Les médicaments contre les brûlures d’estomac liés au risque de pneumonie

Par Yacine Gounane , le jeudi 23 décembre 2010. Mise à jour dimanche 06 décembre 2015

medicaments  antiacidesDes chercheurs affirment que les traitements anti-acides courants peuvent contribuer à la prolifération bactérienne et à l’infection.

Une nouvelle recherche suggère qu’un patient sur 200 traités avec des médicaments anti-acide gastrique, pour des brûlures d’estomac ou d’autres pathologies, peut développer une pneumonie.

Les chercheurs dirigés par Chun-Sick Eom de la Seoul National University Hospital en Corée du Sud, ont analysé les études publiées entre 1985 et 2009, consacrés à l’utilisation des médicaments anti-acide et au risque de développer une pneumonie.

Les anti-acides fortement liés à la pneumonie

Les chercheurs ont trouvé une association significative entre l’utilisation d’une classe particulière d’anti-acides, appelés inhibiteurs de la pompe à protons, et la pneumonie. Eom et ses collègues ont également trouvé que cet effet est dose dépendant, ce qui signifie le risque de développer une pneumonie augmente avec la dose d’anti-acide utilisée.

Les chercheurs ont également constaté une forte association entre l’utilisation d’une autre classe d’anti-acides, les anti histaminiques H-2, et la pneumonie.

Les résultats sont publiés dans le numéro du 20 décembre du Canadian Medical Association Journal.

Quarante pour cent à 70% des patients hospitalisés reçoivent des anti-acides. Les chercheurs disent que l’utilisation fréquente de ces médicaments peut contribuer à l’augmentation des pneumonies nosocomiales et de décès. Les résultats suggèrent que les médecins devraient faire preuve de prudence lorsqu’ils prescrivent ces médicaments, en particulier chez les patients à haut risque de développer une pneumonie.

Explications biologiques

Il peut y avoir plusieurs raisons pour expliquer ce lien entre la pneumonie et les anti-acides. Les médicaments anti-acide peuvent augmenter le risque de pneumonie en bloquant l’acide gastrique, ce qui conduit à une prolifération des bactéries dans le tractus gastro-intestinal supérieur et qui peuvent migrer vers les poumons. Il est également possible que le médicament anti-acide inhibe les cellules immunitaires, ce qui réduit leur capacité à lutter contre les bactéries et les infections.

Les anti-acides sont les deuxièmes médicament les plus couramment vendus et utilisés à travers le monde, totalisant plus de 26 milliards de dollars de ventes en 2005 aux États-Unis. Ils sont prescrits pour traiter des pathologies telles que les brûlures d’estomac, reflux gastro-œsophagien et les ulcères. Des études antérieures ont examiné un lien possible entre ces médicaments et la survenue de pneumonies, mais les résultats ont été mitigés.

« Plusieurs études antérieures ont montré que le traitement avec des médicaments anti-acide peut être associée à un risque accru d’infections des voies respiratoires et la pneumonie communautaire chez les adultes et les enfants, » Affirment Eom et ses collègues. « Etant donné l’utilisation généralisée des inhibiteurs de la pompe à protons et des anti-histaminiques H-2, il est d’une grande importance pour la santé publique de clarifier l’impact potentiel de la thérapie anti-acide sur le risque de pneumonie. « 

Attention ! Ne pas utiliser les commentaires pour les questions de santé au risque de ne pas recevoir de réponse ! Pour vos questions de santé, notre forum et un de nos médecins se fera le plaisir de vos répondre ! Merci.

Laissez un commentaire