Fibroscopie bronchique

Par , le dimanche 17 janvier 2016.
Classé dans:

La fibroscopie bronchique est un examen endoscopique qui permet de visualiser et d’étudier les bronches pulmonaires ; elle est demandée couramment en pneumologie et sans risque en général.

Définition et principe

Le principe de cet examen consiste à l’utilisation d’un endoscope afin d’explorer et de visualiser directement la paroi interne de la trachée et des bronches pulmonaires.

L’endoscope peut être un endoscope souple ou rigide selon l’indication, ils ne mesurent que quelques millimètres de diamètre (4 à 5 mm) et il est muni d’une fibre optique avec une source lumineuse à son extrémité distale. Ils sont équipés de pinces pour réaliser des gestes tels que des prélèvements, des incisions et des extractions.

fibroscopie bronchique

fibroscopie bronchique, @wikipedia

Intérêt de la fibroscopie

La fibroscopie bronchique permet deux buts :

Diagnostic :

  • Détecter des anomalies pathologiques à l’intérieur des bronches pulmonaires : une tumeur, corps étranger, obstruction bronchique, maladie inflammatoire ou infectieuse du poumon.
  • Réaliser un prélèvement protégé distale
  • Effectuer un lavage broncho-alvéolaire
  • Réaliser une biopsie bronchique

Thérapeutique :

  • Extraction d’un corps étranger
  • Curiethérapie
  • Cryothérapie
  • Ablation d’une tumeur bronchique

Indications de la fibroscopie bronchique

Les indications de la fibroscopie bronchique sont nombreuses :

  • Image suspecte (nodule, « tache ») sur la radiographie du poumon
  • Hémoptysie
  • Infection sévère : prélèvement de suppurations pour étude bactériologique, rechercher une tuberculose, pneumopathies interstitielles.
  • Aide au repérage préopératoire des tumeurs (cancer du poumon)
  • Extraction d’un corps étranger inhalé
  • Cure thérapeutique d’une fistule broncho-pleurale
  • Traitement de tumeur cancéreuse par cryothérapie ou par laser YAG

Déroulement de l’examen : comment ça se passe ?

La fibroscopie pulmonaire peut être pratiquée par un pneumologue ou un O.R.L, elle peut être réalisée sous anesthésie locale ou générale.

Avant l’examen, vous allez prendre rendez-vous chez un médecin anesthésiste qui va prendre vos antécédents médicaux et vous examiner pour établir ce qu’on appelle un avis d’anesthésie. Il regardera également vos bilans notamment l’hémostase afin d’éliminer tout problème de coagulation du sang.

Vous devez rester à jeun le jour de l’examen, si vous êtes tabagique il ne faut pas fumer au moins 48h avant l’examen, des médicaments tranquillisants vous seront prescrits si nécessaire.

Lors de l’examen, un gel anesthésique est appliqué avant l’introduction du fibroscope, ce dernier est introduit soit par le nez soit par la bouche ; le fibroscope passe par les cordes vocales pour accéder à la trachée puis les bronches, au total, l’examen dure entre 15 et 30 minutes.

Après l’examen, vous allez rester en observation (la durée dépend de l’anesthésie et du geste effectué) mais généralement cet examen se fait en hôpital du jour et ne nécessite pas d’hospitalisation. En cas d’anesthésie locale, il est préférable de ne pas manger jusqu’à disparition de toute anesthésie de la gorge afin d’éviter les fausses routes.

Le résultat de votre fibroscopie vous sera communiqué oralement par votre médecin, puis vous sera rendu sur un compte rendu écrit.

Attention ! Ne pas utiliser les commentaires pour les questions de santé au risque de ne pas recevoir de réponse ! Pour vos questions de santé, notre forum et un de nos médecins se fera le plaisir de vos répondre ! Merci.

Laissez un commentaire