Tachycardie Ventriculaire

Par , le mercredi 07 novembre 2012. Mise à jour dimanche 22 novembre 2015
Classé dans:

La tachycardie ventriculaire ou TV est une tachycardie régulière dont le point de départ se situe au-dessous de la bifurcation du faisceau de His. Due à l’éclosion d’un foyer ectopique (centre de commande anormal) ou à un phénomène local de ré-entrée, elle submerge les centres normaux d’automatisme supra-ventriculaire. Une T.V. est dite soutenue si elle nécessite une intervention pharmacologique ou électrique pour être réduite ou si elle dure plus de trente secondes; sinon la T.V. est dite non soutenue.

Clinique

Les tachycardies ventriculaires sont le plus souvent ressenties comme une tachycardie régulière à début brutal, généralement mal tolérées sur le plan hémodynamique, avec chute tensionnelle, collapsus, insuffisance cardiaque aiguë, malaise lipothymique, voire syncope.

Electrocardiogramme

Il s’agit d’une tachycardie régulière à complexes QRS larges d’origine ventriculaire, et elle se définit par une salve de 3 extrasystoles ventriculaires (ou plus).

  1. Tachycardie : fréquence cardiaque > 120 bat/min (jusqu’à 200)
  2. Complexes QRS larges > 0,16 sec
  3. Dissociation auriculo-ventriculaire (souvent l’onde P est invisible)
  4. Présence de complexe de capture : lorsqu’une une onde P réussit à prendre commande et conduit le ventricule donnant un complexe QRS fin et interrompt un instant la TV on aura ainsi un complexe QRS fin précédé d’une onde P c’est la capture du ventricule par l’oreillette.
  5. Complexe de fusion : fusion entre un complexe d’origine ventriculaire avec un autre d’origine supra-ventriculaire donnant un aspect intermédiaire.
  6. Extrasystoles ventriculaires de morphologie identique sur un tracé précédent
  7. Critères de concordance : si les complexes QRS dans les dérivations précordiales sont tous dirigés vers le bas ou vers le haut.
Tachycardie ventriculaire

Tachycardie ventriculaire avec complexe de capture (Capture beat) et complexe de fusion (Fusion beat). Photo © fireengineering.com

Tachycardie ventriculaire : complexe de fusion (flèche) et de capture (étoile)

Tachycardie ventriculaire : complexe de fusion (flèche) et de capture (étoile). Photo © sciencedirect.com

Diagnostic différentiel de la tachycardie ventriculaire

Il se fait avec le Bloc de branche mais surtout avec la tachycardie supra ventriculaire (TSV). La question à se poser devant une tachycardie à complexes QRS larges : Est-ce une tachycardie d’origine ventriculaire (TV) ou supra ventriculaire (TSV) ?

  • En faveur d’une TSV : Complexes QRS identiques à ceux d’un ECG sinusal antérieur, si tracé anormalement irrégulier toléré par le patient.
  • En faveur d’une TV : Complexes QRS larges, réguliers,  sans onde P visible, tous les QRS pointent vers le haut en précordiales.

Le test à l’ATP permet de faire la différence ; en cas de tachycardie supraventriculaire, l’injection d’une ampoule d’ATP (contre indiquée dans la maladie asthmatique) casse la tachycardie, permettant de voir apparaître le rythme atrial sous jacent, elle entraine également un ralentissement très net de la fréquence cardiaque. En cas de tachycardie ventriculaire, l’ATP est totalement inefficace

Causes

Plusieurs causes peuvent être responsables d’une tachycardie ventriculaire :

  • Infarctus du myocarde en phase aigue
  • Séquelle d’infarctus du myocarde
  • Médicaments : digitaliques, annti-arythmiques, antidépresseurs tricycliques
  • Drogues : cocaïne, amphétamines, caféine, nicotine, alcool
  • Troubles ioniques : hypokaliémie, hyperkaliémie, acidose
  • Myocardite
  • Cardiomyopathie dilatée
  • Cardiomyopathie hypertrophique

Traitement

Traitement médical

  • Xylocaïne : 01 mg/kg en IVL, soit 50 à 75mg en bolus puis 20 à 50 µ/kg/min au pousse seringue électrique (PSE).
  • Cordarone (associée ou seule) surtout si la TV est rapide ou mauvaise fonction VG :  5 mg/kg en IVL en 30 min (à diluer dans 100 – 200 cc de SG5%), puis dose d’entretien 1200 – 1800mg en 24h (existe des ampoules 150 – 300mg) les effets secondaires c’est l’hypotension, bradycardie, torsade de pointes

Cardioversion

  • Cardioversion d’emblé si collapsus cardiovasculaire ou arrêt cardiaque ou mauvaise tolérance neurologique : en débutant à 150 joules après une petite sédation par valium ou hypnovel en titration.

Attention ! Ne pas utiliser les commentaires pour les questions de santé au risque de ne pas recevoir de réponse ! Pour vos questions de santé, notre forum et un de nos médecins se fera le plaisir de vos répondre ! Merci.

Débats, discussions et commentaires : 3 commentaires.

  1. Bonjour,

    Après une echocardiographie sans deceler d´anomalies mais pendant un test d´effort il s´est présenté une tachychardie ventriculaire non soutenue Après avoir fait un cateterisme qui n´a pas donné de troubles d´origine ischemique, le cardiologue a recomandé à mon mari de 76 ans ( sans pression arterielle élevée, colesterol normal)une aspirine infantile par jour un betabloquant par jour une estatine de derniere generation ainsi que de l´amiodarone premiere semaine 3x200mg par 24h, deuxieme semaine 2x 2oomg par 24h et troisieme semaine 1x 24h. il a commencé le traitement aujourd´hui. En lisant le prospectus, je suis très méfiante pour ne pas dire paniquée quand aux effets secondaires considérables, bref que pensez-vous de ce traitement et y a t-il d´autres solutions? Merci de votre réponse

  2. Bonjour,

    j’ai eu une tachycardie ventriculaire mon coeur battait à 16O bpm(juillet 2014)
    je suis sous: traitement Cordarone10mg et Proton 5mg maintenant pas d’extrasystoles sur 4 ECG fait avec interval d’un mois entre eux je ne sens absolument rien aucune douleure.Est ce que cela veut dire que mon coeur est guerri pas de risque majeur,ou ça peut revenir?

    Merci

  3. Bonjour, j’ai fais une tv il y a 4jour avec pres de 240 pulsasion par minute. On m’a prescrit du cordarone 200mg dont 3 comprimé par jour. Aussi j’ai été injecté du même produit. Mais je reste toujours inquiet malgré que mon etat ce soit stabilisé.

Laissez un commentaire