Filarioses

Par Dr. A. Bakzinski , le samedi 24 août 2013. Mise à jour mardi 17 novembre 2015
Classé dans:

Les filarioses sont encore très répandues en Afrique tropicale, en Asie, en Amérique du sud (filaire de Bancroft et Brugia Malayi), en Afrique de l’Ouest (Loa Loa), en Afrique centrale et en Amérique latine (onchocercose). Elles provoquent des lymphangites fébriles et des éléphantiasis (Bancroft), un œdème de Calabar (loase), une cécité des rivières (onchocercose).

Leur diagnostic repose sur la clinique et sur la recherche des embryons que sont les microfilaires dans le sang, la nuit (Bancroft), le jour (loase), ou dans le derme par biopsie exsangue (onchocercose).

Filarioses lymphatiques

Les filarioses lymphatiques, dont la plus fréquente est due à Wuchereria bancrofti ou filaire de Bancroft, sont transmises par les moustiques dans la zone intertropicale. Elles se traduisent par une lymphangite aiguë centrifuge (du ganglion vers la périphérie), par un asthme avec éosinophilie. Ultérieurement, l’obstruction des canaux lymphatiques par les vers adultes peut provoquer des éléphantiasis des membres inférieurs, des seins ou des organes génitaux. Le diagnostic repose sur la mise en évidence de microfilaires sanguicoles dans le sang prélevé entre 22 h et 2 h du matin. La recherche se fait par goutte épaisse ou frottis mince après coloration MGG et, si elle est négative, sur un échantillon sanguin après concentration. Des filaires adultes sont retrouvées dans le culot de centrifugation urinaire en cas de chylurie.

Des anticorps peuvent être recherchés par analyse immuno-électrophorétique ou en Elisa. (il existe une réaction spécifique pour W. bancrofti). Ce diagnostic sérologique – peu sensible – est utile lorsque la recherche de microfilaires se solde par un échec.

Loase

Transmise par un taon, la filariose à Loa loa est due à une filaire dermique donnant naissance à des microfilaires sanguicoles. Elle se traduit par un prurit généralisé, un œdème de Calabar prurigineux fugace et migrateur des paupières ou des membres supérieurs. Les microfilaires sont recherchées dans le sang entre 11 h et 13 h de la même façon que pour les filarioses lymphatiques. Il est parfois possible d’extraire à la pince une filaire visible sous la peau.

Onchocercose

L’onchocercose due à Onchocercus volvulus, une filaire libérant des microfilaires à tropisme oculaire, est transmise en Afrique occidentale et centrale par des moucherons noirs, les stimulies. Elle se traduit par des nodules onchocerquiens disséminés sur tout le corps. Le risque majeur est la cécité due à l’accumulation des microfilaires dans les yeux. Les microfilaires sont recherchées par prélèvement dermique exsangue après scarification de la région deltoïdienne, les macrofilaires par ponction d’un nodule onchocerquien.

Dracunculose

Due à Dracunculus medinensisou ver de Guinée, cette filariose se transmet par ingestion. Elle se traduit par une phlyctène cutanée puis par une ulcération (de la cheville en général) souvent surinfectée. Le diagnostic est clinico-radiologique. Un sérodiagnostic spécifique en Elisa a été récemment développé

Sources & bibliographie

  • René Caquet. 2010. 250 examens de labotaroire Prescription et interprétation. Edition Masson, Belgique, 384 p.

Articles similaires

Attention ! Ne pas utiliser les commentaires pour les questions de santé au risque de ne pas recevoir de réponse ! Pour vos questions de santé, notre forum et un de nos médecins se fera le plaisir de vos répondre ! Merci.

Débats, discussions et commentaires : Un commentaire.

  1. Bonjour,

    j’ai les yeux qui me demangent et changent de couleur. s’il vous plait, aidez moi. merci.

Laissez un commentaire