La greffe du pancréas dans le traitement du diabète

Par , le lundi 10 mai 2010. Mise à jour dimanche 22 novembre 2015
Classé dans:

L’objectif dans le contrôle du diabète de type 1 est de fournir un traitement par insuline d’une manière qui imite le pancréas naturel, peut-être le plus proche traitement disponible en ce moment est une transplantation du pancréas.

Plusieurs approches de la transplantation du pancréas sont actuellement à l’étude, y compris celle du pancréas entier et d’îlots de Langerhans isolés (ces îlots contiennent des cellules bêta qui sont responsables de la production de l’insuline). Des données disponibles à partir de 1995 indiquent que près de 8000 patients ont subi une transplantation du pancréas, et la plupart d’entre eux ont eu une greffe du pancréas au moment de la transplantation rénale pour une néphropathie diabétique.

La transplantation n’est pas sans risque, car la chirurgie elle-même et l’immunosuppression qui doivent se produire par la suite présentent des risques significatifs pour le patient, pour ces raisons le rein et le pancréas sont habituellement transplantés dans le même temps. A l’heure actuelle, il y a un désaccord sur la transplantation du pancréas entier chez les patients qui ne nécessitent actuellement pas une greffe de rein, mais la question de savoir si les avantages entraînent des risques chez ces patients est en débat. Il existe aussi une chance que le diabète se produise dans le pancréas transplanté. Sélectivement, la transplantation des cellules d’îlots est une méthode alternative intéressante à la transplantation de pancréas entier, toutefois l’inquiétude suscitée par le rejet reste. Les tentatives, visant à masquer les cellules d’îlots dans les tissus pour que le corps ne les rejette pas (par exemple, en entourant les îlots de Langerhans par les propres cellules du patient et puis à les implanter), sont en cours. En outre, les chercheurs explorent les barrières artificielles qui peuvent entourer les cellules d’îlots et qui offrent une protection contre le rejet tout en permettant la sécrétion de l’insuline dans le sang.

Les prochaines années promettent d’être une période d’espoir pour le traitement du diabète. De nombreuses méthodes pour le traitement du diabète de type 2 sont en cours de développement et les options ainsi que les méthodes de traitement par insuline continuent à croître et devenir plus raffinées. Bien que la recherche continue de se développer dans certaines domaines, une chose reste constante : c’est d’atteindre le meilleur contrôle possible de la glycémie  qui est le but ultime du diabète de type 1 et de type 2. Nous savons maintenant, hors de tout doute, que la surveillance régulière du sucre dans le sang réduit considérablement la survenue des complications à long terme du diabète, y compris la cécité, les lésions nerveuses, et les atteintes rénales. Enfin, un mode de vie sain ne peut rien faire de mal… il doit rester la base essentielle de la gestion du diabète.

Le diabète est une maladie chronique associée à des taux anormalement élevés de sucre (glucose) dans le sang :

  • L’insuline produite par le pancréas diminue la glycémie.
  • L’absence ou l’insuffisance de la production de l’insuline provoque le diabète.
  • Les deux types de diabète sont appelés type 1 (insulinodépendant) et type 2 (non insulinodépendant).
  • Les symptômes majeurs du diabète comprennent une polyurie, une polydipsie et une polyphagie ainsi que l’asthénie.
  • Le diabète est diagnostiqué par les tests de glycémie (glucose).
  • Les principales complications du diabète sont à la fois aiguë et chronique :
    • Aiguë : un taux de glycémie dangereusement élevée, une réaction d’hypoglycémie suite à la prise de médicaments antidiabétiques peut se produire.
    • Chronique : les maladies des vaisseaux sanguins (de petit et grand calibre) qui peuvent entraîner des lésions oculaires, rénales, nerveuses et cardiaques peuvent se produire.
  • Le traitement du diabète dépend du type et de la sévérité de la maladie. Le diabète de type 1 est traité par l’insuline, l’exercice et le régime alimentaire adéquat ; par contre le traitement du diabète de type 2 est basé d’abord sur la perte du poids, le régime alimentaire et l’exercice. Lorsque ces mesures ne permettent pas de contrôler la glycémie élevée, les médicaments oraux sont utilisés ; si ces derniers sont insuffisants, une insulinothérapie est envisagée.

Attention ! Ne pas utiliser les commentaires pour les questions de santé au risque de ne pas recevoir de réponse ! Pour vos questions de santé, notre forum et un de nos médecins se fera le plaisir de vos répondre ! Merci.

Débats, discussions et commentaires : 4 commentaires.

  1. je suis diabetique de type1 depuis 1982

  2. Remède contre le DIABETE
    Je ne suis pas médecin, ni tradithérapeute mais j’ai une connaissance acquise pour vous guérir le diabète en 21 jours à base d’un simple aliment. C’est sans paiement. Après être guérit, vous pouvez me faire une petite récompense si vous voulez. Mon email est [modéré par l’administration]

  3. @Yao : il n’existe pas de traitement miracle arrêtez ces suppositions gratuites qui peuvent mettre la vie des gens en danger !

  4. Yao,je voudrait savoir comment vous contacté si c possible je vous laisserai mon email ou mon numéro de portable merci encore pour votre réonse

Laissez un commentaire