Don de sperme

Par Boussekine Fatima Zohra , le mardi 13 septembre 2011. Mise à jour dimanche 22 novembre 2015
Classé dans: >

Le don de sperme c’est le processus par lequel un homme, appelé un donneur de sperme, donne son sperme à un destinataire pour qu’il soit utilisé pour concevoir une grossesse à une femme qui n’est pas son partenaire sexuel.

Les grossesses obtenues par le don de sperme sont le plus souvent réalisées par l’insémination artificielle et, moins fréquemment, par la fécondation in vitro. Un donneur de sperme peut donner son sperme directement aux femmes bénéficiaires, dans une clinique connue sous le nom de banque de sperme ou dans une clinique de fertilité.

Qui bénéficie du don de sperme ?

Les couples incapables de concevoir des enfants en raison de stérilité du conjoint soit par absence ou rareté des spermatozoïdes, ou en cas d’anomalie génétique ou de maladie sexuellement transmissible du conjoint qui risque de se transmettre aux enfants. Les femmes célibataires espérant un enfant peuvent en bénéficier également, elles sont appelées les mères au choix.

Qui peut donner son sperme ?

Tout homme âgé moins de 45 ans, ayant au moins un enfant, vivant en couple et ayant l’accord de sa conjointe peut donner son sperme de manière anonyme et gratuite.

Comment le sperme est-t-il recueilli ?

Dans une clinique spéciale, appelée le centre d’étude et de conservation des œufs et du sperme humain. Il est recueilli par masturbation.

Stockage des spermes ?

Les spermes sont généralement stockés dans une banque de sperme ou dans une clinique de fertilité.

Les spermes ne peuvent pas être utilisés après 6 mois de congélation.

Un donneur ne peut être responsable d’un nombre de conception supérieur à 5.

Quels sont les risques du don de sperme ?

Le principal risque du don de sperme est l’infection, en particulier si le donneur n’a pas subi un dépistage étendu des infections.
L’autre préoccupation lors de l’utilisation d’un donneur connu est la responsabilité légale. Les donneurs connus peuvent être considérés comme le père légal de l’enfant.

Quels sont les bilans effectués par le donneur ?

  • Un bilan sanguin à fin de vérifier les sérologies de maladies infectieuses transmissibles telle que les hépatites B et C, le sida, le syphilis.
  • Un spermogramme, un spermocytogramme et une spermoculture.

Comment le sperme du donneur est-il utilisé ?

Différentes techniques peuvent être utilisées :

  • Insémination artificielle (IAD) : elle se fait par injection des spermatozoïdes soit directement dans l’utérus, soit dans le col utérin.
  • Fécondation in vitro (FIV).
  • Injection intra-cytoplasmique (ICSI).

Quel est le taux de réussite du don de sperme ?

Les taux de réussite d’une grossesse en utilisant le don de sperme sont en fonction de nombreux facteurs comme l’âge et la santé de la receveuse.
Généralement, le taux est de 10 à 15% par cycle en utilisant la technique d’injection intra-cytoplasmique (ICSI), et 15-20% par cycle pour l’insémination intra-utérine (IIU).
Le taux de grossesse dépend également du nombre total des spermatozoïdes, et plus précisément, le nombre total de spermatozoïdes mobiles utilisé dans un cycle. Le taux augmente avec l’augmentation du nombre de spermatozoïdes mobiles.

 

Attention ! Ne pas utiliser les commentaires pour les questions de santé au risque de ne pas recevoir de réponse ! Pour vos questions de santé, notre forum et un de nos médecins se fera le plaisir de vos répondre ! Merci.

Laissez un commentaire