La ménopause : comprendre c’est quoi la ménopause

Par
, Mise à jour le ,
image par default
image par default

La ménopause est un phénomène normal survenant chez les femmes à un certain âge. Le terme « ménopause » est couramment utilisé pour décrire les changements survenant chez la femme après l’arrêt des menstruations, marquant la fin de la période reproductive.

C’est tout simplement la fin des menstruations. Il y a une diminution progressive de l’activité de l’ovaire et de la production d’œstrogène chez la femme âgée. Ce processus s’accélère autour de 40 ans avec une phase de transition connue comme la préménopause.

Généralement, les dernières menstruations apparaissent vers 40, 50 ans et plus rarement après 60 ans. Elle peut se voir aussi plutôt chez les habituées du tabac. Les femmes remarquent alors des changements menstruels : raccourcissement du cycle, règles abondantes et occasionnelles… Jusqu’à leur interruption définitive.

Il existe une grande variation de la symptomatologie de la ménopause chez la femme. 75% des femmes présentent des bouffées de chaleur. Les bouffées de chaleur nocturnes sont encore plus fréquentes et donnent lieu à des insomnies chroniques. On remarque aussi des troubles de l’humeur, des sécheresses vaginales, des rapports sexuels douloureux et des troubles urinaires. Il faut tout de même souligner le caractère transitoire de ses symptômes, le corps étant en pleine mutation et devant s’adapter à ces changements. L’hormonothérapie substitutive serait cependant utile afin de rendre moins pénible ces symptômes.

Cause de la ménopause ?

La femme est née avec un nombre défini d’ovules, siégeant au niveau des ovaires. Ces ovaires produisent aussi des hormones : Œstrogènes et Progestérone, qui régulent la menstruation et l’ovulation. La ménopause survient lorsque les ovaires ne fournissent plus d’ovules chaque mois et il n’y a plus de menstruation de ce fait.

A la naissance, les femmes ont environ 1 à 3 millions d’ovules. Elles en possèdent encore 400 000 lors des premières menstruations. Et moins de 10 000 à la ménopause. Un faible taux d’ovules est perdu par menstruation, les autres, soit le plus grand nombre, sont éliminés par atrophie.

En temps normal le FSH est l’hormone responsable de la croissance du follicule ovarien pendant la première moitié du cycle. A l’approche de la ménopause, les ovules restant deviennent plus résistants à l’hormone FSH et les ovaires produisent beaucoup moins d’œstrogène.

L’œstrogène exerce un effet sur plusieurs parties du corps ; Les vaisseaux sanguins, le cœur, les os, les seins, le système urinaire, les reins et le cerveau. Ce qui expliquerait les nombreux effets liés à la ménopause. Il y a aussi une diminution de production de la testostérone, responsable des troubles de la libido.

Quand la ménopause survient après l’âge de 40 ans, elle est considérée comme « naturelle » et fait partie des phénomènes du vieillissement. Mais elle peut survenir plutôt chez certaines femmes, résultat d’une chirurgie comme l’hystérectomie, ou après altération des ovaires après chimiothérapie. En règle, les ménopauses survenant avant l’âge de 40 ans et ce quelque soit la cause sont dites « ménopauses précoces ».

La ménopause post-chirurgicale.

Survient chez une femme non ménopausée après une ablation des ovaires par un procédé appelé « ovariectomie bilatérale ». La ménopause apparait brutalement avec une symptomatologie encore plus marquée qu’au décours d’une ménopause naturelle.

Indication d’une ovariectomie bilatérale : Elle est le plus souvent indiquée dans le traitement d’un cancer du col utérin, de l’endomètre et de l’ovaire. Elle peut être indiquée aussi pour des pathologies non cancéreuses, tels les fibromes utérins, l’endométriose ou en pathologie infectieuse.

Quelles chirurgies impliquent une ovariectomie bilatérale ?

L’hystérectomie peut inclure parfois, mais pas toujours, une ovariectomie. Celle qui ne l’incluse pas n’induit donc pas à une ménopause.

Elle peut se voir aussi dans d’autres chirurgies :

En chirurgie abdominale : Dans le cadre d’un traitement du cancer du côlon et du rectum. Bien qu’elle consiste en l’ablation de la partie inferieure du côlon et du rectum, elle peut inclure aussi l’ablation partielle ou totale des ovaires et de l’utérus.

Exentération pelvienne : Indiquée pour les récidives de cancer du col de l’utérus malgré un traitement chirurgical ou une radiothérapie, avec ablation de la plupart des organes pelviens : utérus, col utérin, ovaires, trompes de Fallope, vagin, vessie et un segment du rectum.

Quels sont les traitements médicaux provoquant une ménopause ?

Certains traitements comme la chirurgie pelvienne peuvent endommager les ovaires et ce genre de traitement n’induit pas toujours à la ménopause car les dégâts occasionnés aux ovaires peuvent être minimes.

Comment se passe une ménopause naturelle ?

La ménopause naturelle est l’interruption des menstruations sans qu’elle soit influencée par toute sorte de traitement médical. Chez une femme normale, le processus est graduel et comprend (03) phases :

La pré ménopause : Survient typiquement quelques années avant la ménopause, lorsque les ovaires commencent progressivement à produire moins d’œstrogènes. Elle se poursuit jusqu’à la ménopause ou les ovaires ne libèrent plus d’ovules. Durant ses deux dernières années, le taux d’œstrogènes s’effondre. Les premiers symptômes liés à la ménopause peuvent se voir dès cette phase.

La ménopause : Les dernières menstruations remontent à plus d’un an. Les ovaires ne libèrent plus d’ovules et ne produisent quasiment plus d’œstrogènes.

La post ménopause : Ce sont les années qui suivent la ménopause. Les symptômes liés à la ménopause comme les bouffés de chaleur semblent mieux tolérés par femmes, bien que les risques liés à la chute du taux d’œstrogène augmentent avec l’âge.

Les ménopauses prématurées :

Elles peuvent êtres liées à des phénomènes d’ordre génétique, auto-immun ou médical.

Tout comme on pourrait présenter les situations suivantes :

Insuffisance ovarienne prématurée : Les ovaires produisent normalement beaucoup d’œstrogène et de progestérone. Mais leur taux peuvent s’effondrer si pour des raisons inconnues les ovaires ne libèrent plus d’ovules. Quand cela se produit avant l’âge de 40 ans, ça peut être considéré comme une insuffisance ovarienne prématurée mais qui contrairement à la ménopause prématurée n’est pas irréversible.

Ménopause secondaire ou induite : Ablation des ovaires pour des raisons médicales comme le cancer de l’utérus ou encore l’endométriose . Elle peut être aussi due à une altération des ovaires par radiation ou chimiothérapie.

Quels sont les symptômes de la ménopause ?

La plupart des femmes qui approchent de la ménopause ou déjà ménopausées se plaignent de bouffées de chaleur, d’une soudaine sensation de chaleur qui se propage sur le haut du corps souvent accompagnée de rougeur et de sueurs. Les bouffées de chaleur sont bien tolérées par la plupart des femmes, moins chez d’autres.

Les autres symptômes fréquemment rencontrés sont :

  • Menstruations irrégulières.
  • Les insomnies.
  • La fatigue.
  • La dépression.
  • L’irritabilité.
  • Les troubles d’humeurs.
  • Maux de tête.
  • Palpitations.
  • Douleurs musculaires.
  • Modification de la libido.
  • Sécheresse vaginale.
  • Perte du contrôle de la vessie.

Comment savoir si je suis en ménopause ?

Lorsque vous commencez à percevoir les signes de la ménopause, soit vous la soupçonnez vous même, soit c’est votre médecin qui vous confirmera après lui avoir décrit vos différents symptômes. Deux tests très simples peuvent déterminer avec précision à quel stade de la ménopause vous êtes. Votre niveau d’hormone (FSH) va considérablement augmenter en même temps que les ovaires commenceront à se refermer; ces résultats seront confirmés par un test sanguin.

De plus, les parois vaginales s’amincissent, et les cellules vaginales contiendront moins d’œstrogène. Votre médecin fera un prélèvement sur vos parois vaginales – simple et indolore – et analysera ce prélèvement afin de confirmer l’atrophie ; l’amincissement et la sècheresse du vaginale. Il serait utile de préciser au médecin le nouveau caractère irrégulier de vos menstruations. Ceci pourrait l’aider à situer votre ménopause.

Les problèmes de santé associés à la ménopause.

La chute du taux d’œstrogènes liée à la ménopause a été associée à un certain nombre de pathologies qui deviennent plus fréquents avec l’âge.

Après la ménopause, les femmes sont plus susceptibles de souffrir de :

  • Ostéoporose.
  • Maladies cardiaques.
  • Incontinence et atteinte intestinale.
  • Problèmes neurologiques (risque accru de la maladie d’Alzheimer).
  • Diminution de l’élasticité cutanée (apparition des rides).
  • Diminution du tonus musculaire.
  • Altération de la vision, la cataracte et la dégénérescence maculaire.

Il existe cependant des médicaments sensés diminuer les risques liées à la ménopause.

Prise de poids et ménopause

La prise de poids est très courante durant la transition ménopausique. Une étude a montré que les femmes pourraient prendre 6 à 7 kilos durant cette période. De plus, il y a un changement dans la forme corporelle avec un passage de la forme en poire à la forme en pomme. Il y a aussi la diminution de 5% du taux métabolique chaque décennie. Enfin le ballonnement est un symptôme fréquent de la ménopause.

Que faire ? D’abord il faut exclure une hypothyroïdie dont l’incidence augmente avec l’âge. Augmentez votre activité physique et apprendre à surveiller votre poids.

La ménopause : comprendre c’est quoi la ménopause
Cet article vous a-t-il plu ? Veillez S.V.P voter

Publié initialement le : mercredi 19 septembre 2012
A propos de l'auteur
Dr. Abdelouaheb Farhi

Le Dr. Abdelouaheb Farhi est le rédacteur en chef du site comment guérir depuis 2008, il est médecin spécialiste en anesthésie réanimation.

    • BIJOU 14 mai 2010 à 14 h 31 min

      Bjr,
      Vraimentle sujet traité de la ménopause est très important,moi aussi j’ai 44ans,j’ai 5 enfts et je ne sais pas si je suis entrée dans une période de ménopause car mes dernieres règles ,je ne les ai eu que pour deux ou trois jours et il n’y avait que qlq goutes ce qui m’a inquitété trop.
      Merci pour votre soutien,j’ai vraiment besoin de vos conseils le plus rapidement possible pour faire un test de grossesse en se basant sur votre retour.
      Merci encore.

      Répondre
      • Dr. A. Bakzinski 15 mai 2010 à 1 h 07 min

        Oui ça peux être la ménopause comme ça peux être une grossesse ! il faut pas atteindre l’avis d’un médecin pour faire un test de grossesse 😉

      • BIJOU 3 juin 2010 à 19 h 00 min

        Merci Dr pour votre reponse ,j’aurais mes prochaines regles dans deux ou trois jours à compter d’aujourdd’hui,alors je vais voir si je suis en periode de regles je vous informe de ce qui s’est passé et si je n’ai pas mes régles alors j’accede à tester pour m’assurer de mon cas,surtout que je ne peux pas avoir d’enfants,j’en ai 5,j’en peux plus.
        Je vous tiendrais au courant Dr dans les prochains jours.
        Encore une fois merci.

      • nana 24 novembre 2016 à 12 h 58 min

        Bonjour,

        Moi oci j’ai 44ans mai celibataire..mon cycle est bien et meme la duree des regles,mais dernierement je sens des douleurs au niveau des ovaires mmsi mes perte sont blanches et oci mes seins se regonflent apres mes regles et me font mal…svp,eske c la menopause?

    • wafa 28 mai 2010 à 14 h 50 min

      bonjour,

      j’ai 36 ans, je suis en insuffisance ovarienne depuis maintenant 5 ans 🙁 j’ai tout les symptômes que vous avez cité en haut .

      j’ai pris trisquence pendant 2 ans puis climaston 1/10 ouis 1/10 puis on m’a redonné le 1/10 car j’ai eu des problemes de douleurs aigues au niveau des seins et aussi ventre gonflé et une asthenie terrible.
      en ce moment , je suis sous GYDRELLE PHYTO . au début , ça allait mais après 1 mois , ça reprend les bouffées de chaleur , l’insomnie , l’angoisse etc …

      s’il vous plait ,je suis perdue 🙁 j’ai pris presque 5 ans à admettre que déjà , je ne pourrai jamais avoir d’enfants mais si en plus je ne peux pas avoir une vie normal car mon activité sexuelle n’est plus la même et je suis souvent incapable de faire les choses de tous les jours .
      le sport , par exemple , moi qui est si active , je me retrouve sans armes devant l’asthénie et qui me pousser à arrêter le sport ..

      en gros , je tourne en rond

      que puis je faire ???
      merci beaucoup

      Répondre
      • BIJOU 3 juin 2010 à 19 h 04 min

        Ma chere Wafaa,vraiment je n’ai pas de reponse pour toi car je ne suis pas très connaisseuse dans la medecine mais j’espère que ton cas sera pris en considération par un docteur tel Dr. A. Bakzinski et qui vous donnera suite et satisfaction.
        Bonne chance.

      • wafa 3 juin 2010 à 23 h 14 min

        merci bijou

        très très gentil de ta part. je ne demande plus qu’à vivre normalement comme tous le monde..

        à chaque fois que j’ai les bouffées de chaleur ou que je me sens très fatiguée à tel point que j’ai du mal à faire mes activités de tout les jours meme les plus banales ; j’ai les larmes aux yeux . en fait , je me sens juste dereglée …

        à bientôt et merci encore
        wafa

      • Dr. Pierre kovi 19 juin 2010 à 22 h 35 min

        Bonjour wafa, apparament votre traitement hormonal n’est pas assez éfficace : soit il existe un déficit dans la dose de votre traitement substititif (climaston) ou bien une résistance quelque part a mon avis tu dois en parler a votre gynécologue ( ou endocrinologue) avec éventuellement un bilan hormonal pour voir ou en est le taux de vos hormones (FSH notamment)

    • Dame 17 juin 2011 à 19 h 26 min

      Bonjour,
      J’ai 45 ans et je suis en ménopause car je ressens quelques fois des bouffées de chaleur.Je n’ai que 2 enfants et j’aimerai en avoir d’autre mais cela fait 6 ans que j’attends car j’avais fait une fausse couche. Puis 2 ans plus tard quand je suis allé voir mon gynécologue et il ma dit que mes trempes sont bouchés. Pouvez vous svp me trouver une solution pour cela?
      Merci.

      Répondre
      • Carla 19 janvier 2015 à 3 h 23 min

        Slt, ma chère on peut pas tout avoir dans la vie. Tu vois ça l’autre se plaigne parce qu’elle ne peut pas enfanter. Toi tu as 2 tu demandes encore. Vous l’homme vous êtes insasiable

    • laurenne 6 septembre 2011 à 13 h 21 min

      Bonjour,
      j’ai 49 ans réglée très régulièrement sans problème
      Voila que j’ai un retard de 18 jours je suis enceinte ou ménopausée? j’ai mal à la poitrine parfois dans le bas du ventre pas de bouffés de chaleur pourtant je vis en corse c’est dire comment interpréter les signes enceinte ou pas ?

      Répondre
    • DEMOTAIS 4 mai 2013 à 19 h 38 min

      Bonjour, je ne vis plus depuis que je n’ai plus mes règles, devient folle coupée de ma vie sexuelle, affective, et professionnelle, seule au monde! 49 ans trop dur envie de suicide!

      Répondre
    • darbon genevieve 20 mai 2013 à 11 h 35 min

      Bonjour,j ai 60 ans et ai été menopausee a 52 ans a la suite d une chimio apres cancer de la vessie .brutalement je reprends tres mal aux seins bilatéralement et un peu aux ovaires
      a 60 ans ca me parait anormal et cest tres pénibles; puis
      je avoir une expliquation ,medecin ou autre

      Répondre
    • Carla 19 janvier 2015 à 3 h 32 min

      En avril je suis diagnostiquée pour un cancer du sein droit stade 3 avec des ganglions touchés on a enlevé tout le sein . Je suis opere en mai 2014. J’ai fait 8 séances de chimio c’était vraiment dur. Mnt j’ai presque terminée avec la radiation. J’ai des bouffées de chaleur qui m’empêche de dormir stp aide moi. De plu j’ai mal a l’endroit irradié et ça devient tout noir calcine. J’ai 37 ans j’ai pas encore d’enfants et j’aimerais bien en avoir. Aide moi pour les bouffées de chaleur

      Répondre
      • Dr. Abdelouaheb Farhi Dr. A. Farhi 28 janvier 2015 à 15 h 02 min

        @Clara Les bouffées de chaleur sont fréquentes lors du traitement d’un cancer du sein, ça peut être en relation avec une ménopause naturelle ou induite par la chimiothérapie, parfois c’est un effet indésirable du traitement hormonale adjuvant. Donc pas d’affolement n’arrêtez pas votre traitement et rapporter à votre médecin traitant ces effets. Tenez nous au courant 🙂

    • jacquiniot 3 mars 2015 à 15 h 41 min

      Bonjour,
      Voila cela a fait 20 ans que j’étais sous énanthone , a 30 ans on m’a enlevé l’utérus, le col de l’utérus et un ovaire car j’avais une endométriose, 1 an de traitement avant l’intervention pour me mettre en ménopause artificielle, suite a l’intervention ou l’on devait me faire une hystérectomie totale , le chirurgien lui en a décidé autrement pendant l’intervention et m’a donc laissé un ovaire sans me demander mon avis; Résultat quelques mois après je me refaisais opérer pour la même raison mais au lieu de m’enlever il a décider d’en faire autrement et a enlevé de l’endométriose et m’a laissé l’ovaire, rebelote une autre fois, un an après et bien évidémment je suis retombé malade 1 an après mais j’ai refusé l’intervention car je savais qu’il en ferait qu’a sa tête, j’aurais pu changer de chirurgien mais marre de me faire opérer. Donc m’a gynéco depuis tout se nombre d’année m’a mis sous énanthone et je ne vous dis pas le désastre sur ma santé 20 ans après. Je l’ai arrêté en juin et depuis quelques mois je souffre dans mon corps du a des douleurs , kyste ovaire droit, côté gauche j’ai des douleurs jusque dans le périné et je sent une petite boule , je suis super fatigué ( la ménopause normal est arrivé il y a 2 ans car j’ai senti un grand chamboulement dans mon corps et psychologique et encore aujourd’hui et des rétentions d’eau qui me rende dingue) mais la réponse de ma gynéco c’est que je dois supporter, que j’allais avoir une ostéoporose énorme suite a son traitement, j’ai aussi un problème de nerf pendual, et avec ces douleurs au périné les rapports sont douloureux, j’ai 51 ans et je n’en peut plus, que faire pour avoir une vie normal ? Dois t-on opérer pour m’enlever l’ovaire restant, car là j’y coure si cela peut me soulager. Car j’ai en permanence mal au ventre comme si j’allais avoir mes règles, c’est insupportable, les jambes qui gonflent , je fais du sport, je fais attention a mon alimentation mais surtout je souffre et je gonfle au secours, la ménopause c’est souffrir ? merci

      Répondre
    • sandra 15 mars 2015 à 8 h 50 min

      Bonjour,
      J ai 40 ans , j ai eu un cancer du seins a 38 ans tumorectomie avec 6 chimio 3 fec et 3 taxotere et 42 séances de radiothérapie. Voilà j ai terminé tout mes traitements il y a eu 1 an en janvier.mes règles sont revenue en janvier pendant 1 semaine et la plus rien. J ai vue la gygy qui me dit au il faut encore attendre avant de dire que je suis en ménopause, ah oui je suis aussi en l’hypothyroïdie je suis a 175 mg de levothyrox. Je suis hyper fatigué 10kg de prise de poids depuis 1 an voilà mon parcour

      Répondre
    • leroy 27 mars 2015 à 19 h 11 min

      Bonjour, voila j ai u mes regle le 14 mars mais depuis mal au seins et qui me demange douleur en bas du ventre envie de vomir le matin avent de me lever es que c et la menopose j ai 50 ans

      Répondre
    • Chantal 10 juillet 2015 à 15 h 48 min

      Bonjour,
      J’ai 49 ans et première fois que je suis en retard dans mes règles ,présentement de 10 jours ! Suis je dans entrée dans la ménopause ?
      J’ai un peu le ventre plus dur que d’habitude et j’ai eu quelques symptôme genre mal de ventre mais peu!

      Merci encore

      Répondre
    • Martin 26 septembre 2015 à 12 h 32 min

      Bonjour,

      J’ai subi une hystérectomie il y a 2 ans sans ablation des ovaires, j’ai 44 ans, mais depuis environ 1 mois mes seins gonflent et sont un peu douloureux. Est-ce du au fait que je sois peut-être en pré-ménopause?

      Merci pour vos réponses

      Répondre
    • Monique boucher 6 novembre 2015 à 14 h 55 min

      Bonjour,

      Je suis une femme de 64 ans ayant eu en 2015 l’hystérectomie depuis ce temps j’ai commencer à avoir dès chaleur avec une sensation comme si j’étais pour tomber sans connaissance et quelque fois avec j’ai des petits maux de tête.J’ai déjà fait une thrombose phlébite et je ne peut pas prendre d’hormone et de plus j’ai le symdrome du côlon irritable c’est quoi et que faire merci!

      Répondre
    • nadine 25 janvier 2016 à 7 h 15 min

      Bonjour,j’ai 44 ans et je voudrais avoir un enfant j’ai eu mes regles au mois de décembre et se mois ci rien j’ai mal au tétons et j’ai des pertes blanches j’ai fait test de grossesse mais négatif suis je enceinte ou pas suis je en pré ménopause .
      Merci

      Répondre
    • coco 5 avril 2016 à 9 h 42 min

      Bonjour,
      bj j’ai eu mal aux tetons une semaine environ pertes blanches et j’ai enormement mal quand j’ai des rapports j’aimerai savoir si c’est la premenaupose ou la menopause j’ai 52 ans merci cdlt

      Répondre
    • kyfood 24 mai 2016 à 14 h 13 min

      Bonjour,
      J’ai 52 ans et recherche encore notre premier enfant avec mon mari.Je veux faire une FIV; est il possible de me faire un traitement (médical ou naturel) pour stimuler la production de mes ovules à utiliser?
      Cela m’évitera le don d’ovule.
      Merci pour votre précieuse réponse
      KYFOOD

      Répondre
    • zelda 20 août 2016 à 21 h 12 min

      Bonjour,

      Je voudrais savoir si je suis enceinte j ai pris duphaston que j ai arrêté depuis 4 semaine merci de me dire si je suis enceinte a je et plus de règles

      Répondre
    • dalila 23 mars 2017 à 16 h 34 min

      Bonjour,
      çà fait 8 ans que je suis en prenopause et maintenant je dois consulter car j’ai mal tout le corps bas ventre seins palpitations deprime je pense dans le stade ou je suis c’est la menaupose et le rdv est fixé dans 15 jours çà fait mal je prefere avoir mal aux dents …………………………………

      Répondre