Fibrillation ventriculaire (F.V)

Par
, Mise à jour le ,
image par default
image par default

La fibrillation ventriculaire est la plus grave de toutes les arythmies car elle entraîne un arrêt cardiocirculatoire immédiat avec anoxie cérébrale. L’absence d’intervention dans les 3 minutes risque d’aboutir à des lésions neurologiques irréversibles, ou à une mort subite (dont c’est l’étiologie la plus fréquente).

Causes

  • l’infarctus du myocarde, +++
  • toutes les cardiopathies
  • intoxication digitalique
  • cœur sain

Diagnostic

  • Cliniquement le patient se présente en état de “mort apparente”.
  • L’ECG enregistre une activité ventriculaire rapide irrégulière, anarchique, prenant un aspect oscillatoire, ou une morphologie de fuseaux : QRS élargis, le rythme est irrégulier et impossible de déterminer la fréquence cardiaque et une amplitude qui diminue avec le temps jusqu’à l’arrêt

Traitement

Il n’existe qu’un seul traitement pour réduire une fibrillation ventriculaire : c’est le choc électrique externe qui doit être réalisé dans les meilleurs délais : L’amplitude des mouvement anarchiques du cœur décroît (on passe de la fibrillation dite ” à grandes mailles ” à la fibrillation dite ” à petites mailles “), puis le cœur s’arrête de battre (asystolie). (La distinction entre fibrillation ventriculaire à larges mailles ou à mailles petites ou étroites n’est qu’académique ; elles requièrent toutes deux une défibrillation.

Fibrillation ventriculaire (F.V)
Cet article vous a-t-il plu ? Veillez S.V.P voter

Publié initialement le : mardi 06 novembre 2012
A propos de l'auteur
Dr. Abdelouaheb Farhi

Le Dr. Abdelouaheb Farhi est le rédacteur en chef du site comment guérir depuis 2008, il est médecin spécialiste en anesthésie réanimation.