Salmonelloses

Par Dr. A. Bakzinski , le lundi 07 octobre 2013. Mise à jour mardi 17 novembre 2015

Les salmonelles sont la cause, chez l’homme, des fièvres typhoïdes et paratyphoïdes et de gastro-entérites dites salmonelloses mineures.

Clinique

Fièvres typhoïdes et paratyphoïdes

Les fièvres typhoïdes et paratyphoïdes sont dues à des salmonelles strictement adaptées à l’homme : S. typhi, S. paratyphi A, S. paratyphi C.Elles s’observent en France de façon épisodique chez des voyageurs au retour de pays en voie de développement où l’hygiène est précaire.

Après une période d’incubation de 1 à 2 semaines survient une fièvre en plateau accompagnée de maux de tête, d’anorexie, d’un état de torpeur (« tuphos »), de diarrhée. Dans les formes plus graves peuvent survenir des perforations intestinales, des myocardites.

Une antibiothérapie appropriée permet la guérison en une dizaine de jours. La convalescence est parfois longue. Un portage chronique de salmonelle s’observe après guérison chez 2 à 5 % des patients (coproculture systématique après la guérison).

Gastro-entérites

Les gastro-entérites, dues majoritairement à S. typhimurium et S. enteridis, se manifestent sous la forme de cas isolés, d’épidémies communautaires, de toxi-infections alimentaires collectives ou TIAC (plus de 70 % des TIAC sont dues à des salmonelles).

Elles sont dues à la consommation d’aliments contaminés consommés peu cuits, essentiellement les viandes (volailles principalement), les œufs et les produits laitiers.

La durée d’incubation, de 1 à 2þjours, dépend de la dose ingérée et des caractéristiques de la souche de salmonelle. Puis surviennent une fièvre, une diarrhée, des vomissements et des douleurs abdominales. L’évolution est le plus souvent favorable en 3 à 5 jours sans traitement. Une antibiothérapie est généralement prescrite aux personnes âgées, aux nourrissons, aux immunodéprimés chez lesquels l’infection peut être sévère.

Diagnostic bactériologique

Le diagnostic de fièvre typhoïde repose sur l’hémoculture, positive dans 90 % des cas durant la première semaine. Les salmonelles poussent facilement sur milieux ordinaires.

Le diagnostic de gastro-entérite repose sur la coproculture. L’ensemencement se fait sur milieux sélectifs pour salmonelles et shigelles. L’espèce est reconnue sur ses caractères biochimiques déterminés après ensemencement d’une galerie standardisée. Le sérovar est ensuite précisé.

Sérologie

Le sérodiagnostic de Widal-Félix contribue au diagnostic de fièvre typhoïde lorsque les hémocultures et les coprocultures restent négatives. Il consiste à mettre des dilutions du sérum du malade en présence d’antigènes O (antigène somatique) et H (antigène flagellaire) de Salmonella typhi, de Salmonella paratyphiA, B et C, et à rechercher une agglutination.

Une élévation parallèle et franche du taux de deux anticorps O et H supérieure à 1/320 permet le diagnostic de typhoïde ou de paratyphoïde.

Pour interpréter le sérodiagnostic de Widal, il convient de tenir compte des caractéristiques de chaque type d’anticorps :

  • l’anticorps anti-O apparaît vers le 8e jour, atteint vers le 12e jour des taux moyennement élevés (1/800), puis disparaît peu après la guérison clinique. L’antigène O est une mosaïque d’antigènes dont certains se retrouvent dans des salmonelles responsables d’infections digestives non typhoïdiques, des Yersinia, des brucelles et des Candida. Une réponse anti-O isolée ne permet donc pas de faire le diagnostic de typhoïde ;
  • l’anticorps anti-H apparaît plus tardivement, vers le 12e – 14e jour, atteint des taux plus élevés (1/1 600) et persiste plusieurs années, voire indéfiniment, à un titre moyen de 1/200. Il permet l’identification de la salmonelle en cause.

Il est également possible de rechercher les anticorps contre les salmonelles mineures : S. enteridis et typhimurium. Ce sérodiagnostic est peu pratiqué.

Remarque

Les fièvres typhoïdes et paratyphoïdes, les TIAC sont des maladies à déclaration obligatoire.

Sources & bibliographie

  • René Caquet. 2010. 250 examens de labotaroire Prescription et interprétation. Edition Masson, Belgique, 384 p.

Attention ! Ne pas utiliser les commentaires pour les questions de santé au risque de ne pas recevoir de réponse ! Pour vos questions de santé, notre forum et un de nos médecins se fera le plaisir de vos répondre ! Merci.

Débats, discussions et commentaires : Un commentaire.

  1. Bonjour,

    Merci pour cet article.

Laissez un commentaire