Lymphocytes – Numération des lymphocytes

Par
, Mise à jour le ,
image par default
image par default

La lymphocytose physiologique est comprise entre 1 et 4 G/L (1 et 4 × 109/L), du moins chez l’adulte (chez l’enfant, une lymphocytose de 6 à 7 G/L est physiologique qui peut rester supérieure à 4 G/L jusqu’à 10 ans).

Hyperlymphocyoses

L’hyperlymphocytose se définit par un nombre de lymphocytes > 4 G/L (ou 4 000/μL) chez l’adulte et > 8 G/L chez l’enfant. Les lymphocytoses sont fréquemment rencontrées lors des lectures de la formulesanguine. Elles sont le plus souvent d’origine réactionnelle (sur un frottis, lecaractère réactionnel de la lymphocytose n’échappe pas à l’œil d’un hématologiste) et réversibles. Une lymphocytose absolue persistante non réactionnelle doit faire l’objet d’investigations.

Lymphocytoses réactionnelles, maladies infectieuses

  • • Chez l’enfant, les lymphocytoses sont toujours réactionnelles, dues quasi exclusivement aux maladies infectieuses. La coqueluche en est la première cause qui peut entraîner des lymphocytoses très importantes puis viennent les infections virales et la maladie de Carl Smith ou lymphocytose aiguë infectieuse. Cette maladie bénigne s’observe chez l’enfant entre 1 et 10 ans ; elle se traduit par un syndrome pseudogrippal, de la diarrhée ou reste asymptomatique. Il n’y a ni adénopathie ni splénomégalie. L’hyperlymphocytose sanguine persiste 1 à 2 mois, constituée de lymphocytes matures d’aspect normal. Les autres lignées sont normales. Sa cause est inconnue.
  • • Chez l’adulte, une hyperlymphocytose s’observe au cours de la brucellose, la typhoïde, les hépatites virales, l’infection à VIH.

Leucémie lymphoïde chronique

Chez l’adulte de plus de 30 ans, une hyperlymphocytose évoluant depuis plus de 2þmois évoque une leucémie lymphoïde chronique B (cette leucémie ne se voit pas chez l’enfant ou l’adolescent). Dans les deux tiers des cas, il s’agit d’un homme de plus de 60 ans et la découverte de la maladie est fortuite à l’occasion d’un hémogramme montrant une lymphocytose.

La lymphocytose qui dépasse souvent 10 G/L est faite de petits lymphocytes matures avec un noyau arrondi sans encoche à la chromatine en mottes, entouré d’un cytoplasme peu abondant et peu basophile.

L’immunophénotypage par cytométrie en flux à partir des cellules du sang montre dans plus de 95 % des cas que les lymphocytes expriment des antigènes de membrane de la lignée B (CD19, CD20), ainsi qu’un marqueur habituellement exprimé par les lymphocytes T : CD5 (cette coexpression CD19 et CD5 est caractéristique).

C’est également l’immunphénotypage qui identifie un lymphome B ayant une diffusion sanguine, lymphome à cellules du manteau, de la zone marginale ou lymphome splénique à lymphocytes villeux.

Syndrome mononucléosique

Le syndrome mononucléosique est une lymphocytose particulière faite de grandes cellules au cytoplasme basophile, à noyaux « peignés » qui sont des lymphocytes T activés et traduisent une lymphocytose réactionnelle à une infection virale.

Il est observé dans :

  • la primo-infection au virus d’Epstein Barr (EBV) ou mononucléose infectieuse ;
  • la primo-infection à VIH;
  • la primo-infection ou les réactivations à cytomégalovirus.

Lymphopénies

Les lymphopénies, définies par un nombre de lymphocytes < 1 G/L, sont rares. Elles s’observent dans :

  • les déficits immunitaires sévères congénitaux ou acquis ;
  • le lupus érythémateux aigu disséminé ;
  • les traitements immunosuppresseurs et les chimiothérapies.
Lymphocytes – Numération des lymphocytes
Cet article vous a-t-il plu ? Veillez S.V.P voter

Publié initialement le : mardi 17 septembre 2013
A propos de l'auteur
Dr. Abdelouaheb Farhi

Le Dr. Abdelouaheb Farhi est le rédacteur en chef du site comment guérir depuis 2008, il est médecin spécialiste en anesthésie réanimation.

    • ganaye 5 août 2015 à 20 h 44 min

      Bonjour,jai fait une prise de sang et les resultats indique lymphocytose a surveille ques que c’est je vous remercie pour votre reponse caro

      Répondre
    • PAIVA 20 novembre 2018 à 19 h 01 min

      Mon mari a eu un lymphome en 2000 on lui a retiré la rate et des ganglions dernière l’oreille et puis un traitement de chimio
      Il récidivé en 2010, retirer des ganglions entre les cuissees, puis chimio traitement de 4 mois, ensuite une chimio tout les 3 mois pendant 2 ans.
      La je viens d’aller chercher les résultat il a en leucocytes 11.18 L/G et est mentionné : Formule contrôlée sur lame Présence de Lymphocytes à noyaux encochés
      Est ce que la maladie est revenue ?

      Répondre