17-hydroxy-corticostéroïdes (17-OHCS) Urinaires

Par Dr. A. Bakzinski , le lundi 02 septembre 2013. Mise à jour lundi 16 novembre 2015
Classé dans:

Les stéroïdes hydroxylés en 17 du noyau stérol, retrouvés dans les urines et identifiables par la réaction de Porter et Silber, comprennent divers catabolites urinaires de la cortisone, du cortisol et de son précurseur, le désoxycortisol. Ces catabolites représentant entre 30 et 50 % des hormones produites, leur dosage permet de se faire une idée de la fonction surrénale.

Précautions de prélèvement

Recueillir les urines de 24 heures sur 2 mL de Merseptyl. Réaliser simultanément un dosage de la créatinine urinaire afin de contrôler la validité du recueil.

Valeurs usuelles

  • Homme : 8 à 22 μmol/L (4 à 8 mg/24 h).
  • Femme : 5 à 16 μmol/L (2,5 à 6 mg/24 h).
  • Enfant de moins de 10 ans : 3 à 8 μmol/L (1 à 3 mg/24 h).

Facteurs de conversion :

  • mg ×2,76 = μmol ;
  • μmol ×0,36 = mg.

Clinique

Une excrétion des 17-hydroxy-corticostéroïdes inférieure à 2 mg traduit une insuffisance corticosurrénale.

Une élévation franche non freinable par le test à la dexaméthasone faible (2 mg de dexaméthasone pendant 2 jours) traduit un hypercortisolisme.

Une élévation modérée peut s’observer chez l’obèse car l’élimination des 17-OHCS est fonction du poids corporel. Elle n’a pas de signification pathologique.

Remarque

Ce dosage tend à être supplanté par ceux du cortisol plasmatique et du cortisol libre urinaire.

Sources & bibliographie

  • René Caquet. 2010. 250 examens de labotaroire Prescription et interprétation. Edition Masson, Belgique, 384 p.

Attention ! Ne pas utiliser les commentaires pour les questions de santé au risque de ne pas recevoir de réponse ! Pour vos questions de santé, notre forum et un de nos médecins se fera le plaisir de vos répondre ! Merci.

Laissez un commentaire