Tétanos

Par , le jeudi 08 septembre 2011. Mise à jour dimanche 22 novembre 2015
Classé dans:

tetanosLe tétanos est une maladie infectieuse grave qui affecte le système nerveux, entraînant des contractions musculaires douloureuses, en particulier les muscles de la mâchoire et des muscles du cou. Le tétanos est une véritable menace à la vie, puisque il peut atteindre les muscles de la respiration, causant un arrêt respiratoire.

Après la survenue du vaccin antitétanique, les cas de tétanos sont devenus de plus en plus rares dans les pays développés.

Est-ce que le tétanos est une maladie fréquente ?

L’incidence du tétanos est beaucoup plus élevée dans les pays en voie de développement.

La plupart des cas de tétanos qui surviennent dans le mondes, sont dans les pays de l’Afrique et de l’Asie, ou la mortalité est constante dans 90% des cas de tétanos.

En France le tétanos survient seulement chez 01 habitant sur deux millions chaque ans.

Le traitement du tétanos est difficile et pas toujours possible, à cause de la morbidité de la maladie.

La mortalité est plus élevée chez les individus qui n’ont pas été vaccinés et chez les personnes âgées dont le système immunitaire est affaibli.

Dans les pays où les taux de vaccination est faibles, les nourrissons sont à risque de développé le tétanos.

Quelle sont les causes du tétanos ?

Le tétanos est causé par une bactérie, appelée Clostridium tetani.

Cette bactérie se trouvent dans les excréments des animaux, dans la poussière et le sol.

La bactérie se trouve alors sous une forme sporulée, très résistante au conditions du milieu extérieur.

Quand les bactéries entrent dans une plaie (surtout profonde), elles se multiplient, puis produisent une toxine très puissante, la tétanospasmine.

Cette toxine altère activement les nerfs qui contrôlent les muscles.

L’effet de la toxine sur ces nerfs sont la raideur et les contractions musculaires – les principaux signes de tétanos.

Quel sont les facteurs de risque du tétanos ?

En outre, certains facteurs sont nécessaires pour que les bactéries du tétanos prolifèrent dans la plaie. Il s’agit notamment de:

  • Manque de vaccination contre le tétanos ou une immunisation inefficace (le défaut de recevoir des injections de rappel).
  • Une plaie mal nettoyée.
  • Une blessure pénétrante qui entraîne la contamination de la plaie par la bactérie du tétanos.
  • La présence d’autres bactéries pathogènes dans la plaie (par exemple suite à une morsure de chien)
  • Plaie importante avec un tissu nécrosé (tissu mort de couleur noire).
  • Présence d’un corps étranger dans la paie, comme un clou.

Cas de blessures ayant entrainées le tétanos:

  • Les perforations : y compris les piercings, tatouages, utilisation de drogues par injection.
  • Les blessures par balle (surtout chez les soldats).
  • Fractures ouvertes.
  • Lésions par écrasement.
  • Brûlures étendues.
  • Les plaies chirurgicales mal contrôlées.
  • Morsures d’animaux.
  • Les ulcères de pied infecté (chez les personnes diabétiques).
  • Coron ombilical infecté chez les nouveau-nés de mères non ou mal vaccinées.

Quels sont les symptômes du tétanos ?

La période d’incubation en moyenne est de sept à huit jours.

Mais, les signes et les symptômes du tétanos peuvent apparaître à tout moment à partir de quelques jours à plusieurs semaines après que la bactérie du tétanos pénètre dans le corps à partir d’une plaie souillée.

Il y a deux forme du tétanos :

1-Forme généralisée : la forme la plus grave, survient dans 80% des cas, et touchant tout les muscles du corps.

2-Forme localisée : soit au muscles des membres ou seulement la tête et le cou.

Les signes et les symptômes du tétanos, par ordre d’apparition, sont les suivants:

  • Contraction et raideur des muscles de la mâchoire, la mâchoire sera bloquée en position fermée (le trismus).
  • Rigidité des muscles de la nuque (raideur de la nuque).
  • Difficulté à la déglutition (dysphagie).
  • Opisthotonos, qui est une hyperextension du cou et du dos, suite a la contraction des muscle paravertébraux.
  • Rigidité des muscles abdominaux (simulant une péritonite).
  • Des contractions douloureuses de plusieurs muscles du corps (surtout muscle des membres) c’est les spasmes généralisés, qui durent plusieurs minutes, généralement déclenchées par des événements mineurs, comme le bruit, le contact physique ou à la lumière.

D’autres signes et symptômes peuvent inclure:

  • Fièvre.
  • Transpiration.
  • Refus du téter cher le nourrisson.
  • Tension artérielle élevée
  • Rythme cardiaque rapide

Quelles sont les complications possibles du tétanos ?

Une fois que la toxine tétanique est lié aux terminaisons nerveuses, il est impossible de l’enlever.

Le rétablissement complet d’une infection tétanique nécessite la croissance de nouvelles  terminaisons nerveuses et cela peut prendre plusieurs mois voir plusieurs années..

Les complications de l’infection par le tétanos peuvent inclurent:

L’handicape :

le traitement contre le tétanos implique généralement l’utilisation de sédatifs puissants pour contrôler les spasmes musculaires.

L’immobilité prolongée due à l’utilisation de ces médicaments peut entraîner une invalidité permanente, avec ses complications comme les escarres, les pneumonies, les thrombophlébite….

Chez les nourrissons, le tétanos peut causer des lésions cérébrales durables, allant de mineures déficits mentaux à la paralysie cérébrale.

Décès :

Le tétanos induit des contraction musculaires (tétanie), les contraction des muscles de larynx causent le spasme laryngé cause fréquente de décès.

Le spasmes généralisés peuvent interférer avec la respiration, causant des périodes d’arrêt respiratoire ; c’est une autre cause fréquente de décès.

Quand le malade est curarisé (avec le curare pour éviter les contractions musculaires) ; le décès est provoqué par les troubles de rythme cardiaque, les troubles de la tension artérielle et les troubles de la température (hyperthermie ou hypothermie).

La pneumonie est une autre cause du décès.

Autres complications fréquentes :

Fractures et luxations a cause des contractions musculaires intenses et violentes.

Rétention d’urine ou des selles par spasme des sphincters.

Que pouvez vous faire à la maison ?

Si la plaie est petite et propre le risque de tétanos est très faible et des soins habituels sont suffisants.

Les étapes suivantes vous aideront pour soigner votre plaie et prévenir le tétanos en même temps:

  • Contrôler le saignement. Si la plaie saigne, appliquez une pression directe sur la plaie.
  • Nettoyer la plaie. Après l’arrêt du saignement, rincer soigneusement la plaie avec de l’eau propre (ou une solution saline si disponible).
  • Nettoyez la zone autour de la plaie avec du savon.
  • Puis utiliser une solution antiseptique sur la plaie et son pourtour (Bétadine, éosine aqueuse ou une solution alcoolique)
  • Si un corps étranger est présent dans la plaie, consultez votre médecin.
  • Après avoir nettoyé la plaie, appliquer une fine couche d’une crème antibiotique. Les antibiotiques peuvent empêcher la croissance bactérienne permettant une guérison plus rapide.
  • Couvrez la plaie. L’exposition à l’air peut accélérer la guérison des petites plaies, mais le pansement peut aider à garder la plaie propre et la protéger contre les bactéries. Gardez le pansement jusqu’à la formation d’une croûte.
  • Changer le pansement régulièrement, au moins une fois par jour ou à chaque fois le pansement est mouillé ou sale, pour aider à prévenir l’infection.

Mais si vous êtes préoccupé par votre statut de vaccination, commencer par voir votre médecin.

Si votre blessure est grave ou en cas de constatation de symptômes d’infection tétanique (surtout chez le bébé), il faut consulter en urgence.

Quand consulter un médecin ?

La consultation est indispensable en cas d’une plaie profonde ou très souillée (par exemple par un objet rouillé ou sale) et surtout en cas d’absence d’une vaccination de rappel au cours des cinq dernières années ou si le statut vaccinal n’est pas connu.

Le but est d’obtenir un vaccin de rappel contre le tétanos.

En général il est recommandé de consulter le médecin au sujet d’un rappel contre le tétanos pour toute plaie, surtout si elle est contaminée par la terre, les matières fécales des animaux, n’importe qu’elle soit l’importance de cette plaie.

Ce que vous devez dire à votre médecin ?

  • Quand, où et comment vous avez était bléssé?
  • Votre statut vaccinal, y compris le dernier vaccin de rappel contre le tétanos?
  • Comment vous avez soigner la plaie?
  • Toute maladie chronique ou préexistante vous pouvez avoir, comme le diabète, les maladies cardiaques ou une grossesse?

Comment le tétanos est-il diagnostiqué ?

Le diagnostic de tétanos repose sur :

  • Un examen physique à la recherche des signes et des symptômes de tétanos (contractions musculaires, raideur et douleur).
  • Recherche des antécédents médicaux et le statut de vaccination.
  • Parfois des analyses de laboratoire, qui généralement ne sont pas utiles pour le diagnostic de tétanos.

Comment le tétanos est-il traité ?

Le traitement du tétanos est difficile et limité, il consiste à des soins de plaie, des médicaments pour soulager les symptômes et les soins de soutien.

Soins de plaie :

Le nettoyage de la plaie est essentiel pour prévenir la multiplication de la bactérie du tétanos. Cela consiste à enlever la saleté, les corps étrangers et l’excision des tissus morts de la plaie (parage).

Médicaments

  • Antitoxine : c’est le sérum antitétanique, c’est un sérum fait d’anticorps (immunoglobulines) dirigés contre la toxine du tétanos.
  • Cependant, l’antitoxine ne peut neutraliser que la partie de toxine libre dans le sang, et non celle qui s’est déjà fixé sur les terminaisons nerveuses.
  • Antibiotiques : ils ont un intérêt pour l’élimination des bactéries du tétanos. La voie d’administration est soit oralement par injection.
    Vaccination : la vaccination contre le tétanos est nécessaire afin de prévenir une autre infection tétanique dans l’avenir.
  • Les sédatifs: les médecins utilisent généralement des sédatifs puissants pour contrôler les contractions musculaires, tel que le curares, des produits puissants qui provoquent un relâchement musculaire.
  • Autres médicaments : D’autres médicaments, tels que le sulfate de magnésium et de certains bêta-bloquants, peuvent être utilisés pour réguler l’activité des muscles involontaires, tels que le rythme cardiaque et la respiration.

Thérapies de soutien

L’infection tétanique nécessite souvent une longue période de traitement dans un établissement de soins intensifs.

Les sédatifs peuvent entraîner des troubles respiratoires, c’est pour ça que les malades atteints de tétanos sont soutenus temporairement par un ventilateur artificielle.

Comment se prévenir du tétanos ?

Presque tous les cas de tétanos surviennent chez des personnes qui n’ont jamais été vaccinés ou qui n’ont pas eu un rappel contre le tétanos dans les 10 années précédentes.

Le vaccin est fait d’une anatoxine, qui confère a notre organisme une immunité contre la toxine du tétanos.

C’est pour ça, la vaccination contre le tétanos et la charnière de la prévention contre le l’infection tétanique.

Sans oublier les mesures générales pour les soins des plaies citées ci-dessus.

La série vaccinale primaire :

Le vaccin contre le tétanos est généralement donnée aux enfants dans le cadre de vaccination contre la diphtérie, le tétanos et la coqueluche (vaccin DTCoq).

Le vaccin DTC est composé d’une série de cinq injection, généralement administrée dans le bras ou la cuisse pour les enfants à ces âges:

  • 2 mois
  • 4 mois
  • 6 mois
  • 12 à 18 mois
  • 4 à 6 ans

Les rappels :

  • Un rappel du vaccin contre le tétanos est généralement administré en association avec un rappel du vaccin contre la diphtérie (Td).
  • En 2005, le vaccin (DTCoq) a été approuvé pour l’utilisation chez les adolescents et les adultes de moins de 65 ans pour assurer une protection continue contre la coqueluche.
    Il est recommandé que les adolescents reçoivent une dose de de DTCoq, de préférence entre les âges de 11 et 12 ans, et qu’un rappel TD soit donné tous les 10 ans.
  • Les effets indésirables du vaccin antitétanique sont rare et généralement benins.

Attention ! Ne pas utiliser les commentaires pour les questions de santé au risque de ne pas recevoir de réponse ! Pour vos questions de santé, notre forum et un de nos médecins se fera le plaisir de vos répondre ! Merci.

Débats, discussions et commentaires : 6 commentaires.

  1. je voudrais savoir la duree minimale pour faire un vaccin apres une plaie par clou rouille chez une personne non vaccinèe

  2. Bonjour,

    ça va samia…
    à l’heure qu’il est tu es surement morte, car la durée minimale est de 5 jours

    R.I.P

  3. Bonjour,

    Je me suis blessé au talon par un clou rouillé
    Et la blessure n’était pas profonde vu qu’elle s’est guérit en 2 jours mais 11 jours après je ressens de douleurs aux muscles supérieures et quelques soucis pour avaler.
    Suis-je atteints du tétanos svp????

  4. Bonjour,
    Je voulais témoigner que l on peut guérir du tetanos
    Ma maman âgée de 86 ans non vaccinée s est blessée avec un couteau rouillé
    La plaie à été nettoyée mais le médecin n a pas pensé au tetanos…..qui s est déclaré 7 jours plus tard
    Machoire bloquée pas possible d avaler ….transportée aux urgences intubee immédiatement et branchée de toute part (assistance respiratoire, sonde urinaire ,sonde gastrique ….) puis coma artificiel….2 mois en soins intensifs, utilisation de curare, tracheo….3 mois de rééducation et maintenant elle va bien…. elle ne pèse que 40 kgs contre 45 avant ….mais est redevenue alerte et dynamique
    Ce témoignage car je n ai rien trouvé de semblable lors de mes recherches en mai …ce qui m aurait redonné espoir !!!!!!

  5. Bonjour,

    J’ai eu un tétanos il y a 50 ans cette année. La maladie et aussi les traitements sont épouvantables. Mais je ne sais pas s’il y a des séquelles à long terme : non en théorie, mais aucune assurance n’a jamais voulu me protéger (crédit immobilier par exemple) sauf à un taux exorbitant.
    Depuis plusieurs années, je deviens très handicapé à cause de pénibles douleurs articulaires.
    Impossible de trouver un médecin qui sache seulement ce qu’est cette maladie. Pourriez-vous m’indiquer un médecin, ou un hôpital, où je puisse obtenir une consultation ? D’avance, merci.

  6. Bonjour, je voudrais savoir si lEs bactéries du tetanos peuvent faire à peu près 5 ans dans le corps d’un humain ?? Car ça fait à peu près 5 ans que j’ai ces signes du tetanos alors aidez moi svp et peut on la guerrir après tant de temps ??

Laissez un commentaire