Préménopause

Par , le Samedi 16 janvier 2010. Classé dans: >

C’est une période ou la femme ovule encore, mais ou la sécrétion d’œstrogène est de moins en moins importante. Elle commence généralement vers la quarantaine, la trentaine parfois, voir plus tôt dans d’autres cas.

Cette phase transitoire va durer jusqu’à la ménopause, soit à l’interruption totale de l’ovulation. Les deux dernières années sont caractérisées par la diminution très marquée du taux d’œstrogène, il s’installe alors les syndromes ménopausiques chez de nombreuses femmes.

Combien dure la pré-ménopause ?

Sa durée moyenne est de 4 ans, allant chez certaines femmes de quelques mois jusqu’à 10 ans. Elle se termine un an après la ménopause( soit 12 mois après les dernières règles.).

Signes de la pré-ménopause.

Durant la phase de transition, la femme pourrait présenter les symptômes suivants, partiellement ou en totalité :

  • Bouffés de chaleur.
  • Seins sensibles.
  • Aggravation du syndrome prémenstruel.
  • Troubles de la libido.
  • Asthénie.
  • Règles irrégulières.
  • Sécheresse vaginale ; inconfort lors des rapports sexuels.
  • Incontinence urinaire avec toux et éternuements.
  • Polyurie.
  • Irritabilité.
  • Insomnies ou troubles du sommeil.

J’ai des symptômes de pré-ménopause, ou devrais-je m’inquiéter ?

Les règles irrégulières sont monnaie courante durant la pré-ménopause et ne doivent pas outre mesure inquiéter. Cependant, un certain nombre d’anomalies peut se rencontrer. Si vous rencontrer une des situations suivantes, consultez votre médecin :

  • Menstruations abondantes, ou accompagnés de caillots sanguins.
  • Menstruations inhabituellement longues.
  • Pertes inter-menstruelle.
  • Pertes post-rapports sexuels.
  • Cycles menstruels raccourcis.

Les causes peuvent être nombreuses : troubles hormonaux, contraception, grossesse, fibrome, coagulopathie ou plus rarement un cancer.

Diagnostic d’une pré-ménopause.

Le diagnostic est essentiellement symptomatique. Les tests sanguins peuvent être utiles, quoique les changements hormonaux incessants durant cette période peuvent influer sur le résultat. Il est donc conseillé de faire plusieurs tests avec des périodes intervalles et comparer ensuite les résultats obtenus.

Je peux encore tomber enceinte en pré-ménopause ?

Oui, malgré une baisse importante de la fécondité, vous pourrez encore tomber enceinte. Si vous ne le désirez pas, vous devez vous surveiller régulièrement jusqu’à la ménopause effective.

Ce n’est pas le cas chez d’autres femmes pour qui la grossesse devient difficile après avoir dépassé la trentaine. Il existe cependant des traitements et des techniques améliorant la fertilité optimisant ainsi vos chances de tomber enceinte.

Existe-il des traitements susceptibles d’atténuer les effets de la préménopause ?

Il a quand même été remarqué des bouffés de chaleur chez des femmes utilisant des contraceptifs oraux à faible dose de contrôle pendant un certain temps. Il y a aussi les patchs contraceptifs à appliquer sur la peau, l’anneau vaginal et les injections de progestérone. Les hormones de contrôle sont contre-indiquées aussi chez certaines femmes, il serait donc utile d’en parler à votre médecin.

Il y a aussi certains conseils à prendre en compte afin d’améliorer votre bien-être général :

  • L’arrêt du tabac.
  • L’exercice.
  • Allonger votre sommeil et essayer de dormir et se réveiller à la même heure.
  • Consommer moins d’alcool.
  • Surveiller votre poids.
  • Surveiller vos apports en vitamine et en calcium.
  • Boire au moins huit verres d’eau par jour.

Parlez à votre médecin de vos troubles de la libido, Il sera vous orienter vers la thérapie adéquate à la question. Les lubrifiants vaginaux sont indiqués pour les sécheresses vaginales.

Les antidépresseurs aident aussi à soulager les troubles de l’humeur. Dans tous les cas, en parler à votre médecin est la meilleure des solutions.

Débats, discussions et commentaires : Un commentaire.

  1. bonjour , vlà en éffet je suis tjrs célibataire , agée de 43 ans , et je suis tjrs sous traitement utrogestan 100 mg 2 cps le soir car si je prend pas j’ai pas mes regles cela fait 3 ans que je prend ce traitement et j’ai ni bouffées de chaleur ni autre signe de préménopause je souhaiterai savoir si ce traitement ne me provoque pas d’autres maladie apparement je me sens bien pour le moment

    [Répondre]

Laissez un commentaire

Attention ! Ne pas utiliser les commentaires pour les questions de santé au risque de ne pas recevoir de réponse ! Pour vos questions de santé, utilisez le forum et un de nos médecins fera le plaisir de vos répondre ! Merci.