Rhinoscopie antérieure

Par , le lundi 06 décembre 2010. Mise à jour dimanche 22 novembre 2015, Classé dans: .

La rhinoscopie antérieure est un examen clinique qui permet l’examen des fosses nasales et visualise les cornets et la cloison.


Quand est-ce la rhinoscopie antérieure est faite ?

La rhinoscopie antérieure est indiqué en cas de :

  • Epistaxis,
  • Obstruction nasale
  • Hypo ou anosmie
  • Rhinite aiguë ou chronique
  • Rhino sinusite

Quel matériel est nécessaire pour pratiquer une rhinoscopie antérieure ?

Pour pratiquer une rhinoscopie antérieure il faut :

  • Abaisse langue ;
  • Un miroir de Clar ;
  • Spéculum nasal ;
  • Adrénaline 0,1%.

Comment effectuer une rhinoscopie antérieure ?

On demande au patient de se moucher, puis de s’assoir tête droite. On introduit le spéculum fermé dans la narine puis l’ouvre lentement et délicatement la valve mobile tournée vers la paroi externe. En cas de muqueuse hypertrophiée, on pulvérise ou on tamponne avec de l’adrénaline 0,1% pour examiner la totalité de la fosse sur ses différentes facettes.

Quoi visualisé avec une rhinoscopie antérieure ?

Lors d’une rhinoscopie antérieure on visualise normalement :

  • Le plancher des fosses nasales ;
  • La cloison avec en particulier la tâche vasculaire ;
  • Les cornets surtout le cornet inférieur ;
  • Les méats notamment le méat moyen ;
  • Voies de drainage des sinus.

On apprécie également la couleur de la muqueuse et l’existence ou pas d’un écoulement surtout postérieur.

Bibliographie.

Bernard Gay, Pascale Saccone, Angel Valverde-Carrillo : 80 gestes techniques en médecine générale . Edition Masson

A propos de l'auteur

Laissez un commentaire