Cancer de la peau

Par , le Vendredi 29 avril 2011. Classé dans:

Le cancer de la peau est un cancer qui comprend plusieurs types, dont la gravité n’est pas similaire. Le facteur causal principal, est l’exposition excessive au soleil.

Comme tout autre type de cancer, la découverte précoce conduit a un traitement efficace et plus de chances de guérison totale.

Comprendre la peau

La peau est faite de deux couches : l’épiderme et le derme.

Sous le derme existe une couche de tissu adipeux (graisse) et plus profondément les autres structures telles que les muscles et les tendons.

L’épiderme contient trois principaux types de cellules :

  • Les cellules basales : Il s’agit de la couche inférieure des cellules de l’épiderme.
  • Les Kératinocytes : Ces cellules sont situées au-dessus de la couche basale. Ils fabriquent une substance appelée kératine qui est une substance dure et cireuse .
  • Les kératinocytes se divisent en permanence, et un certain nombre meurent à un moment donné, constituant une couche résistante faite de kératinocytes mortes, appelée « couche cornée« . Cette couche est constamment renouvelée par de nouvelles cellules.
  • Les mélanocytes : Ces cellules sont disséminés dans l’épiderme. Ils fabriquent un pigment appelé mélanine, lorsque la peau est exposée au soleil. La mélanine est passé à cellules de la peau à proximité pour les protéger contre les rayons du soleil. Les personnes qui ont une peau foncée, ont des mélanocytes plus actives.

Structure de la peau pour expliquer le cancer de la peau


Qu’est que le cancer de la peau?

Le cancer en général est une maladie des cellules. Il existe de nombreux types de cellules dans le corps, et il existe de nombreux types de cancer qui en découlent. Cependant, tous les types de cancer ont en commun que les cellules cancéreuses se multiplient de façon anarchique, et sans contrôle, en envahissent les cellules saines.

Le cancer de la peau est le cancer le plus fréquent en France. Environ 80.000 cas sont diagnostiqués chaque année. Environ 1300 personnes décède chaque année en France par des mélanomes métastasés.

Le cancers de la peau est divisé en plusieurs type:

  • Mélanome (Mélanome Malin) : Ce type de cancer de la peau se développe à partir des mélanocytes (Cellules qui fabriquent la mélanine).
  • Les cancers épidermoïdes ou épithéliomas: Ce sont environ 20 fois plus fréquents que les mélanomes. Elles sont divisées en:

1- Le carcinome basocellulaire (CBC) (80%) – c’est un cancer de la peau qui se développe à partir des cellules basales, il est de faible malignité.

2- Le carcinome Spinocellulaire (20%) – c’est un cancer de la peau qui se développe à partir de kératinocytes, il est plus agressif que le précédent.

  • Les cancers du tissu conjonctif : se sont les fibrosarcomes, et les angiosarcomes qui se forment a partir des vaisseaux de la peaux, ils sont plus rares.
  • Autres types de cancer : ce sont des types rares de cancer de la peau, qui se forment a partir des glandes sudorales, les poils…etc.

Une tumeur maligne est un tissu composé de cellules cancéreuses qui continuent à se multiplier. Les tumeurs malignes peuvent envahir les tissus avoisinants et les endommager. La plupart des types des tumeurs malignes ont tendance à se propager (métastaser) aux autres parties du corps.

Le cancer de la peau de type « Mélanome » a un risque élevé de métastase. Toutefois, il est très rare qu’un carcinome basocellulaire ou un carcinome spinocellulaire font des métastase,.

Le carcinome basocellulaire (CBC)

C’est le cancer de la peau le plus fréquent (80% des cas) surtout chez les sujets à peau claire. Le carcinome basocellulaire est rare chez les sujets de peau foncée.

Le carcinome basocellulaire est plus fréquente chez les personnes âgées, celles de plus de 75 ans sont environ cinq fois plus susceptibles d’avoir un carcinome basocellulaire que ceux âgés de 50-55 ans.

Un carcinome basocellulaire se développe habituellement sur une surface exposée au soleil de la peau telles que le visage (aile de nez, paupière) et le cou. Toutefois, on il peut se développer sur n’importe quelle zone de la peau. Le premier signe est souvent un petit point rouge, rose ou nacrée, qui apparaît sur une peau préalablement normal. Le plus souvent il est en forme de dôme. Toutefois, un carcinome basocellulaire peut varier en forme et en couleur.

En général, il pousse très lentement et il peut prendre plusieurs mois avant d’atteindre la talle d’un centimètre. Dans le temps, la tumeur sur la peau peut former des croûtes, une ulcération ou un saignement de temps en temps. Un ulcère de la peau causée par un carcinome basocellulaire peut aussi se voir.

Le carcinome basocellulaire ne se propage aux autres parties du corps que très rarement. Toutefois, non traitée, il continuera à se développer localement et peut causer des dégâts aux structures voisines. Par exemple, un carcinome basocellulaire sur le visage peut éroder et endommager le nez ou l’oreille.

Le carcinome spinocellulaire (squameux)

C’est un cancer de la peau fréquent chez les sujets à peau claire, mais il ne constitue que 20% des cancers épidermoïdes. Le carcinome spinocellulaire est rare sur une peau foncée.

Comme le carcinome basocellulaire, le carcinome spinocellulaire est plus fréquents chez les personnes âgées, celles de plus de 75 ans sont environ 35 fois plus susceptibles d’avoir un carcinome spinocellulaire que ceux âgés de 50-55 ans. Mais il est plus agressif que le basocellulaire.

Un carcinome spinocellulaire se développe généralement sur le visage – le plus souvent sur ou autour des oreilles ou les lèvres. Cependant, toute zone de la peau peut être affectée.

Il commence généralement comme une petite croûte ou une zone écailleuse avec une base rouge ou rose. Il peut se transformer en une tumeur qui peut ressembler à une verrue. Un carcinome spinocellulaire peut s’ulcérer ou saigner périodiquement.

Toutefois, au début le carcinome spinocellulaire peut varier en forme, en aspect et en couleur.

Comme le carcinome spinocellulaire grandit, il s’étend en profondeur, il endommage les structures avoisinantes. Par exemple, si il  n’est pas traitée, un carcinome spinocellulaire du visage peut s’étendre vers le nez ou les oreilles, les éroder, puis les détruire complètement.

Un carcinome spinocellulaire peut également  métastaser aux autres régions du corps. Toutefois, cela est peu fréquent dans les premiers stades et la plupart du temps, il est traité avant toute propagation.

Le mélanome (mélanome malin)

Le mélanome est la forme la moins fréquente du cancer de la peau, mais aussi le plus grave. Il est le plus susceptible de se propager à d’autres parties du corps. Il y a environ 7.000 nouveaux cas de mélanome chaque année en France.

Le mélanome est le deuxième cancer le plus fréquent chez les personnes dont l’âge est entre  15 et 34 ans. Il est deux fois plus fréquente chez les femmes que les hommes.

Un mélanome typique commence comme une petite tâche sombre sur la peau (semblable à un grain de beauté). Il peut se développer à partir d’une partie normale de la peau, ou d’un grain de beauté pré-existant. Il peut être héréditaire chez certains famille.

Un mélanome est différente d’un grain de beauté normale, par l’un ou plusieurs des aspects suivants (résumés comme ABCD):

  • Asymétrie – la forme d’un mélanome est souvent irrégulière et asymétrique, à la différence d’un grain de beauté qui est habituellement rond.
  • Bords – la frontière ou les bords d’un mélanome sont souvent en lambeaux, creusé ou floues. Un grain de beauté a un bord lisse bien définis.
  • Couleur – la couleur (pigmentation) d’un mélanome n’est souvent pas uniforme. Donc il peut y avoir deux à trois tons de brun ou noir. Un grain de beauté a généralement une couleur uniforme.
  • Diamètre – la taille d’un mélanome est généralement plus grande qu’un grain de beauté normal, et il augmente de taille avec le temps.

Toutefois, certains mélanomes ne sont pas typiques de leur apparence.

Comme un mélanome se développe dans la peau, il peut provoquer des démangeaisons, saignement, des croûtes ou s’ulcérer.

Quelles sont les causes du cancer de la peau?

La cause principale des cancers de la peau est l’effet nocif des rayons du soleil sur la peau.

Environ 9 cancers de la peau sur 10 ne sont pas des mélanomes, et environ 6 sur 10 des mélanomes sont causés par une exposition excessive au soleil. En particulier, des épisodes de coups de soleil répétés augmente considérablement le risque.

Les rayons ultraviolets (UV) du soleil sont les principaux responsable. Les cellules de la peau qui sont endommagés par les UV ont plus de risque de devenir cancéreuses.
Les facteurs de risque du cancer de la peau :

  • Ou plus de 50 grains de beauté d’une taille supérieure à 03 mm.
  • L’existence de 5 grains de beauté ou plus d’une taille supérieure à 06 mm, est un facteur de risque.
  • L’existence d’une plaque pigmentée géante, héréditaire.
  • L’existence d’une maladie héréditaire rare appelé Xeroderma Pigmentosum.
  • Bien que le cancer de la peau est rare chez les enfants, la quantité de l’exposition au soleil durant l’enfance est pensé pour augmenter le risque de cancers de la peau à l’âge adulte.
  • L’existence d’une inflammation due a une radiothérapie (radiodermite).
  • Cicatrices de brûlures.
  • La kératose des personne âgées (kératose sénile).
  • Plus rarement, la greffe de la peau.

Quel est le traitement et le pronostic du cancer de la peau?

Les trois principaux types de cancer de la peau – le carcinome basocellulaire, le carcinome spinocellulaire et le mélanome – sont guérissables s’ils sont dépistés à un stade précoce.

Une petite opération ou une autre méthode pour enlever la zone affectée de la peau est tout ce qui est nécessaire dans les cas précoces.

1. Pour les cancers cutanés non mélanocytaires :

Le taux global de guérison est supérieur à 95%, même pour ceux qui se sont présentés après une longue période d’évolution.

Cependant, plus ils grandissent, plus ils sont difficiles à traiter.

Une chirurgie plus extensive ou d’autres traitements localisés peuvent être nécessaires s’ils grossissent ou s’étendent en profondeur.

2. Pour les mélanomes :

Le risque de propagation aux autres parties du corps est élevée. C’est pourquoi  un traitement précoce et urgent est nécessaire.

Une opération est nécessaire pour exciser le mélanome. Si le mélanome s’est déjà métastasé aux autres régions du corps, les probabilités de guérison diminue.

Les autre traitements autre que la chirurgie comme la chimiothérapie, la radiothérapie ou l’immunothérapie peuvent être utilisés pour les mélanomes métastasés.

Comment puis-je découvrir un cancer de la peau dès les premiers signes ?

Essayez de savoir les sites des grains de beauté sur votre corps, et les vérifier régulièrement pour découvrir n’importe quel changement dans leurs aspect ou couleur.

Si vous remarquez un changement ou une nouvelle croissance de nouvelles grains de beauté sur votre peau consulter un médecin.

En particulier, si vous constatez un changement dans la taille, la forme ou la couleur d’un grain de beauté, ou si une nouvelle zone sombre se développe sur votre peau.

Comment puis-je me prévenir du cancer de la peau?

La plupart des cancers de peau sont causés par une exposition excessive au soleil.

Nous devrions tous limiter notre exposition au soleil pendant les mois d’été (ou durant toute l’année dans les pays chauds où équatoriaux).

La prévention se fait par :

  • Rester à l’intérieur ou dans l’ombre autant que possible entre 11 heure et 15 heure.
  • Se couvrir avec des vêtements et un chapeau avec des bords larges quand vous êtes en dehors.
  • Appliquer une crème solaire qui augmente la protection des rayons ultraviolets.

Laissez un commentaire

Attention ! Ne pas utiliser les commentaires pour les questions de santé au risque de ne pas recevoir de réponse ! Pour vos questions de santé, utilisez le forum et un de nos médecins fera le plaisir de vos répondre ! Merci.