Sommeil et ménopause

Par
, Mise à jour le ,
image par default
image par default

La ménopause est la période ou les ovaires d’une femme cessent de produire de l’œstrogène et des progestérones, et ou il n’y a plus de cycle menstruel. C’est une étape dans le vieillissement et marque la fin des années fertiles d’une femme. Elle survient généralement entre 40 et 50 ans. Elle est aussi responsable de troubles du sommeil.
Lorsque les quantités d’œstrogène et de progestérone deviennent insuffisantes, il y a apparition de bouffés de chaleur et de sueurs liées à l’hypersudation.

Les bouffés de chaleur concernent jusqu’à 75-85% des femmes ménopausées, et peuvent persister jusqu’à 5 ans. Ces bouffés de chaleurs associées aux sueurs nocturnes rendent le sommeil difficile. La National Sleep Foundation estime à 61% le taux de femmes ménopausées souffrant des troubles du sommeil. Ces problèmes de sommeil peuvent à leur tour engendrer une somnolence diurne.

Traiter les troubles du sommeil liés à la ménopause.

Le traitement traditionnel pour les différents symptômes liés à la ménopause consiste en un traitement hormonal substitutif (THS) : œstrogène en pilule, crème vaginale seule ou associée à une prise de progestérone. Cependant, une vaste étude menée par la Women’s Health Initiative à montré que l’utilisation prolongée de ce traitement peut augmenter l’incidence du cancer du sein, des maladies cardiaques, des risques thromboemboliques et des AVC.

Les dernières recommandations concernant THS indiquent son utilisation à très faible posologie à court terme avec un suivi médical régulier.

Si par contre vous symptômes vous semblent moins grave ou si vous souhaitez tout simplement vous passer de ces substituts, les conseils suivants pourraient vous aider à mieux dormir la nuit :

  • Portez des vêtements souples.
  • Pensez à aérer votre chambre.
  • Evitez les aliments (épicés…) qui augmentent la transpiration, surtout avant de vous coucher.
  • Habituez vous aussi à vous coucher à la même heure.
  • Faites régulièrement des exercices.
  • Evitez les excès de caféine.
  • Evitez de faire des siestes dans la journée.
  • Demandez à votre médecin s’il peut vous prescrire des médicaments qui vous aideraient à mieux dormir.

Quels traitements pour les bouffées de chaleur ?

Les traitements alternatifs pour soulager simultanément les bouffées de chaleur et les insomnies incluent le Soja et le Tofu. Ces produits de Soja contiennent une hormone : phyto-estrogène qui agit comme un œstrogène de faible intensité. Tout de même, des études ont montré que ces produits n’atténuaient pas de façon significative les bouffées de chaleur.

L’actée à grappes noires, plante vivace de la famille des renoncules, est également utilisée pour traiter les bouffés de chaleur. Des études ont prouvé leur efficacité bien qu’elles furent menées sur de courtes périodes avec des quantités variables d’actée de sources différentes. D’autres études sont en cours pour déterminer si l’actée réduit la fréquence des bouffées de chaleur et si elle agit sur d’autres symptômes fréquemment rencontrés.

Enfin, il faut savoir il faut savoir que ces traitements et substituants ne sont ni contrôlés ni réglementés par la Food and Drug Administration et les avantages et inconvénients à long terme sont encore inconnus. Parlez-en à votre médecin avant toute prise médicamenteuse possible.

Sommeil et ménopause
Cet article vous a-t-il plu ? Veillez S.V.P voter

Publié initialement le : mercredi 19 septembre 2012
A propos de l'auteur
Dr. Abdelouaheb Farhi

Le Dr. Abdelouaheb Farhi est le rédacteur en chef du site comment guérir depuis 2008, il est médecin spécialiste en anesthésie réanimation.

    • Axelle 29 mars 2010 à 10 h 45 min

      Bonjour,
      En accompagnement de ces traitements, il existe une solution de confort nocturne en cas de bouffées de chaleur. Il s’agit du sur-matelas climatisé CLIMSOM. Voir : http://www.climsom.com/fra/menopause-bouffees-chaleur-Climsom.php

      Répondre
    • nina math 6 mai 2014 à 18 h 22 min

      Bonjour,

      bjr,je tente de tomber enceinte depuis 2008 j ai une fiile de 15 ans et moi meme j ai 38ans.je ss venue faire mes examens en France le medecin m ‘a dit k je n avais plus rien il me reste ka prier.k mon taux de menaupause était tres eleve.j ai fais ces examens en octobre 2013.Et la depuis un mois j ai pas eu mes regles j ai fais un test de grossesse c était negatif.je ss male mon fiance dit k je peux tjrs tomber enceinte.j ai besoin d en savoir plus k des pers ki ont eu la mm situation k moi me disent si el ont pu avoir des bbs.merci

      Répondre
    • nina math 6 mai 2014 à 18 h 27 min

      Bonjour,j ai 38 ans j ai un taux de menopause eleve.depuis un mois j ai pas mes regles j ai fait un test de grossesse il est negatif.je desir tomber enceinte est ce encore possible?

      Répondre