Rubéole sérologie des anticorps

Par Dr. A. Bakzinski , le lundi 07 octobre 2013. Mise à jour mardi 17 novembre 2015
Classé dans:

La rubéole est une maladie éruptive de l’enfance habituellement bénigne. Contractée pendant la grossesse, elle est grave en raison du risque de malformation qu’elle fait courir au fœtus.

Le risque de malformations fœtales (neurosensorielles et cardiaques) est important avant 12 semaines d’aménorrhée (SA). Il est pratiquement nul passé 18 SA. Entre 12 et 18 SA, le risque est celui d’une surdité.

En France, grâce à la vaccination, l’incidence des rubéoles fœtales a grandement diminué.

Cinétique des anticorps

Au cours de la primo-infection rubéolique, les anticorps apparaissent « avec l’éruption », soit 16 jours en moyenne après le contage. Leur titre augmente « en 3 jours à 3 semaines » jusqu’à un plateau qui se maintient plusieurs mois puis redescend progressivement en quelques années jusqu’à un  taux résiduel (de niveau variable mais généralement faible).

La réponse anticorps est faite :

  • d’IgM présentes pendant 3 à 6 semaines pour ne plus jamais réapparaître même en cas de réinfection, témoignant donc d’une primo-infection ;
  • d’IgG, qui persistent toute la vie.

Le titrage des anticorps se faisait classiquement par inhibition de l’hémagglutination (IHA). Les techniques récentes (Elisa, immunocapture) permettent de rechercher facilement les anticorps de classe IgG et IgM et facilitent grandement le diagnostic.

Recherche de l’immunité rubéolique

L’examen sérologique permet de dépister les femmes non protégées et de les vacciner avant une grossesse.

Le seuil de positivité est de 25 UI/mL en IHA de 10 à 15 UI/mL en Elisa.

Recherche d’une rubéole chez une femme enceinte

La recherche d’anticorps IgG antirubéolique est obligatoire pour la déclaration de grossesse avant 12 SA. Si cette recherche est positive, il est inutile de la renouveler :

il n’y a pas de risque de primo-infection rubéolique. Si elle est négative, une surveillance clinique s’impose ainsi qu’une deuxième sérologie à 20 SA.

En cas de contage suspect, une sérologie est pratiquée et interprétée en se fondant sur la cinétique des anticorps rappelée plus haut.

Si le contage est récent (moins de 15þjours), la présence d’IgG indique une immunité ancienne. En l’absence d’IgG, il est nécessaire de rechercher les IgM en immuno- capture 15 à 30 jours plus tard (de façon à se trouver avec certitude dans le plateau de la réponse anticorps). Si la sérologie IgG est positive, il s’agit d’une rubéole dont le diagnostic est confirmé par la présence d’IgM spécifiques.

Si le contage date de plus de 15 jours ou si l’examen montre une éruption suspecte, la recherche immédiate d’IgM permet de dire s’il s’agit ou non d’une rubéole selon le schéma :

  • IgG+ IgM+ : rubéole ;
  • IgG+ IgM−: infection ancienne ;
  • IgG−IgM−: absence d’immunité ;
  • IgG−IgM+ : rubéole possible, refaire un prélèvement.

Dans les cas difficiles, il est possible de s’aider de l’indice d’avidité des IgG. Un faible indice d’avidité (seuil variable selon la technique) est en faveur d’une infection de moins de 2 mois ; un indice élevé –signe d’une infection ancienne– exclut une infection dans les 3 mois précédents.

Diagnostic de l’infection fœtale in utero

Il est assuré par la surveillance échographique et par la mise en évidence du génome viral dans le liquide amniotique après la 18e SA et au minimum 6 semaines après la séroconversion maternelle. En cas de recherche négative, il est recommandé de titrer les IgM en immunocapture dans le sang fœtal après 22 SA.

Recherche d’une rubéole chez un nouveau-né

Chez un nouveau-né suspect de rubéole congénitale, il est nécessaire de titrer par immunocapture les anticorps IgM, témoins de l’infection in utero(les anticorps IgG peuvent provenir de la mère).

La recherche du virus par culture ou PCR dans les sécrétions pharyngées n’est pas nécessaire au diagnostic. Elle est cependant pratiquée pour suivre l’excrétion virale qui peut être prolongée (un an) et impose d’isoler le nouveau-né.

Sources & bibliographie

  • René Caquet. 2010. 250 examens de labotaroire Prescription et interprétation. Edition Masson, Belgique, 384 p.

Attention ! Ne pas utiliser les commentaires pour les questions de santé au risque de ne pas recevoir de réponse ! Pour vos questions de santé, notre forum et un de nos médecins se fera le plaisir de vos répondre ! Merci.

Débats, discussions et commentaires : 7 commentaires.

  1. Bonjour,
    bonjour,j’ai éffectué un bilan de grossesse et le rendez vous avec ma gygy reste une semaine encore , j’ai remarqué que dans la sérologie de la rubéole l’IgG =15 UI/ml , c’est à dire qu’il est equivoque, est ce que ce taux est normal ou il faux faire quelque chose?est ce qu ‘il ya un probleme? svp aidez mois c’est ma 1er grossesse est elle est de 9 semaine maintenant

  2. Bonjour,
    Que ce qeu vedir serologie de la rubeole 1er positif /taux=20
    Je suis une femme enceint il ya deux moix

  3. Bonjour,
    je fais une sérologie de rubéole à 12SA et le résultat est de igg positif à 14UI/l avec igm positif à 4.08 (primo-infection probable à interpréter en fonction clinique)
    et 3semaine après, contrôle sérologique avec igg et igm non changé et stable (cicatrice sérologique probable avec igm résiduel ou igm non spécifique)
    en notant que à l’âge de 12 ans, j’ai déjà eu la rubeole, la varicelle et l’oreillon
    ma question: qu’est-ce qu’une cicatrice serologique? et est-ce qu’il y a un risque pour le foetus? est-ce encore une primo-infection ou réinfection car j’ai déjà une antécédent de rubéole ancienne dès l’enfance.
    Merci de votre réponse.

  4. Bonjour,

    Je me trouve dans un doute qui tue, je viens de recevoir mes analyse rubéole igg 87u/ ml, igm 0.5 et test de avidité 12 prier de me soulager je suis qu à 12 semaine (10 semaine de grossesse ).

    Merci par avance.

  5. Bonjour,

    Personne ne donne signe de vie, prier, est ce qu il existe une personne qui avait un test d avidité rubéole < 40 et son bebe est né sans secals,car mon igm est – et mon igg autour de 70 pendant 3semaine.

    Merci par avance.

  6. Bonjour,

    Sérologie de la rubéole
    Titre des IgG 25 UI/ml
    Positif
    Je suis à 12 Semaines de grossesse
    C’est grave j’ai peur

  7. Bonjour,j ai fait mon test et le résultat est igG positive igM négative
    Concentration anticorps 40 Ul/Ml. OO Ul/ Ml .et je suis inquiète je suis a 6 mois de la grossesse. Comment traité la rebelle. Merci

Laissez un commentaire