Reflux gastro œsophagien

Par , le samedi 09 janvier 2016. Mise à jour samedi 09 janvier 2016
Classé dans:

Le Reflux gastro oesophagien (RGO) est une pathologie fréquente caractérisée par le passage dans l’œsophage d’une partie du contenu de l’estomac ; ce phénomène normalement intermittent et silencieux chez les personnes saines notamment après les repas devient excessif fréquent ou prolongé chez d’autres provoquant la survenue de symptômes désagréables telles des brûlures et régurgitations acides.

Reflux gastro oesophagien : Un volcan d'acidité !

Reflux gastro oesophagien : Un volcan d’acidité !

Causes du Reflux gastro oesophagien

Dans les conditions normales, la partie basse de l’œsophage appelée jonction oeso gastrique est étanche ; cette étanchéité est assurée par deux facteurs : le tonus permanent du sphincter inférieur de l’œsophage et la position intra-abdominale du cardia.

Le reflux gastro-œsophagien devient pathologique lorsque l’étanchéité de la jonction oeso gastrique n’est plus assurée : soit par insuffisance sphinctérienne (relaxations spontanées du sphincter inférieur de l’œsophage en dehors des déglutitions) soit par anomalie anatomique du cardia (hernie hiatale).

Quelles seront les conséquences d’un Reflux gastro oesophagien ?

Le contenue gastrique est acide, le passage prolongé de ce liquide dans l’œsophage est néfaste pour la muqueuse œsophagienne avec un effet corrosif qui pourra être à long terme responsable d’irritation (pyrosis), inflammation (œsophagite) hémorragie (hématémèse) rétrécissement (sténose peptique) et exceptionnellement de métaplasie (œsophage de Barrett) évoluant vers une cancérisation.

Qui est touché par le RGO ?

La population occidentale est plus touchée que la population asiatique et le reflux constitue chez les occidentaux la première cause de consultation en gastro-entérologie.

Les facteurs favorisants la survenue d’un reflux gastro-œsophagien

Les facteurs provoquant le reflux gastro-œsophagien sont le tabagisme, le régime pauvre en fibres et riche en sel, la sédentarité également.

Les signes du reflux

Les signes du reflux gastro-œsophagien ne sont pas spécifiques et il nécessite parfois des examens complémentaires pour poser le diagnostic ; les symptômes sont :

  • Des remontés acides dans la bouche,
  • Douleurs dans le thorax,
  • Toux chronique, crises d’asthme,
  • Troubles du sommeil, gingivite, carie dentaire.

Par ailleurs, la personne atteinte de reflux gastro-œsophagien peut n’exprimer aucun symptôme car un tiers des cas du RGO sont asymptomatiques.

Chez l’enfant, la symptomatologie est atypique : retard staturo-pondérale, bronchite à répétition, asthme, anémie.

Chez le nourrisson, le reflux est habituel et secondaire à l’adaptation du type digestif.

Comment faire le diagnostic ?

Le diagnostic du RGO est suspecté par les signes rapportés par le patient ; la fibroscopie digestive haute permet de rechercher les conséquences du reflux sur la muqueuse œsophagienne : œsophagite ou sténose ; mais elle peut être totalement normale malgré l’existence d’un RGO.

De plus, la fibroscopie permet de classer la maladie selon la classification de Los Angeles (du grade 0 jusqu’au grade D).

Le diagnostic est confirmé par la pH-métrie oesophagienne qui permet de mesurer l’acidité de l’œsophage par une sonde introduite via le nez dans l’œsophage : un pH inférieur à 4 confirme le diagnostic.

D’autres examens peuvent être demandés : manométrie œsophagienne, qui recherche une baisse du tonus du sphincter inférieur de l’œsophage ; la scintigraphie trouve aussi un intérêt dans les milieux spécialisés.

Comment traiter le Reflux gastro oesophagien ?

Le traitement du RGO peut être médical ou chirurgical ; les antihistaminiques anti H2 et les inhibiteurs de la pompe à protons sont efficaces et bien tolérés.

Régime alimentaire et mode de vie

Eviter les aliments gras et le tabagisme qui inhibent le sphincter inférieur de l’œsophage.

Le café, boissons alcoolisées, citron pressé et la vitamine c augmentent l’acidité de l’estomac et doivent être consommés avec précaution.

Surélévation de la tête du plan du lit en cas de RGO nocturne

Evitez le stress et les boissons gazeuses

Réduction du poids chez l’obèse

Augmenter les activités sportives et lutter contre la sédentarité

Attention ! Ne pas utiliser les commentaires pour les questions de santé au risque de ne pas recevoir de réponse ! Pour vos questions de santé, notre forum et un de nos médecins se fera le plaisir de vos répondre ! Merci.

Laissez un commentaire