L’aspirine à faible dose réduit le cancer du pancréas

Par , le dimanche 29 juin 2014. Mise à jour vendredi 17 juillet 2015, .

Une nouvelle étude réalisée par le Yale School of Public Health suggère que la consommation régulière d’aspirine à faible dose réduit le risque de développer un cancer du pancréas de 73% chez l’adulte.

Le cancer du pancreas

La cancer du pancréas est un cancer assez méchant, d’ou le rôle primordial de la prévention. Image Copyright  shutterstock

L’étude portée sur plus de 1000 personnes, Dr Harvey A. Risch, professeur d’épidémiologie des maladies chroniques à la Yale School déclare « Nous avons constaté que l’utilisation d’aspirine à faible dose chez un groupe de personnes réduit considérablement le risque du cancer du pancréas » la dose dite « faible » est comprise entre 75 mg et 325 mg une fois par jour, une dose déjà utiliser pour la prévention de complications de certaines maladies cardiaques. Par ailleurs, d’autres études ont constatés l’effet bénéfique de l’aspirine sur les cancers de l’estomac, de l’ovaire et du sein.

Le cancer du pancréas est un cancer de mauvais pronostic, en effet, le taux de survie à 5 ans est moins de 5%. Des moyens de prévention sont plus que les bienvenues dans la stratégie de lutte contre ce type de cancer.

Sources & bibliographie

    Helen Dodson, Long-term use of aspirin may reduce risk for pancreatic cancer. Disponible sur : http://news.yale.edu/2014/06/26/long-term-use-aspirin-may-reduce-risk-pancreatic-cancer

A propos de l'auteur

Laissez un commentaire