Rubéole

Par , le lundi 01 août 2011. Mise à jour dimanche 22 novembre 2015
Classé dans:

rubéole

La rubéole est une infection virale contagieuse qui survient le plus souvent chez les jeunes enfants, mais elle peut survenir à n’importe quel âge.

La rubéole est généralement une maladie bénigne. Mais, survenant chez une femme enceinte, elle peut causer des malformations graves chez le bébé. La généralisation de la vaccination contre la rubéole a permis une réduction importante de sa fréquence.

Qu’est-ce que la rubéole?

La rubéole est une infection causée par un virus appelé Rubivirus.

Bien que l’infection par ce virus ne cause qu’une maladie bénigne, la survenue de la rubéole chez la femme enceinte peut être très graves pour le bébé, a cause du risque de malformations congénitales qui peuvent être graves.

Est-ce que la rubéole est fréquente ?

La rubéole est maintenant rare dans les pays développés, à la suite des programme de vaccination contre la rubéole.

Toutefois, la rubéole est encore fréquente dans de nombreux pays en développement.

En 2004, l’OMS a recensé 29 milles cas de rubéole dans le monde, la majorité dans les pays en développement.

Quels sont les symptômes de la rubéole?

La majorité des personnes ne développent pas de symptômes quand elles sont infectées par la virus de la rubéole. C’est ce qu’on appelle une « infection sub-clinique ».

Après une période d’incubation de 2 à 3 semaines (période entre la pénétration du virus et l’apparition de symptômes) ses symptômes peuvent se développer, ils comprennent ce qui suit:

  • Une légère fièvre, rhume, toux et maux de gorge sont des signes fréquents.
  • Gonflement des ganglions (ce qu’on appelle des adénopathies), le plus souvent ceux derrière les oreilles et du cou. Parfois, des ganglion dans d’autres parties du corps se gonflent. La taille des ganglions, va progressivement revenir à la normale après une semaine ou deux.
  • Une éruption cutanée, sous forme de taches de tailles inégales, rose ou rouge, elles apparaissent dans les sept jours qui suivent l’apparition des adénopathies. L’éruption commence habituellement derrière les oreilles, se propage ensuite vers le visage et le cou, puis sur le reste du corps, et dure généralement de 3 à 5 jours avant de disparaître.
  • Une rougeur et irritation des yeux (conjonctivite) peut se développer pendant quelques jours.
  • Douleurs articulaires et musculaire, peut survenir pendant une semaine ou deux. Ceci est moins fréquent chez les enfants, mais il est assez fréquent chez les adultes atteints de rubéole.
  • D’autres symptômes peuvent inclure la fatigue et les céphalées.

Quelles sont les complications possible de la rubéole ?

la rubéole cause rarement des complications chez les sujets sains.

Les complications possibles sont généralement rares, et peuvent inclurent :

  • Inflammation des articulations (polyarthrite) ; disparaît généralement dans 4 a 5 semaines.
  • Troubles de coagulation.
  • L’inflammation du cerveau et des méninge (encéphalite seule ou méningo-encéphalite).

La principale préoccupation dans la rubéole, est qu’elle peut entraîner des complications graves lorsque elle survient durant la grossesse (voir ci-dessous).

La rubéole et la grossesse

Si une femme enceinte est atteinte par la rubéole dans les premiers mois de grossesse, il existe de fortes probabilité que le virus causent des dégâts graves pour le bébé en développement.

Le virus affecte les organes en développement et le bébé peut naître avec des malformations graves ; c’est le «syndrome de rubéole congénitale».

Les manifestations les plus fréquentes du syndrome de la rubéole congénitale sont :

  • Un enfant de petit poids (hypotrophique).
  • Syndrome de Gregg ; qui associe la cataracte, la surdité et des malformations cardiaques et pulmonaires
  • Atteinte cérébrales ; responsable d’un retard psychomoteur.
  • Atteinte du foie : hépatite néonatale.

Avoir la rubéole dans les trois premiers mois de la grossesse augmente également le risque d’avoir une fausse couche.

C’est pour ça que ces conseils sont donner pour les femmes enceintes :

  • Elle doivent éviter d’entrer en contact avec un sujet atteint de la rubéole
  • Elle doivent vérifier leurs statut immunitaire contre la rubéole. Une analyse sanguine est systématiquement fait en début de grossesse (sérologie de la rubéole) ou dans le cadre du bilan prénuptial, Ceci vérifie si vous la femme est immunisée ou non en cherchant des anticorps contre la rubéole dans le sang.
  • La plupart des femmes sont immunisées grâce à la vaccination antérieure, et ne développeront pas par conséquent la rubéole.
  • Si la femme n’est pas immunisée, et entre en contact avec quelqu’un avec la rubéole, le médecin doit être prévenu, alors des analyses sanguines seront demandées. Celle-ci peuvent dire si la femme est atteinte par le virus avant l’apparition des symptômes. De nouvelles mesures dépendent des résultats de ces analyses.
  • Surtout, ne pas banaliser une éruption chez la femme enceinte, qui dans la majorité des cas est considérer comme réaction allergique alors qu’il s’agit de rubéole.

Dans les cas où l’atteinte par la rubéole est confirmée chez une femme enceinte, elle sera dirigée vers un obstétricien pour discuter de la possibilité pour que le bébé développe le syndrome de rubéole congénitale.

Le risque est plus grand lorsque la femme à moins de 20 semaines de grossesse (5 mois). Si elle est à plus de 20 semaines de grossesse, alors le risque que le bébé va développer un syndrome de rubéole congénitale est très faible.

La recherche de l’infection chez le fœtus se fait par un prélèvement du sang du cordon ombilical, après la 22ème semaine de grossesse.

Aucun traitement ne peut empêcher le développement du syndrome de rubéole congénitale, pour cela une interruption de grossesse est discuter avant le 3ème mois de grossesse.

Remarque Consultez un médecin si vous êtes enceinte et vous développer une maladie que vous pensez être la rubéole. La rubéole est rare aujourd’hui grâce à la vaccination.

D’autres virus peuvent causer des éruptions semblables à la rubéole. La plupart des virus ne nuisent pas à votre bébé, mais seulement la sérologie de la rubéole peut confirmer ou écarter la rubéole si elle est soupçonnée.

Est-ce la rubéole est contagieuse?

Oui. Le virus de la rubéole est transmis par contact direct et par la toux et l’éternuement.

Quand le virus pénètre dans le corps, ça prend 2 à 3 semaines pour développer les symptômes (période d’incubation).

Le malade est contagieux environ une semaine avant l’apparition des symptômes, et jusqu’à quinze jours après l’apparition de l’éruption.

Par conséquent, les enfants touchés devraient rester loin de l’école et des collectivités.

Comment peut-on vérifier l’immunité contre la rubéole?

Même si on a eu une vaccination contre la rubéole, ou on a développé la rubéole durant l’enfance, il existe encore une petite probabilité que notre corps n’a pas développer suffisamment d’anticorps contre le virus de la rubéole pour nous protéger.

La seule façon de vérifier si on est bien immunisé contre le virus de la rubéole, est un test sanguin qui dose le taux des anticorps contre la rubéole, c’est ce qu’on appelle la sérologie de la rubéole.

Ce test est généralement fait chez la femme, dans le cadre du bilan prénuptial.

Parce que le syndrome de rubéole congénitale est une complication grave, ce test est fait systématiquement pour les femmes dans leur première grossesse.

Quel est le traitement de la rubéole?

Il n’existe aucun traitement pour tuer le virus. La plupart des enfant atteints de rubéole développent peu de symptômes,  et ne nécessite aucun traitement et le rétablissement complet se fait dans quelque jours.

Le système immunitaire fabrique des anticorps pendant l’infection, Ces anticorps élimineront le virus et fournissent une immunité à vie contre la rubéole.

Il est donc très rare d’avoir plus d’un épisode de la rubéole.

La Paracétamol est utile pour apaiser la fièvre la douleur et les courbatures. L’ibuprofène est une alternative.

Si l’enfant a de la fièvre, on doit lui donner beaucoup de liquide a boire, pour éviter la déshydratation.

Un médecin doit être consulter si l’enfant développe des symptômes inquiétants ou inhabituels.

Chez la femme enceinte, si l’infection est prouvée avant le troisième mois de grossesse, une interruption de grossesse peut être offerte.

Vaccination contre la rubéole

La vaccination est maintenant offert à tous les enfants dans le cadre du vaccin ROR (rougeole, oreillons, rubéole).

La première dose est généralement administrée à 12 mois, puis une deuxième dose est donnée entre 13 et 24 mois.
La vaccination offre une protection efficace, c’est la raison pour laquelle la rubéole est maintenant rare dans les pays développés.

Le nombre de bébés nés avec le syndrome de rubéole congénitale a considérablement diminué depuis la généralisation de la vaccination.

Il est extrêmement important que tous les enfants sont immunisés contre les virus de la rubéole afin de prévenir toute complication de la rubéole.

Attention ! Ne pas utiliser les commentaires pour les questions de santé au risque de ne pas recevoir de réponse ! Pour vos questions de santé, notre forum et un de nos médecins se fera le plaisir de vos répondre ! Merci.

Débats, discussions et commentaires : 2 commentaires.

  1. Bonjour,

    Je suis une femme enceinte il ya 2mois mais je remarque que les analyses de la sérologie rubéole est positive /taux =20
    Que ce que ça vedir please répondre et merçi a voux

  2. […] Оригинален текст на француски:http://www.commentguerir.com/article/rubeole […]

Laissez un commentaire