Thrombose veineuse profonde (TVP)

Par Boussekine Fatima Zohra , le lundi 04 avril 2011. Mise à jour dimanche 22 novembre 2015
Classé dans:

Une thrombose veineuse profonde (TVP) c’est une obstruction d’une ou de plusieurs veines du membre inferieur par un caillot de sang qui se forme généralement dans une veine profonde de la jambe.

Les veines sont les vaisseaux sanguins qui ramènent le sang vers le cœur.  Les veines profondes de la jambe sont des grosses veines qui passent par les muscles des mollets et des cuisses. Elles ne sont pas les veines visibles contrairement aux veines périphériques situées juste en dessous de la peau que leur dilatation donne des varices.

Dans la thrombose veineuse profonde, le flux sanguin dans la veine est partiellement ou complètement bloqué par un caillot sanguin.

Les veines de la jambe sont le siège le plus fréquent pour une TVP. Les veines de la cuisse sont moins touchées. Rarement, d’autres veines profondes dans le corps peuvent être bloquées par des caillots sanguins.

Pourquoi les caillots sanguins se forment dans les veines de la jambe ?

Habituellement, il n’y a pas de caillots dans le sang, ce dernier circule rapidement à travers les veines, et n’a pas l’habitude de caillots. Le flux sanguin dans les veines est aidé par les mouvements des jambes sous l’action de la contraction musculaire qui comprime les veines. Parfois, une thrombose veineuse profonde survient sans raison apparente.

Toutefois, il existe des facteurs de risque de thrombose veineuse profonde qui sont:

  • L’alitement (Immobilité) prolongé : qui entraine un écoulement lent du sang dans les veines, donc le sang devient plus susceptible de se coaguler. Les situations dans lesquelles il existe une immobilité sont :
    • Une intervention chirurgicale qui dure plus de 2 heures : c’est la cause la plus fréquente d’une TVP. Le flux sanguin dans les veines de la jambe peut devenir très lent, car les muscles sont anesthésiés donc ils ne compriment pas les veines, ce qui rend un caillot plus susceptibles de se produire. Certains types de chirurgie (en particulier les opérations sur le bassin ou les jambes) augmentent plus le risque de thrombose veineuse profonde.
    • Toutes maladies qui nécessitent l’immobilité prolongée : par exemple en cas d’immobilisation plâtrée après une fracture. Les gens qui sont admis dans les unités de soins intensifs ont à un risque accru de faire une thrombose veineuse profonde.
    • Les longs trajets en avion, en train ou en voiture : peuvent augmenter légèrement le risque de développer une TVP.
  • Atteintes de la paroi interne de la veine : elles augmentent le risque de formation de caillots sanguins. Par exemple, une thrombose veineuse profonde peut endommager la paroi de la veine. Ainsi, si vous avez une thrombose veineuse profonde, alors vous avez un risque accru de développer une autre dans le futur. Dans certaines situations telles que la vascularite (inflammation de la paroi veineuse) et certains médicaments (par exemple, certains médicaments de chimiothérapie) peuvent endommager la veine et augmenter le risque d’avoir une TVP.
  • Certaines situations qui entrainent l’augmentation de la coagulation du sang tel le syndrome néphrotique et syndrome des antiphospholipides. Certaines maladies rares héréditaires peuvent également provoquer la coagulation du sang plus facilement que la normale, comme la mutation du facteur V Leiden.
  • Antécédents familiaux de TVP.
  • La pilule contraceptive et l’hormonothérapie substitutive : qui contiennent des œstrogènes qui peuvent favoriser la coagulation du sang. Les femmes qui prennent la pilule ou l’hormonothérapie substitutive ont un risque légèrement plus augmenté de développer une thrombose veineuse profonde.
  • Les personnes atteintes de cancer ou d’insuffisance cardiaque : Parfois, une thrombose veineuse profonde se produit chez une personne chez qui un cancer n’a pas encore été diagnostiqué.
  • Les personnes âgées plus de 60 ans : sont plus susceptibles de développer une thrombose veineuse profonde, surtout si elles sont alitées ou ils souffrent d’une maladie grave comme le cancer.
  • La grossesse : elle augmente le risque. Environ 1 femme sur 1.000 développe une TVP pendant sa grossesse, ou dans les six mois après son accouchement (post-partum).
  • L’obésité : elle augmente également le risque.
  • Le sexe masculin : Les hommes ont tendance à développer une TVP plus que les femmes.
  • La déshydratation.

Quels sont les symptômes d’une thrombose veineuse profonde?

Une thrombose veineuse profonde se développe le plus souvent dans une veine profonde en dessous du genou. Les symptômes typiques sont la douleur, la rougeur, la chaleur, le gonflement du mollet et la diminution du ballottement du mollet.

Parfois, il n’existe pas de symptômes et une TVP sera diagnostiquée seulement à l’occasion d’une complication telle l’embolie pulmonaire.

Quels sont les examens complémentaires nécessaires ?

Si la TVP est suspectée deux tests sont couramment utilisés:

  • Le dosage sanguin des D-dimères : cet examen détecte les fragments de produits de dégradation d’un caillot de sang. Un taux élevé signifie qu’il existe probablement un caillot sanguin dans une veine. Mais malheureusement, le test peut être positif dans d’autres situations, en cas d’une intervention chirurgicale récente ou de grossesse. Par conséquent un test positif ne diagnostique pas une TVP.
  • L’échographie Doppler : elle est utilisée pour visualiser le flux sanguin dans les veines des jambes et détecter toute obstruction à l’écoulement sanguin.

Parfois, ces tests ne sont pas concluants à 100% et d’autres tests s’avèrent nécessaires. la phlébographie de contraste est un autre test qui peut être fait. Dans cet examen, un produit de contraste est injecté dans les veines des jambes.

Quelles sont les complications d’une TVP ?

Lorsqu’un caillot sanguin se forme dans une veine de la jambe il reste le plus souvent collé à sa paroi, les symptômes ont tendance à s’installer progressivement. Toutefois, il existe deux principales complications possibles: L’embolie pulmonaire et le syndrome post thrombotique.

L’embolie pulmonaire (EP)

Dans un petit nombre de cas de thrombose veineuse profonde, une partie du caillot sanguin se rompt et passe dans la circulation sanguine, ce passage, on l’appelle embolie, vers le cœur, puis elle va se coincer dans un vaisseau sanguin pulmonaire, c’est ce qu’on appelle une embolie pulmonaire.

Une petite embolie pulmonaire ne cause pas de symptômes. Une EP moyenne peut causer des problèmes respiratoires et des douleurs thoraciques. Une grande EP peut entrainer l’effondrement et la mort subite. On estime qu’environ 1 personne sur 10 avec une thrombose veineuse profonde non traitée va élaborer un EP assez grande pour causer des symptômes ou la mort.

Le syndrome post-thrombotique

Sans traitement, jusqu’à 6 personnes sur 10 qui ont une TVP vont développer des symptômes à long terme qu’on appelle le syndrome post-thrombotique. Les symptômes se produisent en raison de l’augmentation du débit et de la pression du sang dans les autres veines pouvant affecter les tissus du mollet. Les symptômes varient et peuvent comprendre : une douleur au niveau du mollet, un inconfort, une enflure, et des éruptions. Un ulcère de la peau peut se développer dans les formes graves.

Le syndrome post-thrombotique est plus susceptible de se produire si la TVP se produit dans une veine de cuisse, ou s’étend jusqu’une veine de la cuisse à partir d’une veine du mollet. Il est également plus fréquent chez les personnes obèses, et dans ceux qui ont une thrombose veineuse profonde récidivante dans la même jambe.

Quels sont les objectifs du traitement de thrombose veineuse profonde?

Les objectifs du traitement sont:

  • Empêcher le caillot de s’étendre sur la veine et s’agrandir; Cela peut empêcher la formation d’une embolie pulmonaire.
  • Réduire le risque de développement d’un syndrome post-thrombotique.
  • Réduire le risque d’apparition d’une nouvelle thrombose veineuse profonde dans l’avenir.

Quel est le traitement de la thrombose veineuse profonde ?

Les anticoagulants

Les anticoagulants ne dissolvent pas le caillot comme certains en pensent, mais ils empêchent l’élargissement du caillot présent et la formation de nouveaux caillots.

La warfarine est l’anticoagulant habituel. Il prend quelques jours pour donner son effet, c’est pour cela les injections de l’héparine sont utilisées en parallèle avec la warfarine dans les premiers jours (en général cinq jours) avec un effet immédiat.

La durée du traitement anticoagulant varie d’une personne à une autre.

Les bas de contention

La plupart des gens qui développent une thrombose veineuse profonde sont conseillées de porter des bas de compression, pour réduire le risque d’une thrombose veineuse profonde récurrente, ce traitement peut également réduire le risque de développer un syndrome post-thrombotique. Les bas de contention doivent être portés chaque jour, pendant au moins deux ans. Et en cas de syndrome post-thrombotique, il est conseillé de les pendant plus de deux ans.

Autres traitements

Parfois, d’autres traitements peuvent être envisagés. Par exemple:

  • Le traitement thrombolytique avec des médicaments tels que la streptokinase ou l’urokinase. Ces médicaments peuvent aider à dissoudre les caillots sanguins. Ce n’est pas un traitement de routine mais parfois il est utilisé chez les personnes ayant une TVP sévère ou avec une embolie pulmonaire importante.
  • Parfois, une opération appelée embolectomie est fait pour éliminer le caillot sanguin de la veine de la jambe ou de l’artère pulmonaire.

Comment prévenir  les thromboses veineuses profondes?

  • Si possible, éviter les longues périodes d’immobilité, comme la position assis pendant plusieurs heures.
  • Les principales opérations avec un risque de thrombose veineuse profonde sont les opérations de la hanche, du bas-ventre, et de la jambe. Une anticoagulation prophylactique en post op avec mobilisation précoce permet en général d’éviter ce genre de complications.
  • En cas de long voyage par avion, train, ou voiture il faut essayer de faire des pauses et de sortir de la voiture pour marcher quelques mètres . Aussi, il faut essayer de faire travailler les muscles du mollet tout en restant assis dans le siège si vous voyager en avion.
  • Les gens obèses ont un risque accru de développer une thrombose veineuse profonde. diminuer son poids et suivre un régime est une prophylaxie efficace dans ce dernier cas.

Attention ! Ne pas utiliser les commentaires pour les questions de santé au risque de ne pas recevoir de réponse ! Pour vos questions de santé, notre forum et un de nos médecins se fera le plaisir de vos répondre ! Merci.

Débats, discussions et commentaires : 6 commentaires.

  1. une personne hémodialysée, alitée, tuberculeux, qui a des tics suite à une dépression nerveuse, mal nourrit (manque d’appétit)…. et qui présente une tvp de la jambe gauche (pied, jambe et cuisse gonflés) s’achant qu’elle a une fistule dans le bras gauche, est ce que la dialyse peut être la cause de cette tvp, svp répondez moi urgence pour pouvoir prendre des mesures de précaution.

  2. Bonjour,
    en novembre 2012, j’ai eu une thrombose veineuse profonde traitée par « Préviscan » et en juin 2013 j’ai eu la guérison. Depuis plus rien.
    Je viens de faire une récidive et depuis samedi je suis sous « Xarelto 15mg » 1 comprimé matin et soir aux repas durant 3 semaines puis « Xarelto 20mg » pendant 3 mois.
    Je suis âgé de 78 ans, 3 fois par semaine je vais en salle de gym et travaille le cardio: 20mn de l’elliptique et 20 mn de tapis 3km à 3km5 par séance, ensuite abdos lombaires pectoraux.
    Je n’ai jamais fumé, ne boit pas
    La 1èer fois j’avais fait un voyage avion en Turquie.
    Cette fois je suppose il y a 3 semaines, j’ai fait un périple en voiture de 2000kms en 1 semaine: Marignane-Arcachon avec une nuit à Toulouse. En cours de parcours je m’arrête 2 fois, dans la journée Arcachon-Barbezieux aller retour 300 kms. Au retour, Arcachon Lourdes et nuit à Toulouse. Toulouse Marignane avec arrêts.
    Comment se fait-il que je récidive et quels soins apportés à l’avenir.
    Durant ces 3 mois, dois-je reprendre le sport.
    Merci de votre réponse

  3. Bonjour,
    Un ami a ete hospitalise d’urgence a la suite de violentes douleurs dans le ventre mon ami a ete opere il y a plusieurs annees 15 ans environ
    on lui a enleve un poumon puis un rein peu de temps apres il a eu une prothese du genoux au debut de l ‘ annee il a eu aussi une infiltration pour une hernie discale la semaine avant son hospitalisation en urgence ou il aete sous perfusion (3 produits) et avec une pompe a morphine il est decede 8 jours apres on aurait dit a ses proches qu’il avait eu une embolie est ce possible si non quoi . Merci

  4. Bonjour,

    Merci beaucoup c très bénéfique

  5. Bonjour,
    Mon copain a une thrombose veineuse profonde et estvtres fatigués.
    Il pense que faire l amour peut être dangereux pour lui vu que sa pompe son cœur et son énergie.
    Pourriez vous me confirmer cela svp?
    Ét aussi cigarette et café sont ils pas dangereux quand on a une trombone veineuse profonde?
    Merci de m’éclairer sur ce sujet .
    BIEN à vous.
    Maria

  6. Bonjour,

    je suis du Sénégal.ma jambe gauche est enflé depuis depuis 2003,j’ai fait des traitements au niveau différent hôpital mais on m’a dit que j’ai une thrombose veineuse profonde.je souffre énormément si vous pouvais m’aider a m’orienter quelques soit le pays pour avoir un bon traitement.

Laissez un commentaire