Hémibloc

Par , le mardi 13 novembre 2012. Mise à jour dimanche 22 novembre 2015
Classé dans:

L’hémibloc est un bloc infranodal en rapport avec la lésion d’un faisceau de division de la branche gauche du faisceau de His. Les blocs fasciculaires majeurs (antérieur gauche et postérieur gauche) se traduisent par une déviation importante de l’axe des QRS dans le plan frontal et une augmentation modérée de la durée des QRS (0,25 s).

L’hémibloc antérieur gauche

L’hémibloc antérieur gauche est fréquent car la branche de division antérieure de la branche gauche est grêle ; Le front de dépolarisation ventriculaire ne peut plus utiliser cette « hémibranche » gauche (la plus fragile), ansi l’influx utilise l’hémibranche postérieure gauche, d’où la déviation hypergauche de l’axe des QRS (critère indispensable).

La forme typique comprend :

  • une durée de QRS > 0,12 s,
  • un axe hypergauche au-delà de -45° (jusqu’à -90°)
  • un aspect qR en DI-aVL et rS en DII-DIII-aVF.
L’hémibloc antérieur gauche

Hémibloc antérieur gauche

Les étiologies sont nombreuses et peu spécifiques. Si le QRS est ≥ 0,11 s, il faut rechercher l’association avec une HVG, un bloc focal, un bloc de branche droit ou un bloc incomplet gauche. L’association avec un bloc de branche droit est fréquente (bloc bifasciculaire) et de mauvais pronostic en raison du risque de bloc AV complet et syncope d’Adams-Stoke.

L’hémibloc postérieur gauche

Le bloc fasciculaire postérieur gauche (ou hémibloc postérieur gauche) est exceptionnel car la branche de division postérieure est solide.

Le front de dépolarisation ventriculaire ne peut plus utiliser cette « hémibranche » gauche (la plus solide), aussi l’influx utilise l’hémibranche antérieure gauche, d’où la déviation hyperdroite de l’axe des QRS (critère indispensable).

La forme typique comprend :

  • une durée de QRS > 0,12 sec
  • un axe droit au-delà de 90° (jusqu’à 180°),
  • un aspect qR et onde R ample et élargie principalement en DIII-VF et un aspect rS en DI-VL.
L’hémibloc postérieur gauche

Hémibloc postérieur gauche

Comment reconnaître un hemibloc?

  • Normalement l’axe de QRS varie de -30° à 100°. Donc QRS est positif en DI et DII.
  • Si QRS est positif en DI et négatif en DII, il existe une déviation axiale gauche et s’il n’y a pas d’autre cause manifeste responsable de cette déviation, il faut penser à HBAG.
  • Si QRS est négatif en DI et positif en DII, il existe une déviation axiale droite et s’il n’y a pas d’autre cause manifeste responsable de cette déviation, il faut penser à HBPG.
  • Noter que l’HBPI est très rare.

Attention ! Ne pas utiliser les commentaires pour les questions de santé au risque de ne pas recevoir de réponse ! Pour vos questions de santé, notre forum et un de nos médecins se fera le plaisir de vos répondre ! Merci.

Laissez un commentaire