facteurs et causes déclancheurs de l’asthme

Par , le mardi 27 avril 2010. Mise à jour dimanche 19 août 2018, Classé dans: .

Personne ne connait vraiment les vrais causes de l’asthme, ce que nous savons, c’est que l’asthme est une maladie inflammatoire chronique des voies respiratoires. Les facteurs déclencheurs des symptômes d’asthme peuvent varier d’une personne à une autre. Pourtant, une chose est sûre avec l’asthme: quand les voies aériennes entrent en contact avec un déclencheur de l’asthme, elles seront enflammées, étroites, et remplies du mucus.


Lorsque vous avez une crise d’asthme, il se produit des spasmes au niveau des muscles entourant les voies respiratoires avec une inflammation et un épaississement de la muqueuse tapissant les voies respiratoires, et des quantités excessives de mucus contribuent à rétrécir les voies respiratoires déjà de calibre réduit. Cela fait augmenter la résistance des voies aériennes a la circulation de l’air et la respiration devient plus difficile, entrainant un essoufflement, une toux et une respiration sifflante. Vous pouvez avoir une toux asthmatique a cause de l’irritation interne des voies respiratoires et de la tentative du corps pour nettoyer les accumulations de mucus épais.

Alors, pourquoi avez-vous l’asthme et votre ami ne la pas?

Personne ne le sait vraiment. Nous savons que les allergies joue un rôle chez nombreux asthmatiques, mais pas chez tous le monde. C’est souvent chez une famille atopique que se développe l’asthme (famille avec des antécédents d’allergie ou d’asthme).

Si vous avez un proche qui souffre de l’asthme, il est important de comprendre les déclencheurs de sa crise d’asthme. Une fois que vous avez identifier et travailler a réduire l’exposition aux facteurs déclencheurs spécifiques, vous pouvez alors jouer un rôle actif dans le contrôle de votre asthme (en plus des médicaments) et réduire ainsi la fréquence des crises d’asthme.

Par exemple, si vous trouvez que les allergies sont la cause de votre asthme, vous avez alors un asthme allergique. En les évitant, vous aller améliorer votre asthme en réduisant la fréquence ou la gravité des crises.

Si la pollution de l’environnement semble être la cause de votre asthme, il est important de rester à l’intérieur de chez vous pendant les périodes de forte pollution atmosphérique.

Essayez donc de retrouver les déclencheurs spécifiques ou les causes de votre asthme, puis planifiez vos activités afin d’éviter ces déclencheurs et avoir un meilleur contrôle de votre asthme.

Quelles sont les déclencheurs de l’asthme?

Les allergies peuvent causer l’asthme

Allergie et asthme est une association courrante. Quatre-vingts pour cent des personnes asthmatiques ont une allergie à des substances aériennes (appelées pneumoallergènes) telles que les arbres, l’herbe, le pollen, les moisissures, les poils d’animaux, les acariens et la poussière de maison. L’exacerbation de l’asthme après l’exposition a la poussière est généralement due à une allergie aux a cette dernière.

Les aliments et les additifs alimentaires qui déclenchent l’asthme

Même s’il n’est pas commun pour les allergies alimentaires à provoquer de l’asthme, elles peuvent déclencher une réaction grave potentiellement mortelle dite choc anaphylactique. Les aliments les plus reconnues comme allergènes sont :

  • Les œufs
  • Le lait de vache
  • Arachides
  • Soja
  • Blé
  • Poissons
  • crevettes et autres crustacés
  • Salades et fruits frais

Les  conservateurs d’aliments peuvent également déclencher de  l’asthme. Les Sulfate additifs, tels que le bisulfite du sodium, le bisulfite du potassium, métabisulfite du sodium, métabisulfite du potassium, et le sulfate du sodium, sont couramment utilisés dans l’industrie alimentaire et ils peuvent déclencher une crise d’asthme chez les personnes sensible a ces allergènes.

L’asthme d’effort

Le sport et les efforts physiques peut provoquer un rétrécissement des voies respiratoires dans environ 80% des personnes asthmatiques. Chez certaines personnes, l’exercice est le principal facteur déclenchant de leurs symptômes d’asthme. Si vous avez un ‘asthme d’effort, vous aller sentir une oppression thoracique, une toux et une difficulté respiratoire au cours des cinq à huit premières minutes d’un effort physique intense. Ces symptômes disparaissent habituellement dans les 20 à 30 prochaines minutes d’exercice, mais jusqu’à 50% de ceux qui ont l’asthme d’effort peut avoir une autre crise d’asthme de six à 10 heures plus tard. Cela dit, le sport est un bon moyen de lutter contre l’asthme et des grands champions olympiques et des footballeurs de renoms sont des asthmatiques.

Le pyrosis et l’asthme

Le pyrosis sévère et  l’asthme sont souvent associés. Des études récentes montrent que jusqu’à 89% des personnes asthmatiques souffrent également de pyrosis, connu sous le reflux gastro-oesophagien (RGO). Le RGO survient généralement la nuit, quand le malade est couché. Normalement, une « valv »e entre l’œsophage et l’estomac empêche les acides de l’estomac de remonter dans l’œsophage. Dans le RGO, la valve ne fonctionne pas correctement. Si l’acide atteint la gorge ou les voies respiratoires l’irritation et l’inflammation peuvent déclencher une crise d’asthme.

Certains indices évoquent que le reflux est comme cause de l’asthme ; ces indices  comprennent la survenue de l’asthme à l’âge adulte, pas antécédents familiaux d’asthme, pas d’antécédents d’allergies ou d’une bronchite, la difficulté à contrôler l’asthme, ou la toux de décubitus.

Si votre médecin suspecte ce problème, il ou elle peut recommander des tests spécifiques pour le chercher.

Le tabagisme et l’asthme

Les gens qui fument sont plus susceptibles d’avoir de l’asthme. Si vous êtes fumeurs et asthmatiques, cette association peut rendre vos symptômes encore plus piresLes femmes qui fument pendant la grossesse augmente le risque de respiration sifflante chez leur bébé. Les bébés dont la mère a fumé pendant la grossesse ont également une fonction pulmonaire moindre que ceux dont les mères ne fumaient pas. Si vous êtes asthmatiques et fumeurs, cessez de fumer est l’étape la plus importante pour protéger vos poumons.

La sinusite et les autres infections des voies respiratoires

Tout comme l’asthme, la sinusite provoque une inflammation de la muqueuse des voies respiratoires, la sinusite est une inflammation des muqueuses qui tapissent les sinus. Cette inflammation provoque  une sécrétion excessive du mucus par la membrane des muqueuses dans les sinus. Lorsque les sinus sont enflammés, les voies respiratoires réagissent de façon similaire chez nombreuses personnes asthmatiques, conduisant a la sinusite avec l’asthme. Un traitement rapide d’une infection des sinus est souvent nécessaire pour aider à soulager les symptômes d’asthme.

Les infections et l’asthme

Le rhume et la grippe, la bronchite, les infections des sinus peuvent provoquer une crise d’asthme. Ces infections respiratoires qui déclenchent l’asthme peuvent être virales ou bactériennes et ils sont une cause déclanchente fréquente de l’asthme en particulier chez les enfants moins de 10 ans. Cette sensibilité des voies respiratoires qui provoque un rétrécissement des voies respiratoires peut durer tant  jusqu’adeux mois après une infection des voies respiratoires supérieures. On pense que 20% à 70% des adultes asthmatiques ont des maladies de sinus associées. Inversement, 15% à 56% de ceux atteints de rhinite allergique (rhume des foins) ou d’une sinusite ont des signes clinique de l’asthme.

Les médicaments et l’asthme

Beaucoup de personnes asthmatiques sont sensibles a l’aspirine et fort possible qu’ils sont sensibles également a d’autres médicaments tels que les anti-inflammatoires comme l’ibuprofène (Advil, Motrin), le naproxène (Aleve, Naprosyn), le kétoprofène (Orudis) et les bêta-bloquants (utilisés pour traiter les maladies cardiaques, l’hypertension et le glaucome). Si vous savez que vous êtes sensibles à ces médicaments, assurez-vous que votre médecin en sois au courran pour qu’il  ne vous les prescrits pas, et parlez-en aussi à votre pharmacien avant de prendre un nouveau médicament.

Autres causes de l’asthme

Les irritants. Nombreux irritants, y compris la fumée du tabac, la fumée des poêles à bois ou des foyers, les odeurs fortes de parfums, les produits de nettoyage, etc., sont tous des irritants qui peuvent déclencher l’asthme. En outre, la pollution atmosphérique, la poussière ou les vapeurs des postes de travail peuvent aussi déclencher une crise d’asthme.

Atmosphère. L’air froid, les changements de température et l’humidité peuvent déclencher une crise d’asthme.

Les émotions fortes. Le stress et l’asthme sont souvent associés. L’anxiété, le pleur, les cris, le stress, la colère, ou le fou-rire, peuvent déclencher une crise d’asthme.

Comment les déclencheurs aggravent-ils l’asthme?

Chez les personnes asthmatiques, les voies respiratoires sont toujours enflammées et très sensible, de sorte qu’ils réagissent à une variété de facteurs externes ou « déclencheurs ». L’entrée en contact avec ces déclencheurs provoque les symptômes de l’asthme : les voies respiratoires s se rétrécissent et s’enflamment, le mucus bloque les voies respiratoires et entraîne une aggravation des symptômes de l’asthme. Une crise d’asthme peut commencer immédiatement après l’exposition à un facteur déclenchant ou à plusieurs jours après, voire des semaines plus tard.

Il existe plusieurs causes de l’asthme. Les réactions vis a vis de ces déclencheurs sont différentes d’une une personne à une autre et varient de temps en temps. Certaines déclencheurs peuvent être sans danger pour certaines personnes, mais le sont chez d’autres. Certaines personnes ont de nombreuses déclancheurs de leur asthme, tandis que d’autres n’ont pas pus en identifier un seul ! Reconnaître et éviter les causes sdéclancheurs de l’asthme, lorsque cela est possible, est un moyen important du contrôle de l’asthme. Gardez à l’esprit, cependant, que le meilleur moyen de contrôle est le traitement spécifique.

Comment puis-je identifier les causes déclencheurs de mon asthme?

Pour cela, déterminez quels facteurs étaient présents lors de vos symptômes est la première étape pour identifier les causes de votre asthme. Bien qu’il existe de nombreux déclencheurs de l’asthme, vous pouvez ne pas être sensibles a tous ces facteurs. Certaines personnes ont une seule cause ou un seul facteur déclencheur, tandis que d’autres ont des causes multiples.

De nombreuses causes de l’asthme peuvent être identifiées par des tests allergiques  ou des tests sanguins. Votre médecin peut également vous recommander d’utiliser un appareil appelé le débitmètre de pointe. Ce dernier mesure combien et à quelle vitesse l’air est expiré par vos poumons. Il peut vous avertir des changements dans votre respiration et à l’apparition des symptômes de l’asthme.

A propos de l'auteur

Débats, discussions et commentaires : Un commentaire.

  1. Bonjour mon enfant fait des bronchospasm sévère depuis l’âge de 4 mois. voici comment sa se déclare il fait un rhume sont petit nez coule quand sont nez ne coule plus le lendemain il fait des problème respiratoire plusieurs hospitalisation a se jour dans les plus grosse crise nous avons recours a du (médrol+oxygène hospitalisation)en cas de crise le traitement est des peuff de ventolin et seretide durée entre trois et 6 semaines nous lui avons donner du singulaire comme traitement de fond pendant 2 ans sans résultat voici les examens effectuer sur nathan Ph métrie radio du thorax scanner du thorax radio des sinus test de la sueur test respiratoire spirométrie test cutanée allergies et sanguin orle echographie du coeur tous les examens sont négatif je ne sais plus quoi faire merci de me répondre bien a vous

Laissez un commentaire