Pourquoi le pied du diabetique est il vulnérable?

Par Dr. M. Diab , le dimanche 17 octobre 2010. Mise à jour dimanche 22 novembre 2015
Classé dans:

Le pied du diabétique est plus vulnérable que celui des non diabétiques le rendant la première cause d’amputation en dehors des amputations traumatiques.

Cette vulnérabilité est liée surtout à la neuropathie diabétique, le pied du diabétique souffre d’une diminution de la sudation, donc une sécheresse cutanée, qui est source de fissurations, elles-mêmes sont une porte d’entrée pour les infections.

Cette neuropathie entraine aussi une insensibilité à la douleur d’où la présence de traumatismes indolores (ex: brulures des pieds causées par le sable chaud de la plage)

La neuropathie entraine aussi des déformations au niveau du pied, les points d’appui de la plante du pied changent, ce qui expose à un épaississement de la peau en regard qui devient comme un clou qu’on appelle « durillon » ou « cor », qui à cause de la pression va entrainer un cisaillement des parties profondes, ensuite s’abcède, et une fois la croute superficielle se détache, va s’évacuer et donne une lésion circulaire, profonde et entourée d’hyperkératose : c’est le fameux « MAL PERFORANT PLANTAIRE »

A coté de cette neuropathie diabétique, on a une atteinte de la vascularisation chez le diabétique, ce qui donne la réputation d’évolution fâcheuse et grave des lésions au niveau du pied du diabétique pouvant aller jusqu’à la gangrène sèche qui une fois infectée, évoluera vers la gangrène humide.

Le pied est une zone vulnérable chez le diabétique, nécessitant de prendre des précautions particulières.

Corrigé et validé par la rédaction

Attention ! Ne pas utiliser les commentaires pour les questions de santé au risque de ne pas recevoir de réponse ! Pour vos questions de santé, notre forum et un de nos médecins se fera le plaisir de vos répondre ! Merci.

Laissez un commentaire