Oreillons

Par , le mardi 26 juillet 2011. Mise à jour dimanche 22 novembre 2015
Classé dans: >

oreillons

Les oreillons est un terme qui désigne une infection virale qui touche principalement les glandes salivaires, mais parfois d’autres parties du corps sont touchées.

Les oreillons sont généralement une maladie des enfants, mais cela n’empêche pas qu’elle peut survenir à tout âge. Les oreillons sont de plus en plus rares en europe et dans les pays industrialisés, puisque les enfants sont systématiquement vaccinés contre le virus causal.

Qu’est-ce que les oreillons?

Les oreillons sont une infection, souvent des glandes parotides, causée par un virus appelé paramyxovirus ou virus ourlien.

Les glandes parotides sont des glandes salivaires principales (Les glandes salivaires produisent la salive qui est secrétée dans la bouche), elles sont situées juste en dessous des oreilles. Dans l’état normale, les glandes parotides ne sont pas visibles.

C’est une infection très contagieuse, essentiellement par la salive, de la même manière que le rhume ou la grippe.

Cela signifie qu’elle peut être prise quand une personne infectée tousse, éternue…etc. ou, par les objets contaminés, par exemple, les poignées des portes.

Les oreillons sont-ils une maladie fréquente?

Les oreillons est une maladie moins fréquente depuis l’introduction du vaccin contre la rougeole, les oreillons et la rubéole (ROR) en France.

L’atteinte par les oreillons est maintenant plus fréquente chez les enfants des deux sexes, âgés entre 5 et 10 ans et qui n’ont pas reçu le vaccin.

Il est très rare que des enfants de moins d’un an auront les oreillons.

Quels sont les symptômes habituels d’oreillons?

La tuméfaction (gonflement) et la douleur d’un ou des deux glandes parotides sont les principaux symptômes habituels.

Le malade peut sentir une sécheresse de la bouche, la mastication et la déglutition peuvent être douloureuse.

Une fièvre, des céphalées, sensation de fatigue et un manque d’appétit ; sont des symptômes qui peuvent se développer pendant quelques jours.

Des douleurs abdominales (mal au ventre) peuvent survenir.

Le gonflement des glandes parotides dure généralement 4-8 jours.

Dans certains cas, les symptômes sont absent ou seulement très minimes. On pense qu’environ 3 personnes sur 10 qui contractent le virus des oreillons ne présentent aucun symptôme.

Les oreillons est généralement une maladie bénigne, mais des complications surviennent parfois. C’est pourquoi la vaccination est importante.

Rarement, les complications surviennent seuls, et sont pas précédées par les symptômes habituels cités ci-dessus.

Quand le virus pénètre dans les corps, le système immunitaire fabrique des anticorps dirigés contre ce virus pour l’éliminer, ensuite fournir une immunité à vie. Il est donc très rare d’avoir plus d’un épisode d’oreillons.

Quelles sont les complications possibles des oreillons?

Le pronostic des oreillons pour les jeunes enfants est très bonne. Mais quand les oreillons touchent les adolescents et les adultes, ils sont plus susceptibles de développer des complications, qui peuvent inclure une (ou plusieurs) des éléments suivants:

Orchite ourlienne: Les testicules (testicules) sont parfois affectés, entrainant une orchite.

Le testicule peut devenir enflammée, gonflé et douloureux pendant environ une semaine. Ceci est rare chez les jeunes enfants, mais s’observe généralement chez l’adulte homme dans deux cas sur dix des oreillons.

Toutefois, environ 1 mâle sur 4 dont l’âge est supérieur à 12 ans, et qui contractent les oreillons développera une orchite ourlienne.

Parfois, les deux testicules sont affectés. Dans de très rares cas cela peut causer la stérilité dans l’avenir.

L’orchite ourlienne n’augmente pas le risque du cancer de testicule.

Ovarite : complication rare qui survient chez les femme.

Méningite et encéphalite ourlienne : C’est l’inflammation des méninges (enveloppes du cerveau), avec parfois l’inflammation du cerveau lui-même, entrainant une méningo-encéphalite).

C’est une complication rare. Elle provoque généralement une somnolence, des maux de tête, raideur de la nuque, une phobie de la lumière (photophobie), et des vomissements.

Bien que affection alarmante, la méningite causée par le virus des oreillons disparaît généralement après quelques jours sans aucun problème ou complication à long terme.

L’apparition des convulsions peut être signe d’encéphalite.

La perte auditive peut survenir chez environ un cas sur 20 des oreillons. Ce n’est généralement qu’une perte temporaire qui s’améliore habituellement avec le temps.

Très rarement, les oreillons peuvent entraîner une surdité permanente.

L’inflammation du pancréas (pancréatite), de l’enveloppe du cœur (péricardite),  du sein (mammite ou mastite) et d’autres organes sont des complications rares mais possibles.

Le fait d’avoir les oreillons, dans les 12-16 premières semaines de grossesse chez une femme enceinte, peut augmenter le risque de fausse couche. (Cependant, le virus des oreillons cause pas des malformations chez le bébé.)

Comment les oreillons sont-ils diagnostiqués?

Les oreillons sont le plus fréquemment diagnostiqués par les symptômes habituels de la maladie cités ci-dessus.

Cependant, dans certains cas on pratique un prélèvement de la bouche pour obtenir une quantité de salive. Celle ci est envoyée au laboratoire pour confirmer le diagnostic.

Quel est le traitement des oreillons?

Il n’y a pas de médicament qui tue le virus des oreillons. Pour la plupart des gens, les oreillons s’améliore progressivement sur une semaine, sans aucun problème ou complication.

Le traitement vise à soulager les symptômes en attendant que le système immunitaire du corps humain élimine le virus.

Parfois aucun traitement n’est nécessaire si les symptômes sont légers et bien tolérés.

Le paracétamol ou l’ibuprofène (Advil ®) peuvent être bénéfiques pour soulager le malade de la fièvre et de la douleur.

Il faut donner aux enfants beaucoup de liquide a boire, surtout s’ils ont de la fièvre.

L’eau est le meilleur choix puisque les jus de fruits peuvent stimuler la glande parotide pour fabriquer plus de salive, et aggravant douleur.

Une serviette chaude retenu contre la glande parotide douloureuse peut être apaisante.

L’alimentation semi-liquide est préféré, pour éviter la douleur à la mastication.

Est-ce que les personnes ayant les oreillons doivent s’isoler ?

Oui. Les oreillons sont très contagieux.

Une période de 14-21 jours est constante pour développer les symptômes après avoir été infecté par le virus.

Les personnes touchées sont contagieux d’environ six jours avant, et jusqu’à environ cinq jours après, le gonflement de glande parotide.

Enfants vaccinés contre les oreillons sont peu susceptibles d’attraper les oreillons. Cependant, la vaccination n’est pas efficace à 100%.

En outre, certains adultes ayant le système immunitaire déprimé, peuvent ne pas être à l’abri de la maladie.

Ainsi, les personnes ayant les oreillons devraient rester hors l’école, garderie, le collège ou le travail et éviter le contacte étroit avec les autres personnes, autant que possible.

Cela est dès que les oreillons sont soupçonnée et pendant cinq jours à compter l’apparition du gonflement des glandes parotides.

Existe-il une vaccination contre les oreillons ?

Un vaccin efficace pour prévenir les oreillons est disponible. Il fait partie du vaccin ROR (Rougeole, Oreillon, Rubéole).

Il est proposé systématiquement à tous les enfants âgés entre 12-24 mois en France.

La première dose est administrée à l’âge de 12 mois, la deuxième avant le 24ème mois.

Pour les enfants entrant en collectivités avant l’âge d’un an, il est recommandé le vaccin est conseillé à l’âge de 9 mois, et la deuxième dose est administré entre le 12ème et 15ème mois.

La vaccination offre une très bonne protection, c’est pourquoi les oreillons sont de plus en plus rares.

Cependant, les cas d’oreillons retrouvés, sont habituellement observées chez les enfants qui n’ont pas été vaccinés par le ROR.

Le vaccin est généralement bien toléré et les complications liée a la vaccination par le ROR sont très rares.

Attention ! Ne pas utiliser les commentaires pour les questions de santé au risque de ne pas recevoir de réponse ! Pour vos questions de santé, notre forum et un de nos médecins se fera le plaisir de vos répondre ! Merci.

Débats, discussions et commentaires : 7 commentaires.

  1. Bonjour,
    c est pas faux et je mis connais tres bien

  2. Bonjour,
    Combien de temps ont reste gonfler

  3. Bonjour,mon fils est malade depuis 3 jours il vomit malgré la prise de domperidone contre les vomissements ,il refuse de manger et a des nausées tout le temps ,,la fievre a baissée ,est ce normal???merci.

  4. Bonjour,
    Je suis laurence il ya un bout que j’ai le coté droit enflé avec des ghanglions
    sous l’oreille droite avec un mal de george . J’ai aussi le bras droit
    l’oeil droit et des maux de tete qui me prennent de temps en temps
    aidez moi á comprendre ce que j’ai . J’ai aussi ces ghanglions sous les
    aiselles et lá les medecins veulent m’operer pour etudier
    j’ai peur de cette intervention . Aidez moi qu’est ce que j’ai .

  5. Ici en Afrique, l’on guérit cette maladie en marchant d’un gingembre avec un peu de sucre!! D’autres appliquent de l’argile sur les zones qui sont susceptibles d’enfler !! J’en suis une preuve !

  6. Bonjour,

    je suise un adolicent de 16ans apres une soufrance de cette maladie qui aduré une semaine jai vu qiun testecule cest gonflei et me fait mal c quoi svp

  7. Bonjour,

    Combien de temps ont reste gonfler

Laissez un commentaire