7 principes pour contrôler votre diabète à vie !

Par , le dimanche 16 mai 2010. Mise à jour dimanche 22 novembre 2015
Classé dans:

Cet article décrit les 7 principes pour contrôler votre diabète, ces principes ou étapes aident à gérer le diabète et à offrir au patient une vie longue et active. Chaque personne atteinte du diabète a des besoins différents et un plan de traitement qui lui est propre. Le diabète touche presque toutes les parties du corps et les soins de qualité du diabète exigent une équipe médicale et paramédicale compétant et qualifiée comprenant des médecins, des éducateurs en diabète, des infirmiers, des diététistes, des pharmaciens, des psychologues, des ophtalmologistes, des spécialistes des pieds, des dentistes et des travailleurs sociaux.

Pourquoi est-il est important de contrôler son diabète ?

Prendre soin du diabète cela peut permettre une vie normale du patient et réduire les risques de développer :

  • Des maladies cardiovasculaires
  • Un accident vasculaire cérébral
  • Une maladie oculaire qui peut mener à une perte de la vision ou même la cécité
  • Des lésions nerveuses qui peuvent provoquer une perte de la sensibilité ou des douleurs au niveau des mains, des pieds, des jambes, ou d’autres parties du corps et entraîner des problèmes tels que l’amputation des membres inférieurs ou la dysfonction érectile.
  • Une insuffisance rénale.
  • Les maladies des gencives et la perte de dents.

Principe 1 : apprendre de plus en plus sur le diabète

Le patient diabétique doit savoir plus sur sa maladie, car il peut mieux travailler avec son équipe de soins à gérer son diabète et réduire la survenue de complications, il doit savoir en plus quel type de diabète il présente en s’informant au près de son médecin soignant.

  • Le diabète de type 1. Les personnes, qui ont le diabète de type 1, doivent s’injecter de l’insuline tous les jours. Ce type de diabète est plus rare et appelé autrefois le diabète juvénile.
  • Le diabète de type 2. L’alimentation bien équilibrée et l’activité physique quotidienne peuvent aider à contrôler le diabète de type 2. La plupart des gens ont également besoin de prendre des comprimés contre le diabète ou prendre de l’insuline. Le diabète de type 2 est très fréquent et appelé couramment le diabète de l’adulte.

Le diabète est toujours une maladie grave. Les expressions qui suggèrent que le diabète n’est pas grave, comme « diabète au début », « diabète léger », et « le sucre est un peu élevé », ne sont pas correctes et devraient plus être utilisés. De ce fait, de nombreuses personnes ayant le diabète ne le savent pas et du coup ne traitent pas …

Le dépistage et le traitement du diabète précocement peuvent prévenir les problèmes de santé plus tard. Beaucoup de personnes diabétiques de type 2 ne présentent pas de symptômes et ne savent pas qu’elles sont atteintes de la maladie, d’autres sont plus à risque du diabète. Les personnes à risque élevé de diabète sont ceux qui :

  • Agés plus de 45 ans
  • Présentent un surpoids ou une obésité
  • Antécédents familiaux de diabète tel qu’un parent, un frère ou une sœur qui a ou a eu la maladie
  • Diabète gestationnel
  • Accouchement d’un enfant pesant plus de 04 kilos
  • Les Afro-Américains, les hispaniques ou latinos, asiatiques ou américains, îles de Pacifique ou Indiens d’Amérique
  • La présence d’une hypertension artérielle
  • La présence d’une hypercholestérolémie ou une élévation anormale des autres lipides
  • La notion de sédentarité

Le patient doit se renseigner auprès de son médecin sur le type de diabète. En cas de présence de l’un des facteurs de risque suscités, il faut prévenir le médecin et pratiquer des tests de glycémie.

Principe 2 : suivre un traitement réguliers de son diabète

En cas de diabète, il est important de :

  • Consulter son médecin régulièrement
  • S’assurer que le plan du traitement est efficace. Si non, demander à votre médecin de le changer
  • Demander à la famille, aux amis et collègues de l’aide et du soutien en cas de besoin.

Travailler avec vos médecin (endocrinologue, cardiologue, néphrologue) afin d’obtenir le meilleur moyen d’aide pour le contrôle du diabète

Demander à votre médecin la fréquence des examens.

Noter la date et l’heure de la prochaine visite.

Demander au médecin, à une clinique ou le personnel de bureau, ou le pharmacien à trouver des ressources en cas de difficultés à payer les médicaments et les fournitures médicales. Obtenir de l’assurance-maladie ou toute autre assurance pour payer les dépenses du diabète.

Faire une liste de questions et préoccupations concernant le diabète et en parler à vos médecins dans la prochaine visite.

Principe 3 : apprendre à contrôler le diabète

Le diabète touche de nombreuses parties du corps. Pour resté bonne santé, le patient diabétique doit savoir comment équilibrer son alimentation, être actif physiquement, et comment prendre soin de sa santé. L’utilisation de la liste suivante peut aider à apprendre à contrôler le diabète.

Comment le patient diabétique peut être actif dans le contrôle de sa maladie ?

Le patient peut parler à son équipe de soins sur :

  • Les besoins spéciaux pour aider à contrôler le diabète.
  • Les moyens d’améliorer ces trois paramètres : HB A1c, La pression artérielle et le taux de cholestérol.
  • L’aspirine pour prévenir les maladies cardiovasculaires.
  • Exercer une activité physique régulière.
  • Cesser de fumer et de boire de l’alcool.

Le patient doit apprendre par son médecin, son éducateur spécialisé en diabète, son podiatre, son pharmacien et son diététiste comment :

  • Suivre un régime alimentaire pour contrôler sa glycémie.
  • Vérifier ses pieds tous les jours.
  • Prendre des médicaments prescrits.
  • Vérifier les taux de la glycémie.

Le patient diabétique doit visiter :

  • Son médecin au moins deux fois par an.
  • L’ophtalmologiste chaque année et signaler tout changement de la vision.
  • Le dentiste deux fois par an.

Apprendre à contrôler le diabète peut aider à rester en bonne santé.

Principe 4 : prendre soin du diabète par la méthode APC

L’un des principes objectifs du traitement est de contrôler l’APC du diabète : A1c (HB A1c), la pression artérielle et le cholestérol. Ce control peut se faire par plusieurs méthodes :

  • Suivre un plan de régime propre à chaque patient.
  • Être actif tous les jours.
  • Prendre des médicaments tels que prescrits.
  • Avant de prendre des médicaments avec ou sans ordonnance, des vitamines ou des produits à base de plante, il faut demander l’avis du pharmacien.
  • Tester la glycémie de façon régulière.

Parler à votre médecin sur les meilleurs moyens pour contrôler le taux d’HbA1c, la pression artérielle et le cholestérol, et connaître les valeurs cibles.

Principe 5 : surveiller l’APC du diabète

Pour réduire le risque des complications du diabète telles que la cécité, les maladies rénales, l’amputation d’un pied ou d’une jambe, et la mort subite par crise cardiaque ou l’AVC, le patient et son équipe de soins ont besoin de surveiller l’APC du diabète : A1c, la pression artérielle et le cholestérol.

Mésurer son HB A1c

Le dosage de l’HbA1c est généralement fait par le médecin, il détermine dans quelle mesure la glycémie a été contrôlée au cours des trois derniers mois. Ce test est très important et il devrait être effectué au moins deux fois par an. L’objectif est d’avoir un taux A1c inférieur à 7 pour toutes les personnes atteintes de diabète.

  1. Demander à votre médecin des informations sur le test d’HbA1c et tenir un registre contenant les différents résultats.
  2. Discuter sur les taux d’HbA1c cibles avec votre médecin.
  3. Discuter sur la manière e les méthodes pour atteindre des taux idéales de l’HbA1c.

Vérifier le taux de glycémie

Il est nécessaire de vérifier la glycémie de façon régulière pour un bon contrôle du diabète, et de garder les résultats de ces tests afin de les monter à votre médecin. Certains appareils et bandelettes utilisés dans le test de la glycémie montrent des résultats sur les taux de glucose plasmatique, qui sont de 10 à 15% plus élevés que l’ensemble des valeurs de la glycémie. Demander au médecin ou au pharmacien, si l’appareil et les bandelettes fournissent des résultats de glucose sur du sang total ou sur du plasma.

  • La valeur cible de la glycémie pour la plupart des gens utilisant du sang total est de 80 à 120 avant les repas et de 100 à 140 au coucher.
  • La valeur cible de la glycémie pour la plupart des gens utilisant du plasma est de 90 à 130 avant les repas et de 110 à 150 au coucher.

Parler à votre médecin sur les meilleurs moyens de vérifier la glycémie.

Demander à votre médecin qu’elles sont les valeurs cibles de la glycémie avant les repas, après les repas et au coucher.

Demander à votre médecin ce qu’il faut faire si la glycémie est supérieure ou inférieure à la normale.

Demander comment obtenir le matériel nécessaire pour pratiquer des tests. La plupart des compagnies d’assurance, y compris l’assurance-maladie, fournissent maintenant tous le matériel nécessaire du diabète.

Contrôle de la pression artérielle

L’hypertension artérielle peut entraîner une fatigabilité du cœur à long cours, cela conduit à la survenue d’accidents cérébrovasculaires, ou même d’autres problèmes comme les atteintes rénales. La pression artérielle doit être contrôlée à chaque visite au médecin et à domicile si possible.

  • La pression artérielle cible pour la plupart des personnes atteintes de diabète doit être  inférieure à 130/80.

Demander à votre médecin la pression artérielle idéale et maintenir un carnet comportant tous les résultats des chiffres effectués.

Discuter avec votre médecin les chiffres cibles à atteindre de la pression artérielle.

Discuter aussi de la manière pour atteindre les chiffres idéales.

Demander s’il est possible de prendre la tension artérielle à domicile. Si c’est le cas, savoir comment, quand et quels sont les méthodes possibles.

Contrôle le taux de cholestérol

Le LDL est le mauvais cholestérol qui s’accumule au niveau des vaisseaux sanguins, ce qui provoque un durcissement de la paroi et une réduction du calibre des vaisseaux entraînant la survenue d’une crise cardiaque. Le médecin doit vérifier le taux du LDL au moins une fois par an.

  • L’objectif est d’avoir un taux de LDL-cholestérol inférieur à 100 pour toutes les personnes atteintes de diabète.

Discuter avec l’équipe de soins sur les valeurs cibles du LDL-cholestérol et garder les résultats sur un carnet.

Discuter aussi de la manière pour atteindre les valeurs idéales de LDL.

Garder un carnet des résultats antérieurs

Tenir un carnet des résultats peut aider à atteindre les objectifs de la surveillance du diabète, il permet de savoir si le patient et l’équipe de soins doivent prendre des mesures supplémentaires.

Utiliser un registre pour garder les résultats des valeurs APC.

Principe 6 : Prévenir les complications du diabète à long terme

Les personnes atteintes de diabète doivent contrôler leur glycémie, la pression artérielle et le cholestérol pour prévenir l’installation des complications du diabète telles que l’infarctus du myocarde, l’accident vasculaire cérébral, les atteintes oculaires et rénales, les lésions nerveuses, l’impuissance, l’amputation du pied ou de la jambe, les maladies des gencives et la perte de dents. Voici les principales activités d’auto-soin qui peuvent aider à gérer le diabète et permettent au patient diabétique de vivre une vie longue et saine.

Quotidiennement :

  • Suivre le plan de repas avec les quantités correctes des portions. Manger des aliments variés qui sont riches en fibres et pauvres en lipides et en sel.
  • Etre actif tous les jours.
  • Prendre les médicaments comme prescrits. En cas de questions, parler au pharmacien ou au médecin.
  • Examiner les pieds, les laver et les sécher soigneusement chaque jour. Signaler au médecin des pieds ou l’équipe de soins sur tous les problèmes des pieds.
  • Surveiller la bouche tous les jours en cas de problèmes de la gencive ou des dents. Appeler le dentiste immédiatement en cas de problèmes.

Au besoin

  • Tester la glycémie comme prescrit par le médecin.
  • Vérifier la pression artérielle tel que prescrit par le médecin.
  • Atteindre et maintenir un poids sain.
  • Cesser de fumer et de boire de l’alcool.
  • S’assurer que le patient voit clairement avec ces lunettes ou ces lentilles de contact. Signaler tout changement de la vision à l’équipe de soins du diabète.

Travailler avec l’équipe de soins de votre diabète pour prévenir l’installation des tout ces problèmes

Principe 7 : se faire examiner pour les complications à long terme et de les traiter

Consulter vos médecins régulièrement afin de vérifier les problèmes que le diabète peut engendrer. Des examens réguliers aident à prévenir les complications ou les dépister rapidement au stade précoce où elles peuvent être traitées et bien gérées. Avec les contrôles de l’HB A1c, la pression artérielle et le cholestérol (voir Principe 5), voici d’autres tests complémentaires nécessaires :

  • Les triglycérides (type de lipides sanguins).  a faire de façon annuelle
  • Examen des yeux pour rechercher d’éventuelles complications oculaires.  A  Faite de façon annuelle
  • Vérification des pieds. A chaque visite
  • Examen complet du pied pour vérifier la circulation sanguine, la perte de la sensibilité, l’existence de plaies ou des changements dans la forme.  Faite de façon annuelle
  • Test des urines pour dépister des problèmes rénaux. Faite de façon annuelle
  • Les examens dentaires pour prévenir les maladies des gencives et la perte des dents. Faite 2 fois par an

Attention ! Ne pas utiliser les commentaires pour les questions de santé au risque de ne pas recevoir de réponse ! Pour vos questions de santé, notre forum et un de nos médecins se fera le plaisir de vos répondre ! Merci.

Débats, discussions et commentaires : 3 commentaires.

  1. sont des conseilles très pertinente, je vu savoir sur les fonction ( travail) que ont pu faire parce que je suis en chômage à cause de diabétique. répond moi SVP. merci pour les formations

  2. Mr,
    quel est le rapport de l hybernation chez les animaux et le deficit de la secretion de l insuline subite ou a moyen terme chez l homme ..comment regularise l animale sa secretion insulinaire pendant la periode de l hybernation et comment se fait cette reprise du rythme normale de secretion, ya til une analogie a etudier avec le regime sedentaire declencheur chez certains malades….
    MERCI

  3. Bonjour,voudrais recevoirpar retour les coordonnnes de l’hôpital en France specialise dans le traitement des migraines chroniques suite reportage vu sur fr3 allo docteur il y a quelques temps deja
    merci de votre aide

Laissez un commentaire