Péricardite

Par Boussekine Fatima Zohra , le vendredi 08 avril 2011. Mise à jour dimanche 22 novembre 2015
Classé dans:

La péricardite est une inflammation du péricarde ; ce dernier est un tissu mince en forme de sac à double paroi qui recouvre le cœur.

La péricardite est une affection du cœur qui peut avoir plusieurs causes, la danger vient du fait de la possibilité de développer une tamponnade qui devient une urgence cardiologique absolue !

Quelles sont les causes de la péricardite?

L’infection virale

L’infection causée par un virus est la cause la plus fréquente de la péricardite. Plusieurs virus sont incriminés, parmi eux: les coxavirus, les virus grippaux, les adénovirus, le virus des oreillons, le virus de l’immunodéficience humaine (VIH) et les virus de l’hépatite.

Les autres causes

  • L’infection bactérienne : ce qui entraine souvent la formation de pus entre les couches interne et externe du péricarde. L’infection est généralement transmise à partir de tissus à proximité comme une infection du cœur lui-même ou d’une infection de la plaie après une chirurgie cardiaque. La syphilis et les champignons peuvent infecter le péricarde.
  • La tuberculose (TBC) : C’est généralement dans le cadre d’une infection tuberculeuse pulmonaire qui se propage vers d’autres parties du corps.
  • La péricardite urémique : C’est une inflammation causée par l’accumulation de l’acide urémique dans le sang chez les personnes souffrant d’une insuffisance rénale non traitée.
  • La péricardite rhumatismale : après une infection par le streptocoque béta-hémolytique et devant l’association à une polyarthrite.
  • L’infarctus du myocarde : une inflammation du péricarde peut se produire si le tissu cardiaque à proximité est endommagé par un infarctus du myocarde.
  • Après une blessure par une arme blanche, ou un coup sévère à la poitrine.
  • Les maladies inflammatoires générales : qui peuvent affecter des différentes parties du corps peuvent affecter également le péricarde. Par exemple: la polyarthrite rhumatoïde, la sclérodermie, la périarthrite noueuse et le lupus érythémateux disséminé (LED).
  • La radiothérapie : pour traiter les cancers dans la poitrine.
  • Cancer qui s’est propagé au péricarde d’une autre partie du corps.

La péricardite idiopathique :

Dans de nombreux cas, aucune cause ne peut être retrouvée. C’est ce qu’on appelle une péricardite idiopathique.

Quels sont les symptômes de la péricardite?

Les symptômes de la péricardite virale et idiopathique :

Les symptômes typiques sont : la douleur thoracique et la fièvre. La douleur siège habituellement dans le milieu de la poitrine ou légèrement à gauche du centre, elle est exacerbée par la toux, la déglutition, l’inspiration et la position allongée, et elle est soulagée par la position assise penchée en avant. L’essoufflement, la toux et la dysphagie peuvent se voir également.

Les symptômes dans autres causes de péricardite :

Les symptômes sont identiques mais d’autres symptômes peuvent se voir en fonction de l’étiologie.

Quelles sont les complications de la péricardite?

Les complications sont rares, mais elles peuvent comprendre :

La tamponnade

Elle est due à la compression aiguë du cœur par l’épanchement péricardique. Dans de nombreux cas de péricardite une petite quantité de liquide s’accumule entre les deux couches du péricarde. C’est l’épanchement péricardique.

Une péricardite minime est quelque chose de bénin et habituellement elle disparait avec l’inflammation mais, parfois, quand la péricardite est plus importante, l’accumulation de beaucoup de liquide qui va comprimer le cœur et empêcher le remplissage des cavités cardiaques. La tamponnade cardiaque est une urgence médicale.

La péricardite constrictive

C’est une complication rare, qui se développe si le péricarde a été enflammé pendant une longue période. Elle est due à l’épaississement des deux couches du péricarde et deviennent comme une coque rigide qui gêne le remplissage des cavités cardiaque.

Comment une péricardite est-elle diagnostiquée?

Quand un médecin ausculte le cœur avec un stéthoscope, il peut entendre un son typique qui se produit avec une péricardite : C’est ce qu’on appelle un frottement péricardique. Mais le frottement ne se produit pas dans tous les cas.

Par conséquent, les examens nécessaires pour préciser le diagnostic, et à éliminer les autres causes de douleurs thoraciques sont:

  • Une radiographie du thorax : qui peut montrer un changement dans la forme du cœur (un cœur en forme de flacon, c’est ce qu’on appelle un cœur en carafe ) ou de liquide dans la cavité pulmonaire (pleurésie).
  • Un électrocardiogramme (ECG) : Il s’agit d’un tracé de l’activité électrique du cœur. Il montre parfois signes typiques de péricardite.
  • Une échocardiographie est une échographie du cœur. Elle montre la structure du cœur et les tissus sous-jacents. Elle détecte la présence du liquide entre les couches du péricarde, ce qui est typique de la péricardite.
  • D’autres examens tels que l’imagerie par résonance magnétique (IRM) ou la tomodensitométrie (TDM) peuvent être nécessaire en cas de suspicion d’autres causes de péricardite.
  • Si l’épanchement est de grande abondance, un échantillon du liquide peut être pris avec une seringue (par ponction pleurale) et analysé pour des infections comme la tuberculose.

Quel est le traitement de la péricardite?

1. Le traitement de la péricardite virale ou idiopathique

Les médicaments utilisés sont les anti-inflammatoires non stéroïdiens comme l’ibuprofène. Ils soulagent la douleur et réduisent l’inflammation. Si la péricardite persiste plus de 14 jours, un autre médicament appelé la colchicine, peut être donné. Si la douleur est intense et il n’y a pas d’amélioration avec l’ibuprofène et la colchicine, les corticoïdes peuvent être utilisés pour réduire l’inflammation. La douleur et l’inflammation disparaissent généralement en quelques semaines.

2. Le traitement des autres causes de péricardite et de ses complications

Le traitement dépend de la cause. Les antituberculeux pour la tuberculose, les antibiotiques pour les infections bactériennes, la dialyse pour la péricardite urémique, etc.

En cas de tamponnade le fluide doit être drainé par ponction pleurale.

En cas de péricardite constrictive, une intervention chirurgicale est nécessaire pour éliminer l’épaississement des deux feuillets du péricarde.

Quel est le pronostic de la péricardite ?

La plupart des gens atteints d’une péricardite virale ou idiopathique guérissent en quelques semaines sans aucune complication. Toutefois, dans certains cas, les symptômes réapparaissent pendant plusieurs mois.

Le pronostic pour les autres formes de péricardite (urémique, bactérienne, tuberculose, etc.) peut varier en fonction de la gravité de la cause sous-jacente.

Attention ! Ne pas utiliser les commentaires pour les questions de santé au risque de ne pas recevoir de réponse ! Pour vos questions de santé, notre forum et un de nos médecins se fera le plaisir de vos répondre ! Merci.

Débats, discussions et commentaires : 38 commentaires.

  1. Bonjour,
    j’ai une pericardite virale depuis novembre 2011 et mon medecin me dit a chaque controle que la pericadite est cours de disparition ,je pratique du sport le tapis roulant depuis des année ,dernierement un medecin generaliste ma dit que c’est dangereux de pratiquer du sport avec une pericardite mais mon cardiologue me conseille toujour de faire du sport ,j’aimerai bien savoir lequel a raison au sujet du sport mon cardiologue ou mon medecin generaliste merci nadia

  2. Bonjour,
    ma mere a une pricardite non compressif bien tolere il y a plus que 2 mois maintenant , elle a pris colchecine et aspegic 1000 , on a remarque qu il y a une regression mais pas importante , les docteurs sont en recherche d un origine neoplasique , mais je veut juste savoir si l origine peut etre neoplasique malgre que l echo abdomino pelvienne est sans anomalies et que le CRP est normal?
    merci

  3. Bonjour,
    j’ai régulièrement des épisodes péricardiques (4) depuis juin 2013. Les médecins après de nombreuses analyses et peu de communication de leur part s’orientent vers une maladie idiopathique. Je suis sous colchicine (1mg/jour) et actuellement en dose dégressive de corticoïdes sans bien sur pouvoir faire des efforts ou du sport au risque de développer un nouvel épisode. De plus lorsque j’atteins un faible dosage de corticoïdes je refais une nouvelle crise. Les médecins apparemment désarmés face à cette situation raugmentent les doses de corticoïdes avec tous les effets indésirables que cela comporte (gonflements, prise de poids…..). Quel est l’alternative à ce type de traitement qui garantirait une solution positive de longue durée et la fin des crises récidivantes car aux yeux du corps médical et aux vues des analyses pratiquées je serais un cas atypique.

  4. Bonjour,
    Je viens de lire votre message, et je suis exactement dans le même cas que vous, j’ai fait une péricardite en mai dernier, et depuis 2 récidives, j’ai un traitement de corticoïdes et de colchicine, et dès que je passe à 5 mg par jour il y a récidive…je voulais savoir si vous êtes arrivée à vous en sortir de cette péricardite et des corticoïdes, car c’est démoralisant, on a l’impression de ne jamais pouvoir s’en sortir…
    Merci d’avance pour votre réponse

  5. Bonjour,

    Je suis dans le même cas que vous, je refuse la cortisonne, cela fait déjà 2 mois que je souffre de cette saleté, et je tousse horriblement, tantôt avec de la fièvre, cela m’enflamme aussi la plèvre et même le foie, l’estomac ne suit plus et je prends de la colchichine avec des dafalgans et de temps en temps du tramal, dernièrement 2 séjours à l’hôpital avec un CRP de 200 c’est très dur comment s’en sortir ? si vous avez des propositions, n’hésitez pas à me contacter sur mon mail. A bientôt de vos expériences,

    Salutations

  6. Bonjour,

    J’ai faisdes pericardite à répétition suivi de pleurésie ( inflammation de la plèvre ) cela jusqu’à ce que je suis prie en charge par la médecine interne à Marseille suite à une nouvelle épisode. Le professeur weiller ma mis sous un traitement qui s’appelle kinéret 100mg injectable car depuis des années le colchimax est l’asperine
    Non jamais pu sttoper la rechute de la pericardite est depuis je remercie dieu je suis ce traitement qui bloque l’inflammation
    J’espère que cela pourra vous aidez

  7. Bonjour,
    D’après les médecins, je suis aussi un cas atypique. J’ai une péricardite récidivantes depuis le 27 septembre 2015. J’ai fais une dizaine de rechutes et un séjour en soin intensif. Il n’y a que la cortisone qui fonctionne, j’ai pris jusqu’à 40mg/j. Maintenant, je suis.à 12mg et.on essaie de descendre d’un mg./mois. Si cela ne fonctionne pas, ils ont parlé d’opération! Ma péricardite est devenue chronique et je suis corticodépendante…Je.prends de la Colchicine, de l’Aspégic 1000, de l’Immuran et le Médrol. Les effets secondaires sont horribles, transpiration intense, perte de cheveux, gonflement du haut du corps, principalement le visage, essouflement, très mauvaise cicatrisation, peaux sèche, gencives très sensibles. Je n’ai plus de vie sociale depuis un an. Je suis horrible…
    L’opération me fait peur…

  8. Je diminue la cortisone et l’Immuran doit en prendre la place progressivement. C’est un immunosupresseur, il remplace la cortisone et.parait-il, une meilleur qualité de vie. Surveiller toute infection car plus d’immunité, on verra…Je prend aussi de la.Colchicine, de l’Aspégic 1000 et du Nobiten

  9. Bonjour,j’aimerai juste dire que ma mére en n’as une aussi mais elle est quand même belle

  10. Bonjour,
    Bonjour je mapel alexandra j’ai decouvert ke j’ai une pericardite depuit en 2012 et maintenant on est en 2015 j’ai horriblement mal je souffre énormément a la poitrine kel son les antibiotiques
    Ki peut soigné une pericardite

  11. Bonjour Alex , joui pas docteur mais sur moi sa marche un peut et mon cardiologue me l’a prescrit, colchimax, cortisone…. Dimitri

  12. Tu dois absolument voir un autre cardiologue! Souffrir depuis 3 ans, c’est pas possible! Faire un séjour à l’hôpital pour que tout les examens soient faits! Si tu as un hôpital universitaire vas-y. Etsi tu as tellement mal va aux urgences. L’ambulance est venue me chercher 8 fois tellement je souffrais! Ne reste pas.danscet état

  13. Bonjour,
    Juste ma situation. Comme la votre . 1er péricardite 5 cm au tour du cœur. 2 eme péricardite le 15 août . 3 éme péricardite septembre. Médoc : colchimax 1 G par jour + cortisone . Pareil arriver à 5 ml de cortisone rechute de péricardite. Sa fait 6 mois que je suis en arrêt j’en peut plus . C’est dur moralement. Ils dise tous que c’est viral mais bon ils ne savent pas . Bon courage à tous . Dimitri 26ans .

  14. Moralement, c’est vrai, c’est difficile!!!

  15. Bonjour,
    Bonjour, je suis Shina,depuis 6 mois, je suis atteinte d’une pericardite…et je souffre vraiment beaucoup, presque tout les soirs je ressens une drole de douleur qui m’empeche souvent de respirer, malgre les prescriptions de mon medecin, je souffres encore. Alors que le cardiologue m’a dit,que le pericardite a cesse d’evoluer,mais je me sens toujours mal. Alors je vous en prie dites moi ce que je dois faire.
    Merci

  16. Bonjour,
    Je voudrais savoir kel médicament ki peux guerrir la pericardite
    Colchicine fais de l’effet

  17. Juste de la Colchicine, ce n’est pas suffisant!

  18. Bjr je voudrais savoir eske le Colchicine c un bon médicament

  19. Immuran, c’est un immunosuppresseur

  20. Bonjour,
    Je souffre de péricardite à répétition depuis cet été, la 1ère le 15/07/2015 avec CRP à 134, traitement pour un mois : Kétoprofène 100mg matin et soir, Efféralgan 1g 4 fois par jour toutes les 4h et Inexium 40 pour l’estomac 1gélule le soir.
    Récidive le 19/09/2015 CRP 48, même traitement mais pour 3 semaines + Colchicine 1/2 cp matin et soir pendant 6 mois….
    3ème rechute sous colchicine le 3/11/2015 avec traitement pendant 3 semaines, malgré que mon cardiologue ne m’ait rien trouvé de spécial cela après 1 semaine de traitement, il me préconise de continuer le repos 10 jours supplémentaires et de continuer le traitement jusqu’à la fin des 3 semaines. Je dois me revoir dans 3 semaines, ma CRP est tombée à 7 mais je suis sous traitement.
    Mon médecin est confiant, mais moi^^?, il m’a prescrit de l’ImmunoStim pour booster les défenses immunitaires 10 stics par mois pendant 3 mois, puis on verra….
    J’en ai Ras le bol de récidiver tous les 2 mois. Je n’ai pas de solutions pour le moment, mais je vois que vous non plus^^….

  21. Chez moi, on m’a prescrit de l’Immuran, un immunosupresseurs, supprimer l’immunité! Cortisone en diminution, Colchicine et Aspégic 1000 3x/j. Ça fait un an…

  22. Bonjour,a savoir cette putain de maladie provient d un virus il faux le tuer par antibiotique car les calmants soulagent mais ne soigne pas bien vous sollicités votre médecin

  23. Bonjour,

    Il est bon de savoir que les antibiotiques ne guérissent pas des maladies virales.

    Cdlt,

  24. Les antibiotiques c’est pour les bactéries. En général on faitde la fièvre

  25. Bonjour,

    Mon premier post date du 18 Novembre 2015 et je reviens vers vous pour vous dire que depuis novembre 2015 et toujours sous colchicine, je n’ai pas eu de rechute de Péricardite, je croise les doigts…
    J’ai revu mon cardiologue le 10 Mars 2016 et il m’a dit que tout allait bien, la CRP est normale à 5, mais de continuer la colchicine pour encore 4 à 6 mois par prudence. Je fais encore attention de ne pas haire trop d’efforts de peur de rechuter.
    Bon ça va mieux mais comme il y a longtemps que je n’ai rien fait, dès que je fait quelque chose je me sens courbaturer de partout.
    Bon courage à vous.
    Annie

  26. Bonjour,
    Je souffre d’une péricardite depuis janvier 2016. Mon cardiologue m’a mis sur antibiotiques (augmentin 1000 mg sachet buvable trois fois par jour pour 4 boîtes) et sous abri inflammatoire (1 boîte de surgam 200 mg)
    Je me sens soulagée pour un jour et après petit effort conduite la douleur réapparaît. Je ressens en journée des vertiges au moindre effort. Dormir est très pénible il faut que j’intercale l’oreiller entre mon essèle gauche pour trouver le sommeil. Comment se soulager de cette maladie?

  27. C’est une péricardite bactérienne? Des antibiotiques depuis si longtemps?

  28. Bonjour,

    je fait des crise de péricardite depuis x temps , à chaque épisode je retourne au urgences tellement les douleurs sont intenses , mais c’est toujours la même chanson du repos et de l’aspirine , j’ai l’impression que personne comprend ma douleur … Cela fait des années que des crise reviennent à répétition , des fois elles sont espacé de quelque mois et quelque fois je suis tranquille pendant une année .. Mais jamais définitivement . Je ne c’est plus quoi faire car j’ai l’impression que allez voir un médecin pour mes douleurs c’est allez le faire chier encore une fois

  29. Bonjour,

    j’ai une pericardite virale mais le docteur viens d’ajouter à mon traitement les antituberculeux à cause de la respiration anormale, est ce un bon traitement pour moi qui ne presente aucun signe de tuberculose, repondez moi svp?

  30. La tuberculose peut être une cause de Péricardite. Y a t-il eut des cas.de tuberculose dans la famille? Parfois, c’est bien de voir un autre cardiologue, d’avoir plusieurs avis rtde se renseigner

  31. Bonjour,
    jai le pericardite depuis le 26 decembre 2012; sans vraiment connaitre apres plusieurs analyse la maladie, jai reste jusqu’au 02juillet 2013 pour enfin subir une ponction pericardite. malheureusement le mal revient au meme et je me contante a prendre des medicaments a savoir l’Aldactazine jaimerai avoir des conseils de votre part merci….

  32. Bonjour,
    Je souffre aussi de péricardite depuis qq années. Depuis décembre je suis sous cortisone (60 mg), évidemment colchicine ,et vit D et calcium et Nexium pour protéger l’estomac. Aujourd’hui on est arrivé petit à petit à 10 mg de cortisone , malheureusement, les douleurs ont recommencé , je prend donc en plus, de l’ibufene pour renforcer l’effet anti-inflammatoires,et ça va mieux.
    Une chose est sûre​, ai remarqué qu’il y a un lien entre la fatigue,ou le stress et mes péricardites.
    J’ai bcp lu ,sur le sujet . Beaucoup.
    Dans mon cas c’est une maladie auto-immune . Mon foie est inflamme aussi . Et mes articulations avant la péricardite souffraient bcp.
    Bref il ne me reste que à continuer les traitements car les inflammations laissent de mauvaises cicatrices sur le péricarde , le foie peut virer à un genre de cyrhose , et les articulations se détériorent.
    Cela vaut la peine de bien se faire soigner. Avec touuuuuuutes les analyses de sang que cela demande.
    Aussi , pour finir , j’ai remarqué que l’alimentation gluten free était parfaite pour rebooster son système immunitaire.ainsi que le sans-lait ,et sans-sucre.
    Dur à faire . Mais je n’ai plus le choix. Je me lance.
    Bonne santé à tous

  33. Bonjour,Mon premier post date du 18 Novembre 2015 et je reviens vers vous pour vous dire que depuis novembre 2015 et toujours sous colchicine, je n’ai pas eu de rechute de Péricardite, je croise les doigts…
    Bon je n’ai pas dû assez croiser les doigts car depuis mon dernier post, des rechutes je ne les comptes plus, environ une tous les 2 mois jusqu’en Novembre 2016^^, ou là j’en ai eu marre, je ne pouvais rien faire sans faire une rechute, sans compter que les traitements colchicine tous les jours et Kétoprofène pendant mes rechutes, me bousillaient mes reins et mon foie. Donc j’ai décider de tout arrêter et de me soigner par moi-même, depuis le début de l’Année 2017 j’ai troqué mon traitement médical contre « 5 Granules de Kallium carbonicum 7ch » (Homéopathie en pharmacie), et « 2 gélules de curcuma au poivre » matin et soir que j’ai trouvé en magasin BIO, le curcuma étant un puissant anti-inflammatoire, et comme les péricardites sont dû à une inflammation du Péricarde^^??? Je me suis dit que je ne risquais rien d’essayer… Et mes analyses sont revenues à la normale.
    Et depuis je touche du bois, plus de douleurs, plus de Péricardites, jai repris mes activités sans être essoufflée ni faire de rechutes^^… en un mot je revis…
    J’en ai parlé à ma pneumologue que j’ai fait « sourire » au début, mais qui à son tour a fait elle aussi des péricardites à répétions et est sous colchicine, et qui à ma dernière visite il y a 3 semaines m’a demandé le nom de ce que je prenais quand elle s’est aperçue que j’allais beaucoup mieux, elle en a pris note^^.
    J’espère vous avoir aidé.
    Bon courage et Bonne santé.

    Annie

  34. Bonjour,
    J’ai un léger d’épanchement péricardique depuis 1moi . J’ai commencé l’aspegic il y a 1semaine . Je voulais savoir si c’était grave ? Si il peut y avoir des complications ? Dans quelle position dormé vous pour avoir moin mal?

  35. Bonjour,

    Pour tous ceux qui ont eu une percardite; pouvez-vous me dire si cela est apparu après un vaccin ? Personnellement c’est mon cas j’essaye de voir si il y a un lien de cause à effet

  36. Bonjour,

    Bjr chère annie ,et a tout ceux qui me donnent du courage grace a leurs temoignage !!!enfin je t’ai retrouvé, JE NE RETROUVAIT PAS TON TÉMOIGNAGE. MOI EN UN MOIS ET 11Jours j ai eu deux pericardites ,colchimax aspirine et nopal bien sûr, 1MOIS DE TRAITEMENT cela fait 2MOIS MAINTENANT je suis au repos, essoufflée à l effort, petite douleur de temps en temps .j ai fini le traitement, je vais essayer tes Anti-inflammatoires pour voir .par contre je sent que ça tire côté gauche est ce normal? Comme si c’était est plus lourd .je suis guadeloupeene et je dois partir en France pour recherche de maladie auto-immunes au mois d’octobre et toi aurai tu une maladie auto immune qui aurai causé cela ,et vous les amis est-ce votre Cas?

    EN TOUT CAS BON COURAGE À VOUS TOUS ET MERCI POUR VOS TÉMOIGNAGE QUI ME DONNE DU ZÈLE!!

  37. Bonjour,
    Je réponds à « Ninotte » qui a laissé un post le 22 Août 2017, Il est vrai que quand tout va bien on oublie un peu de le publier et je m’en excuse.
    Aujourd’hui jai envie de vous faire part de mon expérience, à tous ceux qui me lisent, moi aussi j’ai eu des péricardites à répétition pendant 2 ans, et quand je croyais m’en être sortie je rechutais sans trop comprendre pourquoi, j’avais déjà publié des posts pour essayer de trouver une solution sans succès.
    Ma dernière péricardite date de Août 2016 tout en étant sous colchicine depuis 1 an et demi.
    Mon cardiologue et mon médecin généraliste on pensé à la maladie de lyme, une maladie auto immune, un virus, tout à été recherché sans résultats probants.
    Mes résultats d’analyses classique étaient désastreux, ma CRP, mes reins, mon foie plus rien n’était à la normale, mon médecin avait même pensé à une hépatite virale, il a donc a demandé une recherche qui heureusement s’est révélée négative.
    En septembre 2016 je suis allée faire une recherche sur mon ordinateur et j’ai vu qu’en prenant 5 granules matin et soir de « Kalium carbonicum 7ch », était un traitement pour les péricardites, donc j’ai troqué ma colchicine contre ces granules, sans en parler à personne au début, et puis j’ai recherché un anti-inflammatoire naturel puisque ces fameuses péricardites sont dû à l’inflammation du péricarde, et là j’ai trouvé le « curcuma » associé avec de la pipérine en gélules dans mon magasin bio je prends donc en plus des granules 1 gélule le matin au petit déjeuner et une au repas du soir.
    J’en ai parlé à mon médecin 2 mois après, qui est contre la médecine naturelle et que j’ai converti puisque je l’ai mis devant le fait accompli et qu’il ne savait plus quoi faire de mon cas, et il a donc accepté de me prescrire mes granules homéopathique avec renouvellement, qui sont remboursées par la SS et je m’achète le curcuma pour compléter et ça fait 1 an que ça marche pour moi et que je n’ai plus eu de péricardite, ma vie a changé…
    J’espère que mon expérience vous aidera et vous amènera à trouver une solution pour vous débarrasser de cette maladie qui détruit nos vies.
    Pour répondre à la question de « Ms » il est vrai que j’avais fait le vaccin de la grippe HN1 en début 2010 quand elle avait tant de ravage, mais je ne sais pas s’il y a un lien…

  38. Bonjour,depuis le mois de maïs 2017 j’ai eu une douleur très forte du coter droit .plus crampes aux bras commsi je fesait une crise cardiaque. Directions les urgences après quelques examin .le docteur me dit vous avez une pericardeite vital. Ok je découvre la pericardeite jusque-là je ne connaissais pas cette maladie..comme pour tout les pericardeitien aspegic 1000mg.colchimax..jai prie le traitement 3mois sans amélioration…ensuite je suis allez voir m’on médecin qui m’a mise sous ACUPAN20mg depuis je vais mieux bon courage à toutes et à tous…

Laissez un commentaire