Hypertrophie auriculaire droite – HAD

Par
, Mise à jour le ,
image par default
image par default

L’hypertrophie auriculaire droite se définit comme étant l’augmentation du volume de l’oreillette droite.

L’hypertrophie auriculaire droite entraine l’augmentation de l’amplitude et la durée de l’activation de l’oreillette droite ce qui va se manifester par :

  • l’augmentation de l’amplitude de l’onde P > 2.5 mm en dérivation périphérique D2.
  • Mais la duré n’augmente pas (malgré l’augmentation de la durée de l’activation de l’oreillette droite à cause du décalage physiologique qui existe entre la dépolarisation de l’oreillette droite et gauche).

L’image ci-dessous explique schématiquement les différents aspects de l’onde P en dérivations périphériques et en V1  (cliquez pour élargir l’image) :

Aspect de l'Onde P dans les différentes hypertrophies
Aspect de l'Onde P dans les différentes hypertrophies Photo © Université Joseph Fourier

En dérivation précordiale, celle qui est la plus en regard de l’oreillette droite est la dérivation précordiale V1. Ansi, en V1 l’amplitude de l’onde P est > 2mm, peut être bifide avec une négativité secondaire (la déflexion positive est supérieure à la déflexion négative) mais la largeur est normale.

Causes et étiologies de l’hypertrophie auriculaire droite

a l’inverse de l’hypertrophie de l’oreillette gauche qui s’observe en cas de rétrécissement mitral, l’hypertrophie auriculaire droite se voit surtout en cas de rétrécissement tricuspidien.

Hypertrophie auriculaire droite – HAD
Cet article vous a-t-il plu ? Veillez S.V.P voter

Publié initialement le : samedi 13 octobre 2012
A propos de l'auteur
Dr. Abdelouaheb Farhi

Le Dr. Abdelouaheb Farhi est le rédacteur en chef du site comment guérir depuis 2008, il est médecin spécialiste en anesthésie réanimation.