Bouffées de chaleur

Par
, Mise à jour le ,
image par default
image par default

Les bouffées de chaleur représentent le symptôme le plus fréquent d’une ménopause ou d’une préménopause. Elles surviennent chez les 2/3 des femmes en préménopause et quasiment chez la totalité en ménopause.

Qu’est-ce qu’une bouffée de chaleur ?

C’est une sensation de chaleur passagère accompagnée de rougeur au niveau du visage et de transpirations. Leur cause est inconnue, mais elles peuvent être liées aux changements survenant au niveau de la circulation sanguine.

Ils surviennent à la suite de la dilatation des capillaires situés près de la surface de la peau, ce qui induit une rougeur cutanée. La transpiration est courante aussi et traduit une hyperthermie. Parfois, elles sont accompagnées de palpitations et de frissons.

Les bouffées de chaleur et la transpiration surviennent aussi de nuit, ces sueurs nocturnes peuvent interférer avec le sommeil.

Visuellement, les bouffées de chaleur se traduisent par une rougeur cutanée au niveau du visage et du cou.

Combien vont-elles durer les bouffées de chaleur ?

La durée et l’intensité des bouffées de chaleur est variable, de quelques mois voir pour toute la vie chez certaines femmes. En règle générale, leur effet s’estompe avec le temps, mais faire attention à certains facteurs déclenchants permettrait d’atténuer leurs effets :

  • Le stress.
  • La caféine.
  • L’alcool.
  • Les aliments épicés.
  • Les vêtements serrés.
  • La chaleur.
  • Le tabac.

On pourrait vous conseiller aussi :

  • De rester calme et sereine : essayez toujours de garder votre sang froid. Portez des vêtements légers à fibres naturelles comme le coton.
  • Exercez vous à la respiration abdominale profonde, d’abord à rythme lent (six à huit respirations/minute) pendant 15 minutes matin et soir ou si vous ressentez des bouffées de chaleur.
  • Exercice quotidien : marche, natation, vélo ou encore danse.
  • Les oreillers chillow : vous maintiennent au frais toute la nuit et peuvent vous être utiles.

Parlez à votre médecin d’une possible hormonothérapie à base de TSH, qui pourrait empêcher la survenue de bouffées de chaleur chez de nombreuses femmes, efficace aussi contre la sécheresse vaginale ou encore les troubles de l’humeur. Quoique même à court terme, un traitement hormonal s’avère souvent risqué avec formations de caillots sanguins et inflammation vésiculaire. Il existe aussi d’autres sortes de traitement :

    • Délivrés sans ordonnance : Vitamine B, E. L’ibuprofène.
    • Délivrés uniquement sur ordonnance : Catapres, Clonidine et Aldomet comme antihypertenseurs. Pilules contraceptives. Les antidépresseurs : Zoloft, Paxil et Effexor. Provera et Megace. Neurontin
      • Le soja : Les œstrogènes végétaux retrouvés dans les produits du soja tels les isoflavones réduisent les bouffées de chaleur. Le soja est donc recommandé.
      • L’actée à grappes noires : utile à court et moyen terme contre les bouffées de chaleur et les sueurs nocturnes avec comme principal effet indésirable les troubles gastro-intestinaux.
      • L’huile d’onagre : souvent utilisée bien qu’il n’y ait pas de preuve tangible quant à son efficacité. Les effets secondaires comprennent nausées et diarrhées. Contre-indiqué chez les femmes sous anticoagulants.
      • Lin : Son utilisation n’est pas prouvée aussi, il existe sous forme de graines et d’huile.

    Y a-t-il d’autres thérapies alternatives contre les bouffées de chaleur ?

    Bien que l’utilisation des plantes a donné lieu à des résultats prometteurs, d’autres études sont en cours afin de mieux cerner les avantages et les méfaits de ces thérapies alternatives.

    Et en raison de leurs effets secondaires, ou de la possible interaction médicamenteuse, il est nécessaire de consulter avant l’utilisation des plantes ou des herbes. Il faut savoir que leur fabrication n’est pas réglementée, ce qui rend un peu moins légitime leur utilisation.

    Les plantes ou herbes utilisées en cas de bouffées de chaleur sont :

    Dans tous les cas parlez-en à votre médecin avant tout traitement possible. Gardez dans votre esprit aussi que les bouffées de chaleur sont temporaires et que vous restez en mesure de les supporter sans aucune forme de traitement.

    Bouffées de chaleur
    Cet article vous a-t-il plu ? Veillez S.V.P voter

    Publié initialement le : vendredi 05 octobre 2012
    A propos de l'auteur
    Dr. Abdelouaheb Farhi

    Le Dr. Abdelouaheb Farhi est le rédacteur en chef du site comment guérir depuis 2008, il est médecin spécialiste en anesthésie réanimation.

      • thevent 9 avril 2011 à 14 h 37 min

        bonjour
        moi je n’en peut plus ! j’ai des bouffées de chaleur qui ne s’arrêtent plus et qui durent en tre 1 heure et 2 heures la nuit avec sueurs très importantes ! la journée c’est pareil mais un peu moins longues sauf lorsque la fin de journée arrive !
        j’ai le moral à 0 car je ne dors presque plus et je suis extrêmement fatiguée !
        j’ai essayé le ths, les médecines naturelles… mais rien n’y fait !
        que faire ?

        Répondre
      • Loulou 5 novembre 2013 à 8 h 25 min

        Bonjour,

        J’ai 43 et je vie la même situation que toi , les bouffées de chaleurs ne me lâches pas , genre à toutes les minutes et la nuits c’est pire , je suis fatiguée , angoissée
        Envie de rien même plus capable de travailler , j’ai commencer la prise de pilules contraceptive et depuis je me sens beaucoup mieux plus de bouffée , Jedda pis revoir le
        Doc pour voir si je continue ou s’il va me donner un autre truc car sinon impossible de fonctionner ! Voilà en espérant que tu essayera la pilule et que ça te repose 🙂

        Répondre
      • nikette 12 mars 2015 à 18 h 59 min

        Bonjour, moi ménopausée depuis 8 ans et je n’avais jamais eu de bouffées de chaleur et voilà que depuis bientôt 1 mois en fin de journée vers 18 heures bouffées à gogo et ca dure jusqu’au coucher , j’en peux plus et d’après le médecin pas grave et pas de traitement , en gros il s’en fout ….. que faire ????

        Répondre
      • Sweetlilou 4 janvier 2016 à 10 h 21 min

        Bonjour,les bouffées de chaleur sont surtout insupportables durant la nuit, c’est pourquoi il faut améliorer le confort de la literie pour dormir mieux. L’utilisation d’un coussin ou surmatelas rafraichissant peut être une très bonne aide. En effet, le surmatelas ou coussin rafraichissant permet de nuancer la température de votre lit à volonté et au degré près, dans une gamme allant de 18° à 48° ! Le secret de son fonctionnement est un circuit d’eau, dont la température est modulée par un thermo-contrôleur.En savoir plus sur:http://coussin-matelas-rafraichissants.confort-domicile.com/

        Répondre
      • Martin 8 mars 2016 à 22 h 30 min

        Bonjour,
        J’ai 50 ans et je prenais du Livial et ça aller mieux mais la j’ai du arrêter car j’ai peur car j’ai du colhesteroll et la c’est l enferre je ne dort plus je suis dures nerf et je suis très fatiguée envie de rien le cela fait 5 jour que je prend du Yam + une autre plante mais bon c’est très dure je ne sais pas quoi faire reçu de me m’aider

        Répondre
      • marie 21 septembre 2017 à 12 h 40 min

        Bonjour,

        Le vélo d’appartement est le meilleur remède pour les bouffées de chaleur, avant c’était l’horreur la nuit et le jour je n’en pouvais plus ! depuis que je fais 10 km par jour tout les matins en 30 mn sur mon vélo d’appartement je n’ai pratiquement plus de bouffées de chaleur. J’ai 63 ans et je revis de plus ça fait du bien et mets en forme pour la journée ! alors n’hésitez pas et tenez moi au courant du résultat !

        Répondre