FSH et LH, les gonadotrophines hypophysaires

Par , le mardi 31 juillet 2012. Mise à jour lundi 16 novembre 2015
Classé dans:

La LH (Luteinizing Hormone) et la FSH (Follicle Stimulating Hormone) sont deux hormones d’origine antéhypophysaire, leur dosage se fait par méthode immunologique utilisant les anticorps monoclonaux.  Le rôle de ces deux hormones hypophysaires est important : au niveau de l’ovaire, la FSH provoque la maturation folliculaire et la production d’œstrogènes, l’augmentation du taux d’œstrogènes déclenche un pic de LH déclenchant l’ovulation ainsi que la production de progestérone par le corps jaune. Au niveau des testicules, la FSH provoque la spermatogenèse et la LH la synthèse de testostérone par les cellules de Leydig.

Prélèvement

Le dosage de la testostérone nécessite un prélèvement de sang veineux, généralement sur une veine du pli du coude. Sur un tube EDTA ou tube sec.

Valeurs normales

FSH:

Homme

Prépuberté :

  • < 4.6 mU/mL

Adulte :

  • 1.4 – 18.1 mU/mL

Femme

Prépuberté :

  • 1.0 – 7.2 mU/mL

En période d’activité génitale:

  • phase folliculaire : 2.5 – 10.2 mU/mL
  • pic ovulatoire : 3.4 – 33.4 mU/mL
  • phase lutéale : 1.5 – 9.2 mU/mL

En période de ménopause:

  • 23 – 116 mU/mL

LH:

Homme Prépuberté:

  • < 3.6 mU/mL

Adulte :

  •  1.5 – 9.3 mU/mL

Femme:

En période d’activité génitale:

  • phase folliculaire : 1.9 – 12.5 mU/mL
  • pic ovulatoire : 8.7 – 76.3 mU/mL
  • phase lutéale : 0.5 – 19.9 mU/mL
  • En période de ménopause: 15.9 – 54 mU/mL

Interprétation des résultats

Chez l’homme :

L’exploration de la fonction testiculaire nécessite le dosage des FSH, LH, testostérone et testostérone libre. Permettant la distinction de l’hypogonadisme primaire par augmentation de la LH de l’hypogonadisme secondaire ou la LH est normale ou diminuée.

Chez la femme :

L’exploration de la fonction ovarienne nécessite le dosage des FSH, LH, œstradiol et progestérone. Parfois associé au dosage de la prolactine, œstrone et androgènes. Permet de distinguer l’hypogonadisme primaire de l’hypogonadisme secondaire.

En période d’activité génitale :

Le cycle menstruel comprend 4 phases :

  • Menstruelle
  • Folliculaire : FSH stimule la croissance folliculaire et permet la production d’oestrogènes
  • Ovulatoire : FSH et LH permettent l’expulsion de l’ovocyte et la transformation du follicule mûr en corps jaune.
  • Lutéale : la LH agit sur le corps jaune induisant la production de progestérone.

Attention ! Ne pas utiliser les commentaires pour les questions de santé au risque de ne pas recevoir de réponse ! Pour vos questions de santé, notre forum et un de nos médecins se fera le plaisir de vos répondre ! Merci.

Débats, discussions et commentaires : Un commentaire.

  1. Bonjour,
    Je voudrais savoir quel est de risque de soumettre une femme qui a une valeur FSH de 13,1 à un processus d’extraction d’ovule pour une fécondation in vitro; les chances de réussite d’une telle opération.

Laissez un commentaire