaissent pas jusqu’au 18ème jour après un test de grossesse est nécessaire à fin de vérifier la grossesse.

Quels sont les résultats de l’insémination artificielle ?

Le taux de grossesse est de 20 % par cycle. Généralement 4 cycles d’insémination artificielle sont réalisés s’il n’y a pas de grossesse, il faut changer la méthode du traitement.

Quels sont les facteurs qui réduisent les chances de succès de l’insémination artificielle ?

  • L’âge avancé de la femme.
  • Mauvaise qualité des ovocytes.
  • Mauvaise qualité des spermatozoïdes.
  • Endométriose sévère
  • De graves dommages des trompes de Fallope (généralement lorsqu’il s’agit d’une infection chronique).

 

Laissez un commentaire

Attention ! Ne pas utiliser les commentaires pour les questions de santé au risque de ne pas recevoir de réponse ! Pour vos questions de santé, utilisez le forum et un de nos médecins fera le plaisir de vos répondre ! Merci.