Comment voyager quand on est diabétique ?

Par , le lundi 17 mai 2010. Mise à jour dimanche 22 novembre 2015
Classé dans:

Pour les personnes atteintes de diabète, partir en vacances ou en voyage d’affaires requiert une planification supplémentaire. Les changements des habitudes de repas, les niveaux d’activité, et les fuseaux horaires peuvent affecter le taux de sucre dans le sang. Voici quelques conseils pour faciliter votre prochain voyages.

Avant de voyager

  • Rendre visite au médecin afin de discuter des plans du voyage.
  • Avoir deux fois plus de médicaments nécessaires pour le voyage et apporter les prescriptions supplémentaires ainsi qu’une lettre du médecin expliquant son diabète.
  • En cas d’un besoin d’un plan de vaccination, il faut l’obtenir trois à quatre semaines avant les vacances. Certains de ces plans peuvent perturber le taux de la glycémie
  • Être prêt. Il faut être au courant sur les différentes installations sanitaires disponibles dans la région destinée.

Quels sont les choses que le patient doit l’emporter avec lui ?

  • Avoir le nom et le numéro de téléphone du médecin, et les garder tout au long du voyage.
  • Apporter sa liste des médicaments du diabète.
  • Toujours transporter et porter une identification médicale indiquant la maladie.
  • Garder les médicaments, les seringues et les produits des tests sanguins de glycémie dans le sac à main, ne pas mettre les médicaments avec les bagages (risque cas de perte).
  • Prendre suffisamment de médicaments et autres fournitures médicales.
  • Avoir un compagnon de voyage qui sais que vous êtes diabètique.
  • Avoir toujours sous soi une certaine forme de sucre en cas d’hypoglycémie.
  • Informer les compagnies aériennes, les navires de croisière et les guides touristiques à l’avance sur le diabète. La plupart des compagnies aériennes et navires de croisière fournissent des repas spéciaux.
  • Tester la glycémie plus souvent que d’habitude.

A l’aéroport

Les différentes mesures à prendre afin de voyager en toute sécurité et sans problèmes comprennent :

  • Assurer la sécurité de l’aéroport sur le diabète et les fournitures médicales que vous emporté. Toutes les fournitures doivent avoir une étiquette de prescription.
  • Toutes les fournitures doivent porter une étiquette propre du fabricant.
  • Les seringues seront autorisées par la sécurité si elles sont accompagné de leur insuline .
  • Il faut déclarer à la sécurité la pompe à insuline et l’appareil de contrôle de la glycémie.

Les injections d’insuline

En cas de voyage en avion, le patient doit suivre la procédure d’injection de façon normale avec une différence c’est-à-dire mettre la moitié d’air dans le flacon d’insuline, car la pression est différente dans les avions par rapport à la terre.

Les modifications de fuseau horaire de deux heures ou plus peut signifier que le patient a besoin de changer son horaire d’injection. Consulter le médecin pour obtenir des instructions spéciales. Maintenir la température de l’insuline au frais. Ne pas congeler l’insuline ou la tenir en plein soleil.

Les soins de pieds en route

Les personnes diabétiques ont besoin de soins spéciaux des pieds. Il est impératif de suivre ces conseils suivants :

  • Avoir au moins deux paires de chaussures. Le changement de chaussures contribue à prévenir les ampoules et les points de pression douloureux.
  • Avoir des chaussures confortables, des chaussettes et une trousse de premiers soins pour traiter les blessures mineures au niveau des pieds.
  • Ne pas marcher les pieds nus. Au lieu de cela, porter des chaussures qui sont fabriquées spécialement pour nager dans la piscine ou la mer, et pour marcher dans le parc ou sur la plage.
  • Ne porter pas des chaussures à bout ouvert, y compris les sandales, les tongs ou autres (car cela augmente le risque de blessures et d’infections lorsque les orteils sont exposés).
  • Suivre la routine quotidienne des soins des pieds.

Faire face à une urgence si le patient est à l’extérieur du pays

Si une urgence se produit, le patient doit essayer d’atteindre le consulat de son pays, la Croix-Rouge, ou une école de médecine locale. Il doit également savoir certaines phrases dans la langue locale comme : « J’ai besoin d’aide » ou « Je souffre de diabète, où est l’hôpital ? »Ou « J’ai besoin de sucre ».

Attention ! Ne pas utiliser les commentaires pour les questions de santé au risque de ne pas recevoir de réponse ! Pour vos questions de santé, notre forum et un de nos médecins se fera le plaisir de vos répondre ! Merci.

Laissez un commentaire