Masque de grossesse

Par , le samedi 28 mai 2011. Mise à jour dimanche 22 novembre 2015, Classé dans: .


Le masque de grossesse ou encore appelé chloasma gravidique, est une hyperpigmentation brune, beige ou grise-bleu de la peau du visage, survenant chez les femmes enceintes. Il touche généralement les pommettes, la lèvre supérieure, le front et le menton des femmes âgées entre 20-50 ans. Il est du aux changements hormonaux pendant la grossesse.

Le chloasma est plus fréquent chez les femmes enceintes, en particulier celles de l’Amérique latine et de l’Asie. Les femmes avec la peau sombre, sont les plus touchées. Il touche 70% des femmes enceintes, surtout celles brunes. Il apparait à partir du 4ème mois de grossesse. L’exposition au soleil aggrave l’apparition du chloasma. Le chloasma peut survenir en dehors de la grossesse en cas d’exposition au soleil, de prise de traitement contraceptif oral.

Causes du masque de grossesse

Chez les femmes enceintes, il existe une augmentation du taux d’œstrogène, de progestérone, et d’hormone stimulante des mélanocytes (MSH) au cours du deuxième et du troisième trimestre de la grossesse. L’augmentation des hormones féminines entrainent une hyperproduction de mélanine (le pigment foncé). Cependant, on pense que le masque de grossesse est du au taux élevé de progestérone, et non pas celui d’œstrogène ou de MSH.

Des études ont montré que les femmes ménopausées qui reçoivent un traitement hormonal substitutif de progestérone sont plus susceptibles de développer le chloasma que les femmes ménopausées recevant des œstrogènes seuls.

Localisation du masque de grossesse

Le masque de grossesse est caractérisé par une décoloration ou une hyperpigmentation principalement sur le visage. Il existe 03 localisations principales du chloasma : le centre de la face, les pommettes et la mandibule. Le masque de grossesse centrofacial est la forme la plus répandue du chloasma et comprend le front, il touche les joues, la lèvre supérieure, le nez et le menton.

Le masque de grossesse malaire touches des pommettes. Et le type mandibulaire est spécifique à la mâchoire. Les parties supérieures du cou peuvent être touchées dans le chloasma. Rarement, le masque de grossesse peut toucher d’autres parties du corps comme les avant-bras.

Comment le masque de grossesse est-t-il diagnostiqué ?

Le masque de grossesse est habituellement facilement diagnostiqué par l’aspect typique de taches cutanées brunes sur le visage. Les dermatologues diagnostiquent souvent le chloasma par un examen visuel de la peau. Une lumière noire ou la lumière de Wood (340-400 nm) peuvent aider au diagnostic du chloasma. Rarement, une biopsie de peau peut être nécessaire pour aider à éliminer les autres causes de cette hyperpigmentation cutanée locale.

Quel est le traitement du masque de grossesse ?

Le masque de grossesse disparait après 6 mois de l’accouchement. S’il persiste des crèmes médicamenteuses doivent être appliquées. La thérapie la plus fréquente au cours de chloasma est l’utilisation des crèmes d’hydroquinone. Le dermatologue va prescrire la crème qui convient à la peau de la femme.

Comment prévenir l’apparition du masque de grossesse ?

Parfois, le masque de grossesse peut être prévenu en évitant l’exposition au soleil pour le visage. Dans la plupart des cas, la prévention est difficile. Il faut éviter le soleil pour ne pas aggraver le chloasma. Si l’exposition au soleil ne peut pas être évité, il faut porter un chapeau et des lunettes de soleil.

A propos de l'auteur

Laissez un commentaire