Le jardinage prolonge la vie selon une nouvelle étude anglaise !

Par , le mercredi 30 octobre 2013. Mise à jour jeudi 23 juillet 2015
Classé dans:

S’adonner au jardinage après l’âge de 60 est bénéfique pour la santé et prolonge la vie ; Les personnes âgées peuvent avoir des difficultés à pratiquer une activité régulière et tendent à la sédentarité alors que la plupart d’entre eux préfère pratiquer une activité près de chez eux tel  le jardinage.

Le jardinage protège le cœur et le cerveau. Image Copyright © Postbear. (2008) flickr. Flickr gardening [Graphique].

Le jardinage protège le cœur et le cerveau. Image Copyright © Postbear. (2008) flickr. Flickr gardening [Graphique].

Selon une étude britannique publiée dans le prestigieux THE BRITISH JOURNAL OF SPORTS MEDICINE, le risque d’AVC et de syndrome coronariens diminue de façon significative chez les personnes âgées qui pratiquent le jardinage que chez le groupe non pratiquant.

L’étude qui touchée 4232 personnes et durée 12 ans, a démontrée que le risque d’attaque cérébral ou cardiaque diminue de 27% et la mortalité de 30%.

Ainsi, il n’est pas nécessaire d’avoir un abonnement en salle de gym, il suffit d’une pratique régulière d’activité physique modérée tel le bricolage ou le jardinage pendant une durée satisfaisante permet d’avoir un mode de vie sain et préserve votre cerveau et votre cœur.

Sources & bibliographie

  • Elin Ekblom-Bak, Björn Ekblom, Max Vikström, Ulf de Faire, Mai-Lis Hellénius. The importance of non-exercise physical activity for cardiovascular health and longevity. Disponible sur : http://www.bjsm.bmj.com/lookup/doi/10.1136/bjsports-2012-092038 (Consulté le 30/10/2013)

Attention ! Ne pas utiliser les commentaires pour les questions de santé au risque de ne pas recevoir de réponse ! Pour vos questions de santé, notre forum et un de nos médecins se fera le plaisir de vos répondre ! Merci.

Laissez un commentaire