Bloc sino auriculaire

Par , le mardi 13 novembre 2012. Mise à jour dimanche 22 novembre 2015
Classé dans:

On désigne sous le terme de bloc sino auriculaire (BSA) les déficiences de la conduction sino auriculaire, allant du simple ralentissement à l’interruption complète. Cette anomalie se traduira sur l’ECG par des modifications de l’intervalle entre les ondes P, l’espace PR restant normal. Un bloc sino auriculaire peut être aigu ou chronique, permanent ou paroxystique.

Causes et étiologies

bloc sino auriculaire aigus

  • Infarctus du myocarde, surtout de localisation inférieure
  • Surdosages médicamenteux : digitaliques, inhibiteurs calciques, bêta bloquants
  • Hypervagotonie.

bloc sino auriculaire chronique

  • Le plus souvent il correspond à une dégénérescence fibreuse du sinus (maladie du sinus), apparaissant surtout chez les sujets âgés. Dans cette étiologie le BSA peut être associé à des accès de fibrillation ou flutter auriculaire paroxystique. Cette association définit la « maladie de l’oreillette ».

Conséquences

L’interruption partielle de la conduction sino auriculaire (par exemple 2/1) entraînera une bradycardie. L’interruption complète impliquera la mise en route d’un foyer d’échappement jonctionnel, de fréquence plus lente que celle du sinus. Sinon, il apparaîtra une pause ventriculaire prolongée et une syncope.

Manifestations cliniques du bloc sino auriculaire

  • Un bloc sino auriculaire peut être asymptomatique et découvert à l’occasion d’un ECG symptomatique ou de la constatation d’une bradycardie.
  • De même que le bloc auriculo-ventriculaire, il peut entraîner un véritable syndrome de Stokes Adams. Cependant, les pertes de connaissance sont souvent moins caractéristiques.

Aspect électrocardiographique

BSA du 1er degré : Augmentation du temps de conduction dans la jonction, Il n’est pas visible sur l’ECG

BSA 2ème degré : Interruption complète de la conduction intra-auriculaire après certaines impulsions sinusales. Le tracé électrique montre des « ondes P manquantes » avec autant d’ondes P que de complexes QRS. Avec deux types :

bsa type 1 Blumberger

type 1 Blumberger : Raccourcissement ou allongement progressif des intervalles P-P suivi d’une pause sinusale. l’intervalle P-P de la pause est toujours inférieur à deux intervalles P-P normaux.

bsa Type 2 Blumberger

Type 2 Blumberger : blocage inopiné, sans ralentissement préalable de la conduction, la pause occasionnée est égale au double du cycle auriculaire

BSA 3ème degré :Absence totale de l’onde P, c’est un rythme d’échappement ventriculaire ou supra-ventriculaire lent à 40-60/min.

BSA 3ème degré

BSA 3ème degré : Absence totale d'ondes P et rythme d'échappempent ventriculaire

Traitement

En cas de mauvaise tolérance clinique, l’administration d’ATROPINE est recommandée. Un transfert rapide en USIC est nécessaire pour la mise en place d’un pace maker

Attention ! Ne pas utiliser les commentaires pour les questions de santé au risque de ne pas recevoir de réponse ! Pour vos questions de santé, notre forum et un de nos médecins se fera le plaisir de vos répondre ! Merci.

Laissez un commentaire