Allergie aux pollens ou pollinoses

Par
, Mise à jour le ,
Allergie au pollen
L'Allergie au pollen est l'une des allergies les plus fréquente au monde. Copyright Brooke Novak.

L’allergie aux pollens est une des allergies la plus fréquente au monde et elle est en constante progression; en France, on estime que plus d’un quart des Français sont atteint de ce type d’allergie, les tranches d’âges les plus touchés sont les jeunes et jeunes adultes. Mais les âges extrêmes sont également touchés.

Qu’est-ce que le pollen?

Le pollen est un grain libéré par les des plantes à grain (par l’élément mâle libéré par la fleur)  et permet la reproduction par la fécondation par le pollen sur le stigmate d’une fleur femelle.

Comment en rentre en contact avec ces pollens?

Les pollens sont des grains de très petites tailles (20 à 55 micromètres de diamètre), ils sont plus importants au printemps et en été, dans ces saisons ils sont présents en atmosphère que nous respirons normalement. Certaines (pas tous) de ces pollens provoquent des réactions allergiques (pollinoses).

Symptômes

Les symptômes de ce type d’allergie sont principalement :

Rhinite allergique (ou rhume de foins) : caractérisé par une rhinite qui survient toujours dans la même période de l’année. Cette rhinite se manifeste par : écoulement nasale, éternuement répétitif, démangeaisons et nez bouché.

Conjonctivite allergique : Allergie qui touche les yeux, et se manifeste par un œil rouge, avec des larmoiements et démangeaisons de l’œil et du palais et parfois de l’oreille. La conjonctivite allergique au pollen s’accompagne fréquemment par une rhinite allergique.

Crise d’asthme : une allergie respiratoire qui se caractérise dans ce cas par l’apparition d’une crise de dyspnée expiratoire (sifflement lors de l’expiration) avec toux et essoufflement. Ceci arrive particulièrement en période de pollinisation et on parle d’alerte aux pollens.

Fatigue : la fatigue pendant la période de pollinisation devient handicapante pour la vie professionnelle, obligeant la personne a rester chez soi pendant une longue période (2 à 3 mois).

Comment éviter les allergies aux pollens

L’éviction totale du pollen est impossible, mais il existe quelques mesures qui permettent de réduire considérablement l’exposition aux pollens au moment de la pollinisation :

Limiter l’exposition personnelle :

  • suivre les bulletins polliniques
  • Porter un chapeau et des lunettes de soleil,
  • ne pas se frotter les yeux
  • Se doucher dès la rentrée à la maison et avant d’aller se coucher
  • En période d’alerte : porter un masque
  • aération de la maison (tôt le matin ou en fin de journée)
  • ménage avec aspirateur équipé d’un filtre HEPA

Limiter l’exposition extérieur:

  • éviter de sortir en période de forte pollinisation, mais si obligé, préférer sortir en voiture vitres fermés, ou à pied en fin de journée.
  • ne pas sécher le linge à l’extérieur vu que le pollen se dépose sur le linge mouillé
Allergie aux pollens ou pollinoses
3.8 (75.56%) 9 votes

Publié initialement le : samedi 09 juin 2018
A propos de l'auteur
Dr. Abdelouaheb Farhi

Le Dr. Abdelouaheb Farhi est le rédacteur en chef du site comment guérir depuis 2008, il est médecin spécialiste en anesthésie réanimation.