Hyperthyroïdie

Par
, Mise à jour le ,
image par default
image par default

L’hyperthyroïdie est une maladie endocrinienne caractérisée par l’augmentation du taux des hormones thyroïdiennes dans le sang.

la thyroxine est une substance chimique (hormone) fabriquée par la glande thyroïde, elle se trouve dans la circulation sanguine, et elle contribue à maintenir un rythme correct des fonctions de l’organisme (métabolisme). De nombreuses cellules dans l’organisme ont besoin de thyroxine pour les assumer correctement.L’hyperthyroïdie désigne une hyperactivité de la glande thyroïde. Quand la glande thyroïde est hyperactive elle produit trop de thyroxine. La thyroxine supplémentaire entraine une accélération de nombreuses fonctions de l’organisme (en revanche dans l’hypothyroïdie il existe peu de thyroxine ce qui entraine un ralentissement de nombreuses fonctions du corps).

la thyrotoxicose est un terme qui peut être utilisé par les médecins au lieu de hyperthyroïdie.. c’est deux termes signifient la même chose.

Quels sont les symptômes de l’hyperthyroïdie?

Les symptômes de l’hyperthyroïdie inclus:

  • Irritabilité, nervosité, inquiétude.
  • Tremblement des mains.
  • Perte du poids avec un appétit conservé voire augmenté.
  • Palpitations.
  • La transpiration, un dégoût de la chaleur et une augmentation de la soif.
  • Diarrhée ou l’augmentation du besoin d’aller aux toilettes plus que la normale.
  • Essoufflement.
  • Des problèmes de peau tels que l’amincissement des cheveux et des démangeaisons.
  • Changements menstruels les périodes peuvent devenir très légères et peu fréquentes.
  • Fatigue et faiblesse musculaire.
  • Un gonflement de la glande thyroïde (goitre) dans le cou qui peut se produire.
  • Les problèmes oculaires s’i s’agit de la maladie de Basedow.

La plupart des personnes souffrant d’hyperthyroïdie n’ont pas forcément tous les symptômes, mais une combinaison de deux ou plus. Les symptômes apparaissent habituellement lentement sur plusieurs semaines. Tous les symptômes peuvent être causés par d’autres maladies, c’est pour ça le diagnostic n’est pas évident au premier coup. Les symptômes peuvent être légers au début, mais ils deviennent plus pires avec l’augmentation du taux de thyroxine dans le sang.

Quelles sont les complications possibles de l’hyperthyroïdie ?

Si l’hyperthyroïdie n’est pas traitée des complications peuvent apparaitre tels que:

  • un risque accru de problèmes cardiaques tels que la fibrillation auriculaire (rythme cardiaque anormal), une cardiomyopathie (faiblesse cardiaque), l’angine et l’insuffisance cardiaque.
  • Risque accru de développer des complications de grossesse si la femme est enceinte.
  • Risque accru de développer l’ostéoporose (os fragiles).

Avec le traitement, les pronostics  sont bons. Avec la réussite du traitement, la plupart des symptômes et les risques de complications disparait.

Qui est touché par l’hyperthyroïdie ?

Elle est plus fréquente chez les femmes. Elle touche environ 1 femme sur 100 et 1 homme sur 1000. Elle peut survenir à tout âge.

Quelles sont les causes de l’hyperthyroïdie?

Il ya différentes causes de l’hyperthyroïdie, on peut citer :

La maladie de Basedow

C’est la cause la plus fréquente de l’hyperthyroïdie. Elle peut survenir à tout âge, mais elle est plus fréquente chez les femmes âgées de 20 à 40 ans. Elle peut toucher tout le monde, mais souvent des antécédents familiaux de la maladie sont retrouvés ou il existe des membres de la famille avec d’autres maladies auto-immunes (par exemple, le diabète, la polyarthrite rhumatoïde et la myasthénie).

La maladie de Basedow est également une maladie auto-immune. Le système immunitaire fabrique normalement des anticorps pour attaquer les bactéries, les virus et les autres germes. Dans les maladies auto-immunes, le système immunitaire fabrique des anticorps contre les tissus de son corps. Dans la maladie de Basedow, le corps fabrique des anticorps, ces derniers se fixent sur la glande thyroïde et la stimulent pour augmenter la production de thyroxine. On pense que  quelque chose non encore définie déclenche le système immunitaire à fabriquer ces anticorps mais le mécanisme exact est méconnu.

Dans la maladie de Basedow la glande thyroïde augmente de volume habituellement, ce qui provoque un gonflement dans le cou et c’est ce qu’on appelle le goitre. Les yeux sont aussi touchés dans environ la moitié des cas. Si elles sont affectées, elles seront poussés vers l’avant c’est ce qu’on appelle l’exophtalmie. Cela peut provoquer des douleurs et des larmoiements. Des problèmes avec les muscles des yeux peuvent également survenir et conduire à une double vision. Il n’est pas clair pourquoi les symptômes oculaires surviennent chez certaines personnes qui ont la maladie de Basedow, on pense que ce sont dus aux anticorps affectant les tissus autour de l’œil.

Nodules thyroïdiens

C’est une cause moins fréquente de l’hyperthyroïdie. Les nodules thyroïdiens sont des masses qui peuvent se développer dans la glande thyroïde. Il n’est pas clair pourquoi ils se développent. Ils sont généralement bénins (non cancéreuses), mais ils contiennent du tissu thyroïdien anormal.

Le tissu thyroïdien anormal des nodules thyroïdiens ne répond pas au système habituel de contrôle qui veille que la glande fasse la bonne quantité de thyroxine. Par conséquent, il existe une augmentation de production de thyroxine.

  • Parfois, on trouve un seul nodule, c’est ce qu’on appelle un adénome toxique solitaire, ce dernier survient généralement chez les personnes âgées entre 30 et 50 ans.
  • La glande thyroïde peut prendre un aspect grumeleux ou nodulaire avec plusieurs nodules, c’est ce qu’on appelle un goitre multinodulaire toxique. Ce dernier survient généralement chez les sujets âgés.

Note: le mot toxique indiqué ci-dessus, relatif à des adénomes ou goitres multinodulaires, ne signifie pas le terme vénéneux mais il est juste un des termes médicaux qui se réfère à l’hyperthyroïdie.

Les autres causes

Il existe plusieurs autres causes rares de l’hyperthyroïdie. Par exemple l’utilisation de certains médicaments comme l’amiodarone et le lithium.

Quels sont les examens complémentaires à faire en cas d’hyperthyroïdie?

Un simple test sanguin permet de diagnostiquer l’hyperthyroïdie. Un ou deux des éléments suivants peut être mesuré dans un échantillon de sang:

  • La thyréostimuline hormone (TSH) : Cette hormone est produite par la glande antéhypophyse du cerveau. Elle est libérée dans la circulation sanguine. Elle stimule la glande thyroïde à produire la thyroxine. Un faible taux de TSH signifie que la glande thyroïde est hyperactive et produit beaucoup de thyroxine.
  • La thyroxine (T4) : un taux élevé de T4 confirme l’hyperthyroïdie.

Parfois, les résultats des tests sont à la limite de la normal. Par exemple, une T4 normale mais une TSH basse, c’est pour ça d’autres tests sont faits pour clarifier la situation et la cause. Par exemple, un autre test sanguin qui mesure la T3 est parfois utile et une échographie de la thyroïde ou une scintigraphie thyroïdienne peut être faite en cas de nodule.

En outre, si les tests sont à la limite de la normale, on doit  répéter les examens quelques semaines plus tard pour voir l’évolution des taux sanguins.

Dans la maladie de Basedow un test sanguin peut détecter des auto-anticorps spécifiques qui sont élevés.

Quels sont les traitements de l’hyperthyroïdie?

L’objectif principal du traitement est de réduire le taux de thyroxine à la normale. Les autres problèmes, comme un goitre important ou les problèmes oculaires associés, peuvent également avoir besoin de traitement. Des facteurs déclenchants, l’âge et le volume d’un goitre sont pris en compte pour décider le meilleur plan du traitement.

Les médicaments : habituellement le carbimazole

Les médicaments peuvent réduire la quantité de thyroxine fabriquée par la glande thyroïde hyperactive. Le médicament le plus couramment utilisé est le carbimazole. Ce dernier n’affecte pas la thyroxine qui est déjà faite et stockée, mais il réduit la production d’autres. La dose nécessaire de carbimazole varie d’une personne à une autre. Une forte dose est généralement donnée au début et qui sera ensuite réduite avec la diminution du taux de thyroxine.

Le carbimazole est généralement pris pour 12-18 mois dans un premier temps. Après, le carbimazole peut être arrêté dans environ la moitié des cas si le taux de thyroxine se normalise. Si le taux de thyroxine re-augmente quelque temps après l’arrêt, une cure supplémentaire pourrait être nécessaire. Toutefois, dans ces cas un traitement alternatif (par exemple, l’iode radioactif) est souvent recommandé. Dans environ la moitié des cas, le carbimazole doit être poursuivie à long terme pour maîtriser les symptômes.

Attention: le carbimazole peut, rarement, affecter les globules blancs qui combattent l’infection. En cas de fièvre, des maux de gorge, des ulcérations buccales ou d’autres symptômes d’infection, le carbimazole doit être arrêté et voir un médecin en urgence pour un test sanguin.

En cas d’allaitement ou de grossesse un autre médicament appelé propylthiouracile est généralement donnée au lieu de carbimazole.

L’iode radioactif

Il s’agit de capsules à avaler qui contiennent l’iode radioactif. La principale utilisation de l’iode dans l’organisme est de produire la thyroxine. Par conséquent, l’iode radioactif s’accumule dans la glande thyroïde. Comme la radioactivité se concentre dans la glande thyroïde, elle détruit une partie du tissu thyroïdien ce qui réduit la quantité de thyroxine produite. La dose de radioactivité dans le reste du corps est très faible et n’est pas dangereux. Toutefois, il n’est pas adapté en cas de grossesse ou d’allaitement. En outre, après le traitement, les femmes ne devraient pas tomber enceintes pendant au moins six mois et les hommes sont avisés de ne pas avoir des enfants pendant au moins quatre mois.

Aussi, après le traitement par l’iode radioactif, le malade doit éviter le contact prolongé avec les autres pour un temps qui varie entre 2-4 semaines, et qui dépend de la quantité d’iode radioactif reçu. L’objectif est de limiter l’exposition de la radioactivité à des tiers. Pour la période spécifiée, des précautions doivent se prendre telle que:

  • Limiter le contact étroit avec les bébés, les enfants ou les femmes enceintes. Un contact étroit signifie être moins d’un mètre, par exemple, ne pas caresser les enfants ou leur permettre de s’asseoir sur les genoux.
  • Dormir seul.
  • Évite d’aller dans des endroits comme les cinémas, les théâtres, et les restaurants.

Votre spécialiste vous donnera des conseils détaillés sur ces précautions.

La  Chirurgie

Elle consiste à enlever une partie de la glande thyroïde  si il existe un goitre important. La thyroxine est prescrite si une grande partie de la glande thyroïde a été enlevée pour maintenir un taux sanguin normal de thyroxine. Cette intervention chirurgicale est sans danger néanmoins il peut survenir quelques complications comme dans toutes les interventions chirurgicales.

Le  traitement des problèmes oculaires

Dans la maladie de Basedow une atteinte oculaire peut se voir. Des mesures générales peuvent aider en cas d’affections mineurs telles que les larmes artificielles, les lunettes de soleil. Toutefois, environ 1 personne sur 20 de la maladie de Basedow a des changements oculaires graves. Le traitement peut alors être plus difficile et peut inclure la chirurgie, la radiothérapie ou un traitement corticoïde.

Il est conseiller d’arrêter de fumer car la fumée de cigarette peut aggraver les symptômes oculaires.

Les  médicaments bêtabloquants

Un médicament bétabloquant (par exemple le propranolol, l’aténolol, ect.) peut être utilisé pendant quelques semaines à fin de réduire les tremblements, les palpitations, les sueurs, l’agitation et l’anxiété.

Surveillance et suivi de l’hyperthyroïdie

Des contrôles réguliers chez un médecin spécialiste sont nécessaires, même après avoir terminé son traitement avec succès. Il est très important de contrôler régulièrement le taux sanguin des hormones thyroïdiens (au moins une fois chaque année).  Car les rechutes sont possible et certains personnes peuvent avoir une diminution du taux des hormones thyroïdiens et tombé dans l’hypothyroïdie.

Hyperthyroïdie
Cet article vous a-t-il plu ? Veillez S.V.P voter

Publié initialement le : vendredi 25 mars 2011
A propos de l'auteur
    • VANDAMME 17 février 2013 à 19 h 13 min

      Bonjour,
      j’ai un gloitre depuis 3 ans avec pour certains médecins (hypo)hashimoto pour d’autres (hyper).Il était stable et à beaucoup grossit après un choc émotionnel. par contre TSH, T3, T4 normaux. sans traitement allopathique
      TPO en excès mais en diminution progressive
      iode urinaire en excès ponctuel.
      problème oculaire de l’oil D côté du gloitre nodulaire, dédoublement visuel ponctuel, accentué en cas de fatigue, pas d’exophtalmie.
      A part la fatigue , le poids est stable, selles plutôt nombreuses et ne supporte pas la chaleur bien qu’accès de frilosité.

      Y a – t- il d’autres solutions?
      Merci
      Les solutions proposées :l’abalation de la thyroide et lévothyrox à vie. Pourquoi enlever une thyroide qui fonctionne pour devenir dépendant des médicaments à vie?

      Répondre
      • Lucien Mondésir 6 mars 2013 à 22 h 43 min

        Bonjour,
        je vous conseille d’essayer une cure a base de Synerstem (Stimulateur de vos cellules souches adultes de la moelle osseuse) et l’Algue bleue verte (AlphaOne) en gelules ou en vrac (poudre)…. De nombreuses personnes avant vous avec des situations diverses très compliquées avec leur glande thyroïde, ont trouvé satisfaction et retrouvé le sourire et même plus…. contactez moi et je vous en dirai plus… En attendant, jetez un coup d’oeil sur le site web dont l’adresse est mentionnée ci-dessus, et voyez quelques uns des témoignages d’utilisateur…. Bon courage à vous, Il y a de l’espoir

      • vandamme 1 octobre 2014 à 14 h 19 min

        Bonjour,
        je reçois ces jours ci votre réponse du 6/03/14
        Vous me préciser d’accèder à un site web pour le « Synesterm » et « l’algue bleue ».
        Dans le document reçu il n’y a pas de site web mentionné, par contre je vous remercie vivement d’avoir pris le temps de me répondre et vous présente mes excuses de ne l’avoir fait plu tôt mais c’était indépendant de ma volonté n’ayant pas eu le message.
        Je m’enquiers de ces produits et vous tiens au courant
        Grand merci
        Nicole

    • nejlat 26 juin 2013 à 10 h 36 min

      Bonjour,
      j’ai une hyperthyroïdie multi nodulaire (le médecin dit que c’est des nodules chauds)
      TSH=0.02 et T3 etT4 élevées, je suis sous CARBIMAZOLE 15mg/jour pour être opérée plus tard .
      est ce que la chirurgie dans ce cas est obligatoire ou prendre le traitement jusqu’à deux ans peut suffire
      merci

      Répondre
      • Dr. Abdelouaheb Farhi Dr. A. Farhi 1 octobre 2014 à 12 h 21 min

        @mary ellen : si vous ressentez les symptômes de l’hyperthyroïdie consultez chez votre médecin traitant et faites un bilan thyroïdien pour confirmer.

    • leclercq 2 novembre 2014 à 21 h 16 min

      Bonjour,

      Bjr ma tsh est à 0,006 et ma tyroxine à 18,4 j ai était opéré il y a 2 ans jusqu a maintenant je prenais 175 de levotyroxe que peut M arrive tout en sachant que sa fais la deuxième fois que mon doc baisse mon levotyroxe j en suis à 150 merci

      Répondre
    • MME AZROU fatima 14 septembre 2015 à 9 h 28 min

      Bonjour,
      depuis environ 2 mois je souffre d’une fatigue intense je suis tres essouflée j’ai remarquée avoir des tremblement aux mains je me leve le matin avec des douleurs musculaires surtout au niveau des jambes mon rythme cardiaque s’emballe souvent je suis tres nerveuse et je m’emporte pour un rien et je vais a la selle au moins 2 fois dans la journée par rapport a avant ou j’etais tres souvent constipé.monmedecin ma dit que je souffre d’anémie mais pour moi je souffre d’autre chose car ces symptomes en dehors de la fatique je ne l’ai avez pas.je suis traitée depuis 2 semaines pour mon anémie avec du tardyferon.mon état general ne s’est pas améliorée la fatique est trés intense je déprime je suis a bout de force!!!!

      Répondre
      • Nice 5 janvier 2016 à 11 h 12 min

        Bonjour,

        J’avais le même problème que vous mais j’avais pris du temps à me rendre compte que c’était un goitre alors que je pensais que c’était un problème d’estomacs ou colon , j’ai pris 08 mois pour le savoir après plusieurs examens bilans et radio scanner pour enfin savoir que c’était le goitre qui causer mes diarrhées fréquentes alors que avant presque tout le temps constipé, qui ont causées une immense perte de poids, l’anémie, aussi mon agitation et mes mes nerfs fréquents était due au goitre donc une fois diagnostiqué j’ai commencer le traitement et tout est rentré dans l’ordre.
        Bon courage

    • Alicia 11 avril 2016 à 19 h 54 min

      Bonjour,
      Je suis Alicia, j’ai 23 ans je me suis fait opérée il y z un peu plus d’un maintenant et j’aurais voulus savoir si le fait que mes voisins du dessous fume (je peut sentir leur fumer via leur tabac) et j’aurais voulus savoir si ça peut être grave sur mz santé ??

      Merci d’avance pour votre rėponse.

      Répondre
    • karima 24 août 2016 à 2 h 54 min

      Bonjour,
      j’ai une hyperthyroïdie depuis presque trois ans au début d’après le médecin c’était une hypothyroïdie donc j’avais pris le levothyrox 25 puis 50 puis 75 ensuite le médecin m’avais change complètement le traitement il m’a mit sous carbimazole et l’avlocardyle et actuellement je prend que le carbimazole je me sens beaucoup mieux (a part la fatigue) mais le problème est que je n’arrive pas a perdre du poids (même pas 100g) et ça me gène beaucoup es que le carbimazole fait grossir

      Répondre
    • amel 30 avril 2017 à 15 h 42 min

      Bonjour,

      je souffre d’une hyperthyroidie depuis 3 ans, sa fait un mois et huit jours que j’ai pris la géllule d’iode radioactif aprés une semaine de la prise de l’iode j’ai repris le carbimazole mais mon medecin traitant m’a conseillé d’arrêter le carbimazole puisque le TSH est normal.
      actuellement je souffre des mêmes symptomes de l’hyperthyroidie que je le trouve anormale.
      quelqu’un peut me donner une explication de ma situation

      Répondre