Vitamine B12

Par Dr. A. Bakzinski , le mardi 15 octobre 2013. Mise à jour lundi 16 novembre 2015
Classé dans:

Présente dans de nombreux aliments d’origine animale mais rare dans les végétaux, la vitamine B12 (cyanocobalamine) est absorbée dans l’iléon terminal, après s’être conjuguée au facteur intrinsèque (FI) sécrété par les cellules de l’estomac.

Elle circule dans le sang, fixée sur des molécules de transport : les transcobalamines.

Le complexe vitamine B12 – transcobalamine II ou holotranscobalamine (désormais dosable dans le plasma) est la forme active de la vitamine B12. Stockée dans le foie, la vitamine B12 est indispensable à l’action de l’acide folique sur l’érythropoïèse.

La carence en vitamine B12 reproduisant celle des folates, les deux dosages, folates et vitamine B12, sont toujours couplés.

Valeurs usuelles

Vitamine B12 : 200 à 900 ng/L (150 à 700 pmol/L).

Facteurs de conversion :

  • ng/L ×0,738 = pmol/L ;
  • pmol/L ×1,355 = ng/L.

Folates sériques : 5 à 15 μg/L (12 à 35 nmol/L).

Folates érythrocytaires : > 200 μg/L (450 nmol/L).

Clinique

Anémies mégaloblastiques (déficits en vitamine B12)

Les carences en vitamine B12 provoquent des anémies normochromes macrocytaires avec présence dans la moelle d’érythroblastes de grande taille (mégaloblastes) au cytoplasme basophile (moelle « bleue ») avec asynchronisme de maturation nucléocystoplasmique. Une hémolyse intramédullaire est responsable de l’anémie.

L’hémolyse n’étant pas périphérique, il n’y a pas d’hyper-réticulocytose. Une neutropénie et une thromboppénie sont habituelles.

La maladie de Biermer survient après 40 ans, surtout chez la femme. Elle est due à l’absence de facteur intrinsèque en rapport avec la production d’autoanticorps antifacteur intrinsèque. La vitamine B12 est effondrée. La fibroscopie montre une atrophie gastrique en aires nacrées. La maladie est frequemment associée à d’autres pathologies auto-immunes.

Les gastrectomies totales (surtout après 10 ans), ou subtotales (lorsque le moignon s’atrophie secondairement), les gastrites atrophiques du sujet âgé, les malabsorptions sont également cause d’anémies mégaloblastiques par carence en facteur intrinsèque.

Les malabsorptions (maladie cœliaque, entéropathies inflammatoires, grêles courts, etc.) sont la cause de carences en vitamine B12.

Hypervitaminémie B12

L’augmentation de la concentration sérique de la vitamine B12 est fréquente dans l’alcoolisme chronique, quasi constante dans la leucémie myéloïde chronique.

Sources & bibliographie

  • René Caquet. 2010. 250 examens de labotaroire Prescription et interprétation. Edition Masson, Belgique, 384 p.

Attention ! Ne pas utiliser les commentaires pour les questions de santé au risque de ne pas recevoir de réponse ! Pour vos questions de santé, notre forum et un de nos médecins se fera le plaisir de vos répondre ! Merci.

Débats, discussions et commentaires : Un commentaire.

  1. Bonjour,

    Une étude dans le Journal of the American Geriatrics Society montre que les personnes âgées ont des niveaux inférieurs de sang d’une substance chimique appelée homotranscobalamin II qui effectue vitamine B12 dans les cellules, ils ont donc besoin des taux sanguins élevés d’avoir des niveaux de tissus normaux .

Laissez un commentaire