Variole

Par , le vendredi 20 janvier 2012. Mise à jour dimanche 22 novembre 2015
Classé dans: >

La variole est une maladie infectieuse, très contagieuse, déformante et souvent mortelle qui a touché l’homme depuis des milliers d’années. La variole a été éradiquée dans le monde en 1977, le résultat d’une campagne de vaccination mondiale sans précédent.

Des stocks de virus de la variole ont été conservés à des fins de recherche; cela a conduit à craindre que la variole pourrait un jour être utilisée comme un agent de guerre biologique. Il n’existe actuellement aucun remède spécifique pour la variole. Un vaccin peut prévenir la variole, mais le risque d’effets secondaires du vaccin est trop élevé pour justifier une vaccination de routine. Le risque d’exposition au virus de la variole est presque nul actuellement.

 

Quels sont les symptômes de la variole ?

Les premiers symptômes de la variole apparaissent généralement deux semaines après l’exposition au virus. Pendant cette période d’incubation, le malade se sent en bonne santé et ne peut pas transmettre le virus aux autres.

Après la période d’incubation, la symptomatologie de la variole est marquée par l’apparition des signes de grippe comme:

  • Fièvre
  • Maux de tête
  • Courbatures et fatigue
  • Des maux de dos
  • Parfois, vomissements ou diarrhée ou les deux en même temps.

Quelques jours plus tard, des taches rouges et plates, apparaissent d’abord sur le visage, les mains et les avant-bras, et plus tard sur le tronc. Dans un jour ou deux, beaucoup de ces lésions se transforment en petites ampoules remplies de liquide clair, ce dernier se transforme alors en pus. Les croûtes commencent à se former huit à neuf jours plus tard ; et finissent par tomber, laissant des cicatrices creusées et profondes.

L’éruption de la variole est généralement plus visible sur les paumes des mains et les plantes des pieds. Les lésions se développent également sur les muqueuses du nez et de la bouche et ou elles se transforment rapidement en plaies qui favorise la propagation du virus de la variole dans la salive.

Qu’est ce que cause la variole ?

La variole est causée par un virus appelé poxvirus, qui est de transmission inter-humaine .

La variole nécessite généralement un contacte assez prolongé avec une personne malade pour se propager.

Elle est le plus souvent transmise dans l’air par les gouttelettes de salive qui s’échappent lorsque une personne infectée tousse, éternue ou parle.

Dans de rares cas, le virus peut se propager plus loin, aéroporté, éventuellement par le système de ventilation dans un bâtiment.

La variole peut également se propager par contact avec la literie et les vêtements contaminés, bien que le risque d’infection de ces sources est faible.

Est-ce que la variole peut donner des complication ?

La variole est mortelle dans 20% des cas.

Cependant, il y a quelques formes rare de la variole qui sont presque toujours mortelle. Ces formes très graves de la variole touchent plus fréquemment les femmes enceintes et les personnes présentant un déficit immunitaire.

Les lésions de la peau peuvent s’infecter par des bactéries. Une infection pulmonaire (pneumonie) est aussi possible.

Les personnes qui guérissent de la variole présentent généralement des cicatrices permanentes, surtout sur le visage (visage grêlé) , les bras et les jambes.

Dans certains cas, la variole peut causer la cécité.

Comment la variole est elle diagnostiquée ?

Même si on trouve seulement un seul cas confirmé de variole, il serait considéré comme une urgence sanitaire internationale.

Les centres spécialisés et chargés de la prévention des maladie, (comme l’institut Pasteur) peuvent faire des analyses en utilisant un échantillon de tissu pris de l’un des lésions sur la peau de la personne suspectée d’être atteinte de variole.

Est-ce qu’il existe un traitement pour la variole ?

Il n’existe pas un remède pour la variole.

Le traitement a pour but le soulagement des symptômes et prévenir la déshydratation du malade, par exemple : des perfusions de sérum, des antalgiques, des antipyrétiques (contre la fièvre).

Les antibiotiques peuvent être prescrits si la personne développe également une infection bactérienne dans les poumons ou de la peau.

A quoi consiste la prévention de la variole ?

Pour contrôler la propagation du virus, les gens qui ont de la variole seront hospitalisés, et maintenus en isolement.

Tous les gens qu’ils ont eu des contacts avec, recevraient le vaccin contre la variole, ce qui peut empêcher ou de diminuer la sévérité de la maladie s’il est administré dans les trois jours d’exposition au virus de la variole.

Vaccination de la variole

Le vaccin utilise un virus vivant qui est responsable de la variole, et il peut parfois entraîner des complications graves, telles que des infections affectant le cœur ou le cerveau.

C’est pourquoi on recommande pas un programme de vaccination générale.

Les risques potentiels du vaccin l’emportent sur les avantages, en l’absence d’une réelle épidémie de variole.

Si vous avez été vacciné comme durant l’enfance contre la variole :

On ne sait pas combien de temps dure l’immunité après un vaccin antivariolique.

Des études visant à répondre à cette question ont eu des résultats contradictoires.

La durée de protection peut être affectée par le type de vaccin utilisé et sa méthode d’administration.

Il est probable que la vaccination est plus efficace pour environ trois à cinq ans, avec une immunité décroissante après.

Attention ! Ne pas utiliser les commentaires pour les questions de santé au risque de ne pas recevoir de réponse ! Pour vos questions de santé, notre forum et un de nos médecins se fera le plaisir de vos répondre ! Merci.

Laissez un commentaire