Hypertension artérielle secondaire

Par , le samedi 01 mai 2010. Mise à jour dimanche 22 novembre 2015

Hypertension artérielle secondaire

L’hypertension artérielle peut-être classée comme «essentielle (primaire)» ou «secondaire». Elle est classée essentielle quand on ne retrouve pas de cause évidente. l’hypertension artérielle est classée comme secondaire quand une cause ou  une étiologie peut expliquer la survenue de cette hypertension.

L’hypertension artérielle reste souvent (90% des cas) de cause inconnu, et seulement dans 10% des cas l’étiologie de l’hypertension artérielle est retrouvée après un examen clinique et des examens complémentaires adaptés, le fait de traiter cette cause permet dans la plupart des cas de faire disparaitre l’hypertension artérielle. Nous allons exposer dans cet articles les principales causes de l’hypertension artérielle secondaire.

HTA rénovasculaire

l’HTA rénovasculaire représente environ 5% des causes de l’hypertension artérielle, l’origine de cette HTA peut être une sténose athéromateuse de l’artère rénale soit une dysplasie fibromusculaire. (Pour plus de détailles lire notre article l’HTA rénovasculaire )

HTA par atteinte du parenchyme rénal

Ce type d’HTA représente plus de 5% des causes de l’hypertension artérielle secondaire. L’atteinte  dans ce cas peut être unilatérale (pyélonéphrite chronique, hypoplasie congénitale, atrphie rénale segmentaire par reflux vésico-urétéral, polykystose rénale, tuberculose rénale) ou bilatérale (néphropathies chroniques, polykystose, atteinte vasculaire glomrulaire, insuffisance rénale)

Troubles de la glande surrénale

  • Hyperaldostéronisme primaire : Sécrétion inappropriée d’aldostérone par les corticosurrénales, deux entités : l’adénome de Conn (sécrétion d’aldostérone insensible à l’activité) et hyperplasie bilatéralle des surrénales (sécrétion d’aldostérone sensible à l’activité).
  • Phéochromocytome : une tumeur rare qui provoque une hypersécrétion d’adrénaline ou de noradrénaline.
  • Syndrome de Cushing : hypersécrétion de corticostéroïdes.

Les médicaments

Tels que les corticostéroïdes (médicaments anti-inflammatoires comme la prednisone), les anti-inflammatoires (Motrin, Aleve, Naprosyn, Celebrex), les médicaments de perte de poids (comme Meridia), médicaments contre le rhume qui comprennent les décongestionnants, comme la pseudoéphédrine, les pilules contraceptives (qui comportent de l’œstrogène) et médicaments contre la migraine (comme Imitrex);

Syndrome d’apnée du sommeil

Le syndrome d’apnée du sommeil est un état dans lequel une personne présent de brèves périodes où il cesse de respirer pendant son sommeil. Environ la moitié des patients atteints de cette maladie ont une pression artérielle élevée.

Autres causes de l’hypertension artérielle

  • La coarctation de l’aorte,
  • Pré-éclampsie,
  • Maladies de thyroïde et parathyroïde.

Références bibliographiques

  1. Professeur Jean-Michel MALLION, Docteur Jean-Philippe BAGUET. Hypertension artérielle secondaire. Août 2002 MAJ Janvier 2005. Disponible sur : <http://www-sante.ujf-grenoble.fr/sante/corpus/disciplines/cardio/hta/130b/leconimprim.pdf> (consulté le 20.08.2011)
  2. Professeur Bernard Chamontin, Professeur Michel Salvador. Hypertension artérielle secondaire d’origine surrénalienne. Éditions Scientifiques et Médicales Elsevier SAS. 1999

 

Attention ! Ne pas utiliser les commentaires pour les questions de santé au risque de ne pas recevoir de réponse ! Pour vos questions de santé, notre forum et un de nos médecins se fera le plaisir de vos répondre ! Merci.

Débats, discussions et commentaires : Un commentaire.

  1. Bonjour,
    Je suis traitle e pour une hypertension depuis 1 an et demi mais les traitements ne semble pas trop bien je fais souvent le soir 17/10 maux de tetes epouvantable je suis sous alteis 20 et 1/2 telemerit le matin et 1/2 temerit le soir je galere un peu car mon cardio ne dit que tout et normale??

Laissez un commentaire