Hémorragies digestives : types et causes.

Par
, Mise à jour le ,
image par default
image par default

Les hémorragies digestives sont définies comme étant une extériorisation de sang provenant du tube digestif ; c’est une urgence médico-chirurgicale, qui met en jeu le pronostic vital et qui impose de prendre des mesures de réanimation, une évaluation de la gravité ainsi qu’un diagnostic étiologique pour un meilleur traitement .

Parmi les hémorragies digestives on distingue :

  • Les hémorragies digestives hautes (les plus fréquentes).
  • Les hémorragies digestives basses.

Mode de révélation des hémorragies digestives.

Les hémorragies digestives peuvent se révéler par :

  • Hématémèse : rejet de sang rouge ou noir par la bouche mêlé à des débris alimentaire lors d’un effort de vomissement.
  • Méléna : c’est une émission de selles noires (sang digéré), malodorantes.
  • Rectorragie : émission de sang rouge par l’anus.
  • Choc hémorragique.
  • Anémie par carence martial.

Diagnostic différentiel des hémorragies digestives

Ce qu’il faut différencier des hémorragies digestives sont :

  • L’hématémèse : ne doit pas être confondu avec une hémoptysie, une épistaxis postérieure déglutie.
  • Méléna : ne doit pas être confondu par des selles noircies par la prise de fer ou de charbon.

Les signes de gravité des hémorragies digestives

Certains symptômes s’il sont associés aux hémorragies digestives témoignent de la gravité de ces dernières :

  • Hypotension.
  • Tachycardie.
  • Troubles de la conscience, coma.
  • Soif, marbrure, pâleur, sueurs.
  • Age avancé, tare associé, anticoagulant.

Causes et étiologies des hémorragies digestives

Les hémorragies digestives peuvent être hautes ou basses :

Hémorragie digestive haute

  • Ulcère gastroduodénal (cause la plus fréquente).
  • Syndrome de Mallory-Weiss.
  • Rupture de varices œsophagiennes ou gastriques.
  • Œsophagite peptique.
  • Gastrite par prise médicamenteuse ou due au stress.
  • Tumeurs maligne.

Hémorragie digestive basse

  • Hémorroïdes.
  • Fissure anal.
  • Cancer du canal anal et du rectum.
  • Ulcérations thermométriques.
  • Les diverticules.
  • La colite ischémique.
  • Les angiodysplasies coliques.
  • Les polypes colorectaux.
  • Le diverticule de Meckel.
  • Rectite inflammatoire.
  • Colite infectieuse.

Traitement des hémorragies digestives.

Le traitement outre symptomatique (transfusion, réhydratation, contrôle de la tension artérielle, équilibre hydroélectrolytique …) est avant tout étiologique :

Ulcère gastro-intestinal :

  • Anti sécrétoire.
  • Sclérose endoscopique.
  • Photocoagulation.
  • Electrocoagulation.
  • Embolisation artérielle.
  • Chirurgie.

Rupture de varices œsophagienne :

  • Drogue vasoactive.
  • Sinon : sclérotherapie endoscopique.
  • Radiothérapie.
  • Transsection endoscopique de l’œsophage.
  • Anastomose porto-cave.
  • Chirurgie.

Hémorragies digestive basse :

  • Traitement endoscopique ou radiologique.
  • Sinon chirurgie.
Hémorragies digestives : types et causes.
Cet article vous a-t-il plu ? Veillez S.V.P voter

Publié initialement le : samedi 13 novembre 2010
A propos de l'auteur

Le Dr. Laiadi Karima est médecin radiologue, contributrice sur le site Commentguerir.

    • sora kim 11 janvier 2014 à 13 h 48 min

      Bonjour,j suis bolimique et lorsq des vomissement j’aurais une imission de song par le nez je veut savoir pour quoi j’aurais ce type d’imission de sang,????
      MERCI

      Répondre