Symptômes du diabète

Par , le jeudi 28 janvier 2010. Mise à jour dimanche 22 novembre 2015
Classé dans:

Le diabète est une maladie connue comme une maladie silencieuse : en France on estime qu’il existe entre 500.000 et 800.000 diabétiques ignorant leur maladie.  Le diabète à son début ne provoque pas de signes cliniques et il n’est diagnostiqué que fortuitement lors d’un bilan sanguin ou lors de complications du diabète, d’où la nécessité de faire le dépistage du diabète et de savoir reconnaitre les symptômes du diabète des leur apparition chez toute personne suspecte (obèse, antécédents familiaux …)

Le diabète est une maladie silencieuse

On estime qu’en France il existe plus de 1 à 2 millions de diabétiques diagnostiqués, et au moins un demi-million de diabétiques qui ignorent qu’ils sont malades : Chez ces dernières personnes. En effet, lors du diagnostic du diabète il peut s’écouler jusqu’à 10 ans entre le temps du début de la maladie et le jour du diagnostic.

Dans la grande majorité des cas, le diabète est diagnostiqué à l’occasion d’une prise de glycémie pour une autre maladie ou dans le cadre d’un bilan préopératoire ; le patient ne ressent aucun des symptômes du diabète mais pourtant il est belle et bien diabétique.

Dans d’autres cas, le diabète est diagnostiqué lors d’une complication chronique, lors d’exploration d’une complication coronarienne ou d’un accident vasculaire cérébrale, dans ces cas on constate le diabète durant la période d’hospitalisation du patient.

Symptômes évocateurs du diabète

La manifestation de certains symptômes peuvent faire évoquer le diagnostique de diabète, le syndrome dit polyuro polydypsique est le plus caractéristique de cette maladie, il est fait d’une soif intense associée à des mictions fréquentes surtout pendant la nuit obligeant la personne à se lever plusieurs fois pendant la nuit. Ce syndrome est lié à la présence de glucose dans les urines quand le seuil de réabsorption rénale du glucose (1.70 g/l) est dépassé et le rein ne peut plus récupérer ce glucose.

Le syndrome polyuro polydypsique est un symptôme majeur du diabète mais malheureusement tardif, il faut néanmoins détecter le diabète plus précocement en recherchant :

Les antécédents familiaux de diabète : chez toute personne diabétique, la recherche du diabète doit être le plus précocement possible chez les enfants, il suffit d’effectuer une prise de sang et faire une glycémie à jeun sans attendre les manifestations du diabète pour le faire.

Présence de facteurs prédisposant au diabète : telle l’obésité, la sédentarité, chez ces personnes, chez ces sujets il faut aussi rechercher le diabète précocement par une prise de glycémie.

Ceci constitue donc le dépistage du diabète qui permet de traiter précocement le diabète et éviter la survenue de complications parfois irréversibles.

Les autres symptômes du diabète sont : Un amaigrissement inhabituel ou au contraire une prise de poids; une fatigue; des nausées, parfois des vomissements, une vision floue, chez les femmes, des infections vaginales fréquentes, chez les hommes et les femmes, des infections mycosiques, une sécheresse buccale, une lente guérison des plaies ou des ulcères, un prurit cutanéo-muqueux en particulier au niveau de l’aine et la zone vaginale.

Les symptômes de complications du diabète.

Parfois, le diabète est diagnostiqué lors de l’une de ses complications, il ne faut pas atteindre jusqu’à ce stade pour consulter un médecin, car à ce stade la maladie diabétique atteint un stade avancée et fait beaucoup de dégâts.

Les complications du diabète sont en premier lieu vasculaires : macrovasculaires (les gros vaisseaux) telle l’insuffisance coronarienne, l’infarctus du myocarde, et extracardiaques telle l’accident vasculaire cérébral, l’artérite des membres inférieurs. Et microvasculaires : néphropathies et rétinopathies diabétiques. Et atteinte nerveuse (neuropathies) avec le pied diabétique.

Ainsi, on voit bien que les complications du diabète sont graves et touchent tous le corps de l’homme, et les symptômes du diabète seront dans ce cas celles de la maladie conséquente de ces complications, d’où la nécessité du diagnostic précoce et du dépistage systématique chez les patients à risque.

 

Attention ! Ne pas utiliser les commentaires pour les questions de santé au risque de ne pas recevoir de réponse ! Pour vos questions de santé, notre forum et un de nos médecins se fera le plaisir de vos répondre ! Merci.

Débats, discussions et commentaires : 3 commentaires.

  1. je m’adresse a vous , car j’ai fait un doppler et il est normale ,
    je les fait par ce que la nuit je me réveille avec des crampes dans les jambes surtout en bas des jambe et jusqu’au orteil ,
    sa me fait me lever et mêtre les pieds a terre pour que sa s’arrête
    et quand je reste trop longtemps debout ses pareil j ‘ai des fourmiment dans les cheville
    si vous pouvez me renseigner je suis inquiète

  2. @riou: les crampes musculaires est un symptômes fréquemment vues chez les personnes qui ont le diabète, surtout s’ils prennent de l’insuline,ces crampes peuvent être causées par plusieurs causes:
    1-soit un taux bas de potassium dans le sang (vous pouvez éviter ça en mangeant des aliments riches en potassium: bananes, yaourt nature, abricots, patate)
    2-ou un taux bas de calcium dans le sang
    3-la neuropathie diabétique est une autre cause plus fréquente.
    Je vous conseille de bien parler avec votre médecin, sur le contrôle de votre glycémie et éventuelles analyses sanguines.

  3. Thanks for your publication. One other thing is that often individual states have their unique laws which affect homeowners, which makes it quite difficult for the the legislature to come up with a whole new set of guidelines concerning property foreclosure on people. The problem is that a state possesses own legal guidelines which may interact in an adverse manner in terms of foreclosure procedures.

Laissez un commentaire