Appendicite Aiguë

Par , le lundi 25 octobre 2010. Mise à jour dimanche 22 novembre 2015
Classé dans:

L’appendicite est une inflammation de l’appendice, qui peut survenir à tout âge, mais la plupart des cas arrivent entre 8 et 25 ans. Elle est rarement observée chez les enfants âgés de moins de deux ans.

Pour les jeunes, l’appendicite est une cause fréquente des douleurs abdominales.

C’est quoi l’appendice?

L’appendice est une petite structure en forme de ver, qui se détache du cæcum (voire fig.01). Le cæcum est la première partie du gros intestin (côlon).

Les déchets de digestion de l’intestin grêle qui ne sont pas digérés, s’accumule dans le caecum pour devenir des selles.

Appendicite aigue, schéma explicatif

L’appendice fait normalement de 5-10cm de long et il est assez mince. il semble avoir une fonction très minimes dans le système immunitaire.

Quelles sont les causes de l’appendicite?

La raison pour laquelle l’appendice s’inflamme en premier lieu n’est pas connu dans la plupart des cas. Certains cas sont vraisemblablement due à un blocage qui se produit quelque part le long de l’appendice. Cela peut être dû à des matières fécales durcies (Stercolithes) ou des débris alimentaires qui bouchent ce petit tube.

Les bactéries peuvent ensuite se développer et causer l’inflammation de cet organe.

Quels sont les symptômes de l’appendicite?

Les symptômes peuvent être très variables, mais souvent le schéma classique est le suivant :

  • Le premier signe est habituellement une douleur ou inconfort dans le centre de l’abdomen. Cette douleur va et vient et souvent considérée comme des simples maux d’estomac.
  • Après quelques heures, la douleur devient plus importante et se localise dans la partie inférieure droite de l’abdomen. elle est augmentée et exacerbée par les mouvements ou la toux.
  • Le patient perd souvent l’appétit, se sent faible, et vomit.
  • La température est élevée (supérieure à 38°).

Comment une appendicite est diagnostiquée?

  • Le médecin interroge le malade sur ces antécédents médicaux du patient et vérifie sa température.
  • Le médecin examine le patient en appuyant sur la partie inférieure droite de l’abdomen. Parfois en insérant son doigt dans l’anus (toucher rectal) afin d’exclure d’autres causes de la douleur. Les femmes reçoivent souvent un examen gynécologique.
  • Des prélèvement de sang et l’urine sont effectués, pour faire des examens à la recherche des signes d’infection.

Parfois, le chirurgien conseille de «attendre et voir» pendant quelques heures pendant que le malade est surveillé à l’hôpital. Cela donne un certain temps pour voir si il y a une amélioration des symptômes ou une aggravation.

« De nombreuses maladies peuvent provoquer les mêmes symptômes que l’appendicite c’est pourquoi les chirurgiens trouvent un appendice normal dans 3 cas sur 10 opérations.

Parfois, des examen sont utilisés en cas de doute sur le diagnostic. Par exemple, une échographie ou un scanner peuvent aider à clarifier la cause des symptômes.

« Un test d’urine a récemment été évalué dans des essais cliniques, qui semble prometteur pour aider le diagnostic d’appendicite. Cependant ce n’est pas encore largement disponibles.

Comment l’appendicite est-elle traitée?

L’ablation chirurgicale de l’appendice (appendicectomie) est la procédure de référence dans le traitement d’une appendicite.

  • Une incision horizontale à 6cm est réalisée dans la partie inférieure de l’abdomen sur le côté droit, à travers laquelle l’appendice est enlevée. Elle est réalisée sous anesthésie générale.
  • Dans certains hôpitaux, l’appendice est enlevée par une opération plus sophistiquée, par l’insertion d’un fibre optique avec caméra a partir d’un petit troue dans l’abdomen (laparoscopie).
  • Dans les cas simples, un à trois jours d’hospitalisation sont suffisants. La personne peut rentrer à la maison lorsque sa température est normale et son intestin commence à fonctionner normalement.
  • Les fils sont retirés 10 -15 jours après l’opération. Un retour à la vie quotidienne est possible dans les quatre à six semaines.

Qu’est-ce qui peut mal tourner lors de l’opération?

L’ablation de l’appendice est l’une des opérations les plus couramment effectuées en France et dans le monde. Dans la plupart des cas, l’opération est effectuée avant que l’appendice se perfore.

Il s’agit généralement d’une opération simple et efficace qui n’a besoin que d’un repos de courte durée.

Cependant, la chirurgie peut être plus difficile et le malade aura besoin de plus de temps pour récupérer si l’appendice se perfore.

Un retard de traitement d’une appendicite peu conduire a la perforation qui se complique par une péritonite (plus dangereuse)

Aujourd’hui, cette condition (péritonite) peut être traitée facilement par la chirurgie et avec des antibiotiques qui la rendent moins dangereuse.

Les adhérences après l’opération, à cause du tissu cicatriciel, peuvent se développer et de bloquer l’intestin (occlusion intestinale). Mais c’est une complication rare qui se produit habituellement dans les trois a six mois après l’opération.

L’appendice n’a presque aucun rôle important dans le corps, donc son ablation ne représente aucun danger et ne conduira a aucun déficit.

Attention ! Ne pas utiliser les commentaires pour les questions de santé au risque de ne pas recevoir de réponse ! Pour vos questions de santé, notre forum et un de nos médecins se fera le plaisir de vos répondre ! Merci.

Laissez un commentaire