Enzyme de conversion

Par Dr. A. Bakzinski , le jeudi 22 août 2013. Mise à jour lundi 16 novembre 2015
Classé dans:

L’enzyme de conversion catalyse la conversion de l’angiotensine I en angiotensine II. Les granulomes sarcoïdiens en produisent. L’enzyme de conversion est donc dosée dans le sérum en cas de sarcoïdose.

Valeurs usuelles

À faire préciser par le laboratoire.

De l’ordre de 30 nmol/min/mL ou 50 à 100 UI/L.

Clinique

Sarcoïdose

La sarcoïdose est une maladie polymorphe dont le diagnostic est porté sur la mise en évidence d’un granulome épithélioïde et gigantocellulaire sans nécrose caséeuse dans une biopsie (de peau, de glandes salivaires, hépatique ou bronchique, etc.).

Une augmentation de l’enzyme de conversion sérique s’observe chez 50 à 70 % des patients. Elle contribue au diagnostic.

L’enzyme de conversion est normale dans les autres granulomatoses, la tuberculose notamment, ce qui permet de distinguer les deux maladies cliniquement proches.

Autres affections

Des augmentations de l’enzyme de conversion s’observent avec une fréquence très supérieure à celle de la sarcoïdose dans la maladie de Gaucher (100 %), les hyperthyroïdies (80 %), la bérylliose.

Sources & bibliographie

  • René Caquet. 2010. 250 examens de labotaroire Prescription et interprétation. Edition Masson, Belgique, 384 p.

Attention ! Ne pas utiliser les commentaires pour les questions de santé au risque de ne pas recevoir de réponse ! Pour vos questions de santé, notre forum et un de nos médecins se fera le plaisir de vos répondre ! Merci.

Laissez un commentaire