Oligoamnios

Par
, Mise à jour le ,
image par default
image par default

AccouchementL’oligoamnios c’est la diminution pathologique de la quantité du liquide amniotique pendant la grossesse. Le diagnostic de l’oligoamniose se fait à l’aide de l’échographie qui estime la quantité du liquide amniotique dans l’utérus pendant les deux derniers mois : Dans l’oligoamnios la quantité sera inférieure à 200 ml. L’oligoamniose survient dans 0.5 à 1% des grossesses.

Qu’est ce que c’est le liquide amniotique? et quel est son rôle?

Le liquide amniotique est un liquide clair, légèrement jaunâtre qui entoure le fœtus pendant la grossesse, il est contenu dans un sac translucide appelé membrane amniotique.

Pendant les 14 premières semaines de grossesse, un liquide se forme à partir du système circulatoire de la mère pour être contenu dans le sac amniotique, il se trouve entre le placenta et les membranes. Au début du 2ème trimestre, le bébé commence à avaler le liquide amniotique qui passe par ses reins pour être excrété dans les urines et qu’il avale de nouveau.

Le liquide amniotique est composé essentiellement d’eau, des sels minéraux, de protéines, de lipides, et du glucose. Dans ce liquide baignent également les cellules mortes de la peau du bébé qui ont été éliminés.

Le volume du liquide amniotique varie au cours de la grossesse ; 20 ml à la 7ème semaine, 600 ml à la 25ème semaine, 1000 ml à la 30-34ème et 800ml à la naissance.

Il joue un rôle de :

  • Couvrir le fœtus pour le protéger des traumatismes.
  • Maintenir une température constante dans l’utérus.
  • Protéger le fœtus contre les différentes infections par ces propriétés antibactériennes.
  • Permettre le bon développement des muscles et des os en permettant au fœtus de se déplacer.
  • Permettre le bon développement des poumons et des reins car le fœtus avale et excrète le liquide amniotique.

En cas de rupture de la poche des eaux, le liquide amniotique s’écoule (permettant ainsi de faire le diagnostic) et favorisera le risque d’accouchement prématuré si le terme n’est pas encore atteint.

Parfois le système d’échange du liquide amniotique faillit, ce qui entraine une perturbation de sa quantité soit une diminution (oligoamnios) ou augmentation (hydramnios).

Quelles sont les causes de l’oligoamnios ?

Les causes de l’oligoamnios sont multiples, Il existe des causes fœtales, maternelles, placentaires et idiopathiques (sans cause évidente) :

Les causes fœtales :

  • Uropathies obstructives : elles représentent 25 à 30 % des cas, ce sont l’ensemble des affections des voies urinaires du fœtus qui entrainent une obstruction donc limitation à l’écoulement des urines. Elles sont représentées par :
  • Atrésie de l’urètre : c’est l’occlusion complète ou incomplète de l’urètre.
  • Sténose du col vésical : c’est le rétrécissement du col de la vessie.
  • Obstruction urétérale bilatérale : c’est l’obstruction simultanément des deux uretères des l’organisme.
  • Les néphropathies bilatérales : c’est l’ensemble des affections qui touchent les deux reins, elles sont représentées par :
  • Agénésie rénale bilatérale : c’est le développement insuffisant des reins ce qui entraine l’impossibilité du rein de produire le liquide amniotique ce qui entraine l’oligoamnios. Ce dernier est excrété essentiellement par les reins.
  • Dysplasie multikystique rénale bilatérale : c’est une anomalie du développement des reins responsable d’un gros rein kystique (le kyste c’est une formation arrondie remplie de liquide). Les reins sont alors incapables à fonctionner.
  • Polykystose rénale infantile : c’est une maladie héréditaire, caractérisée par la présence de plusieurs kystes dans le rein.
  • Retard de croissance intra-utérin : c’est une insuffisance de croissance du fœtus intéressant le poids, la taille et le périmètre crânien.
  • Anomalie chromosomique : comme les trisomies 13,18 ou 21.

Les causes maternelles :

  • L’hypertension artérielle gravidique (c’est l’hypertension artérielle pendant la grossesse). C’est ce qu’on appelle la préeclampsie.
  • Certains médicaments : les anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS), l’enzyme de conversion.
  • Les vasculopathies diabétiques.

Les causes placentaires :

  • Le syndrome transfuseur-transfusé : c’est un défaut de débit sanguin entre la circulation sanguine des deux jumeaux. Ce qui entraine une diminution du débit chez un des jumeaux qui on l’appelle donneur, qui conduit à une diminution de la diurèse et donc l’oligoamnios. Chez l’autre il y a une augmentation du débit sanguin et donc hydramnios.
  • Terme dépassé.

Les causes idiopathiques : représentent 30% des cas, dans lesquelles on ne trouve pas de cause évidente.

Comment confirmer le diagnostic de l’oligoamnios ?

Le diagnostic de l’oligoamnios est confirmé par l’échographie qui estime la quantité su liquide et mesure l’index amniotique.

Quoi faire en cas d’oligoamnios ?

Il faut trouver l’étiologie responsable de l’oligoamnios car la conduite thérapeutique diffère en fonction de l’étiologie. Par exemple, en cas de dysgénésie rénale bilatérale, une enquête familiale est nécessaire. En cas d’uropathie obstructive bilatérale, une intervention chirurgicale consistant à une dérivation urinaire après avoir examiner l’état du parenchyme rénal.

Quel est le pronostic dans l’oligoamnios ?

Le pronostic de l’oligoamnios est grave lorsqu’il apparait avant 24ème semaine, il entraine des complications sur le développement du fœtus surtout le risque d’hypoplasie pulmonaire (c’est le développement insuffisant des poumons ce qui entraine l’incapacité des poumons à assurer ses fonctions) ainsi que des anomalies de l’appareil locomoteur.

Oligoamnios
Cet article vous a-t-il plu ? Veillez S.V.P voter

Publié initialement le : mardi 17 mai 2011
A propos de l'auteur
    • leyla 19 juillet 2014 à 14 h 12 min

      Bonjour,

      si l’étiologie est traité qu’elle sera l’évolution du fœtus ? et quand vous dites le pronostic est grave est ce le cas de tous les fœtus ? s’il vous plait répondez moi c’est très urgent et merci

      Répondre
    • paul2 8 avril 2015 à 18 h 53 min

      Bonjour,

      je suis tellement découragé parce que je ne trouve pas de réponses à mes questions. Je suis enceinte de 28semaines 3 jours en ce jour. Après écho on me dit que j ai un aligoamnios et que le fœtus a un kyste polaire de 14mm sur le rein gauche. Mon gynéco ne m explique pas bien ce qui en ai, me rassure seulement qui va s entretenir avec un chirurgien pédiatre avant de m informer. Je suis stressé, l enfant bouge toujours puisqu’ il me donne des coups . Que faire ? Quelle en ai la cause? aidez moi.

      Répondre
    • Vai 23 avril 2015 à 2 h 52 min

      Bonjour,
      J’ai 22 semaine et 5 jours aujourd’hui a l’échographie il me dis que je n’est pas assez de liquide est ce que l’enfant peut être handicaper ? Répondez docteur silvouplait

      Répondre